Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Movement [Import]

New Order CD


Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste New Order

Discographie

Image de l'album de New Order

Photos

Image de New Order

Biographie

La légende veut que les membres de Joy Division se soient promis de reformer un groupe si l'un d'entre eux mourait, à condition que celui-ci ait un son nouveau et change de nom. Le 18 mai 1980, Ian Curtis, leader de la légendaire formation cold wave, est retrouvé pendu dans sa cuisine. Cette année signe donc la fin de Joy Division, formé en ... Plus de détails sur la Page Artiste New Order

Visitez la Page Artiste New Order
131 albums, 18 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit


1. Dreams Never End
2. Truth
3. Senses
4. Chosen Time
5. ICB
6. The Him
7. Doubts Even Here
8. Denial

Descriptions du produit

Critique

Premier album de New Order, qui a la lourde tâche de succéder au légendaire Joy Division, Movement est grandement attendu par la critique et les fans du groupe de Ian Curtis, disparu un an plus tôt.

Pièce cold wave par excellence sur laquelle plane inlassablement l’âme du jeune défunt, Movement et son allure de célébration funèbre n’est pas sans rappeler l’album Faith de The Cure. Contrairement à son titre, il semble arrêter le temps. Ce soleil obscur est encore gorgé du son Joy Division. Barney Sumner, désormais au chant, donne tout juste l’impression de remplacer Ian Curtis de façon temporaire. Le son New Order n’est pas encore là, il faut donc voir cet album comme celui de la transition et de l’adieu.

Les titres s’enchaînent dans une beauté froide, la présence de Gillian Gilbert (compagne du batteur) agrémente les morceaux de synthés (marquant l’opposition au son Joy Division). Les paroles, écrites majoritairement par Sumner, et parfois par le reste du groupe, relate la douleur, la tristesse et l’incompréhension : «  J’ai cherché à le comprendre, j’ai essayé si fort » (« Denial ») ou « Parfois les rêves sont meilleurs, une chose à retenir, crois que tous ces changements, me laissent seul » (« Chosen Time »).

Aucune pièce de Movement n’a pas sa place : le disque a le mérite d’être bon du début jusqu’à la fin. « Dreams Never End » ouvre le bal avec ses percussions nerveuses et un jeu de cordes parfait. « Truth » a un son presque électro et ce rythme étrange soutenu par une guitare douloureuse préfigure les morceaux torturés et sombres à venir comme le magnifique « The Him » qui alterne silences nerveux et déchaînements de percussions rageurs. « Denial » clotûre l’opus sur un deuil encore trop palpable, mais qui donne à Movement une puissance somptueuse et le droit d’enter au panthéon des meilleurs disques de la décennie 1980. Un chef-d’œuvre que tout amateur de cold wave se doit de posséder dans sa discothèque.

Carole Le Bras - Copyright 2014 Music Story

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?