undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
D'occasion:
EUR 32,01
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par zeedee-france
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Cet article sera envoyé depuis l'Allemagne, dans un délai de un à deux jours après la commande.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Mozart : Les Concertos pour piano
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mozart : Les Concertos pour piano


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, 22 octobre 2001
"Veuillez réessayer"
EUR 114,00 EUR 32,01
Voir les offres de ces vendeurs.
1 neuf à partir de EUR 114,00 2 d'occasion à partir de EUR 32,01

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Détails sur le produit

  • CD (22 octobre 2001)
  • Nombre de disques: 10
  • Label: Sony Classical
  • ASIN : B00005I44H
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 48.757 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Voir tous les articles

Descriptions du produit

Amazon.fr

Les 26 concertos pour piano solo de Mozart constituent un monument du répertoire que tout interprète rêve d'affronter un jour. Pourtant, les intégrales discographiques disponibles restent relativement rares. On trouve en revanche de nombreuses versions séparées ou quelques concertos rassemblés. C'est ainsi que l'on peut savourer partiellement le génie d'Edwin Fischer, d'Arthur Schnabel, de Rudolf Serkin, de Robert Casadesus ou d'Andras Schiff. Seulement trois intégrales se partagent actuellement le marché. Celle de Christian Zacharias, riche et surprenante, mais où l'on regrettera la disparité des orchestres qui ne sont jamais dirigés par le pianiste, comme c'était le cas à l'époque de Mozart. Celle de Daniel Barenboïm avec l'English Chamber Orchestra est inégale, parfois excessive, mais toujours intéressante. Et voici que Sony réédite celle de Murray Perahia, également avec l'English Chamber Orchestra, condensée dans un coffret de dix CD, qui ne contient, hélas, aucun livret de présentation. Le pianiste anglais a mis huit ans (de 1975 à 1983) pour nous livrer cette vision lumineuse et transparente, avec un toucher cristallin et une élégance dépouillée, qui reste une référence incontournable. -- Franck Erikson

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par "redaction_ch" le 8 décembre 2004
Très belle version, presque ma préférée, en bonne place dans ma discothèque, à côté de l'interprétation magistrale de Vladimir Ashkenazy (à laquelle je donne sans hésiter la mention de 5 étoiles). L'interprétation de Perrahia sera qualifiée d'anachronique par les puristes; en effet, son jeu, très doux et plein d'émotion, conviendrait tout à fait pour des oeuvres de Schubert, pour ne mentionner que lui. Mais le résultat dans ces concerti est très bon, il se dégage de ces oeuvres beaucoup de tendresse. L'interprétation d'Ashkenazy, elle, est plus "classique": davantage d'articulation dans le jeu, qui évoque un pianoforte, interprétation plus énergique. Comment faire le choix entre deux façons enchanteresses de raconter une même histoire? C'est un réel plaisir de pouvoir, au choix, écouter l'une ou l'autre. Je conseille donc vivement cette version de Perrahia, qui une fois de plus nous offre un petit bijou.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sanchez le 9 janvier 2010
Oui Perahia est un musicien lumineux avec des articulations dignes de Gould chez Bach, mais dans ces concertos il y a un orchestre, et vous trouverez pour cela un excellent chef mozartien en la personne de Sandor Vegh qui aura livré de fabuleux divertimenti et sérénades de Wolfy. Le pianiste étant Schiff bien sûr. Ses concertos 20,21,24,25 sont des bijoux!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par MATHONNET STÉPHANE TOP 500 COMMENTATEURS le 7 septembre 2012
Les intégrales des concertos pour piano et orchestre de Mozart ne manquent pas au catalogue, sur piano "moderne" (Barenboïm I, Zacharias) comme sur pianoforte (Van Immerseel et son Anima Eterna). Plusieurs esprits mozartiens seront étonnés par le choix de cette intégrale interprétée par Murray Perahia et l'English Chamber Orchestra éditée par Sony à un prix encore plus doux que précédemment (on regrettera, comme c'est le cas dans les autres coffrets Sony, l'absence de livret).
1. Sur la distance, il est le plus égal et le moins sujet aux "sautes d'humeur" tout en diversifiant les climats.
2. Son toucher, son phrasé et ses couleurs révèlent qu'il entretient avec la musique de Mozart un réel rapport affectif.

Cette première intégrale en coffret n'est pas au sens littéral une intégrale : les concertos pour deux (et trois) pianos interprétés avec Radu Lupu absents des précédentes éditions.

Le mélomane exigeant (dont je suis) préfèrera toujours une autre version de tel ou tel concerto isolé : pour le 9e, on peut demeurer fidèle à Clara Haskil, pour le 21e à
...Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?