Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Mozart: The Piano Concertos
 
Agrandissez cette image
 

Mozart: The Piano Concertos

13 février 2012 | Format : MP3

EUR 43,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 22,90 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
5:23
30
2
5:20
30
3
5:00
30
4
5:13
30
5
5:52
30
6
3:50
30
7
5:04
30
8
4:48
30
9
2:22
30
10
5:15
30
11
4:40
30
12
3:44
Disc 2
30
1
8:13
30
2
8:17
30
3
5:11
30
4
7:23
30
5
6:02
30
6
7:27
30
7
8:11
30
8
7:10
30
9
5:18
Disc 3
30
1
7:19
30
2
7:15
30
3
6:59
30
4
10:02
30
5
11:30
30
6
9:59
30
7
9:40
30
8
7:08
30
9
6:36
Disc 4
30
1
8:49
30
2
9:03
30
3
5:15
30
4
10:32
30
5
8:18
30
6
6:19
Disc 5
30
1
9:55
30
2
7:55
30
3
8:03
30
4
8:36
30
5
6:58
30
6
5:59
Disc 6
30
1
11:06
30
2
5:46
30
3
7:54
30
4
10:45
30
5
7:23
30
6
6:33
Disc 7
30
1
11:28
30
2
10:33
30
3
7:51
30
4
11:23
30
5
10:26
30
6
7:17
Disc 8
30
1
12:45
30
2
8:00
30
3
7:37
30
4
14:36
30
5
9:25
30
6
7:08
Disc 9
30
1
14:01
30
2
6:58
30
3
6:37
30
4
13:01
30
5
10:20
30
6
12:21
30
1
11:43
30
2
7:27
30
3
8:17
30
4
13:26
30
5
8:34
30
6
8:51
30
1
15:20
30
2
7:30
30
3
8:50
30
4
14:14
30
5
7:15
30
6
10:04
30
1
13:12
30
2
8:12
30
3
8:33
30
4
10:18
30
5
9:27

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 10 février 2012
  • Date de sortie: 10 février 2012
  • Nombre de disques: 12
  • Label: Sony Classical
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 11:34:20
  • Genres:
  • ASIN: B00777ERZS
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 71.373 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
14
4 étoiles
6
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 20 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par MATHONNET STÉPHANE TOP 100 COMMENTATEURS sur 31 décembre 2010
Format: CD
Les intégrales des concertos pour piano et orchestre de Mozart ne manquent pas au catalogue, sur piano "moderne" (Barenboïm I, Zacharias) comme sur pianoforte (Van Immerseel et son Anima Eterna). Plusieurs esprits chagrins seront étonnés par le choix de Murray Perahia.
1. Sur la distance, il est le plus égal et le moins sujet aux "sautes d'humeur" tout en diversifiant les climats.
2. Son toucher, son phrasé et ses couleurs révèlent qu'il entretient avec la musique de Mozart un réel rapport affectif.

Cette actuelle intégrale est vraiment une intégrale : ont été rajoutés les quatre premiers concertos ainsi que les concertos pour deux (et trois) pianos interprétés avec Radu Lupu absents des précédentes éditions.

Le mélomane exigeant (dont je suis) préfèrera toujours une autre version de tel ou tel concerto isolé : pour le 9e, on demeurera fidèle à Clara Haskil, pour le 21e à Annie Fischer ou pour le 22e à Wanda Landowska (malgré la mauvaise qualité de la prise de son).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par discophile TOP 500 COMMENTATEURS sur 1 décembre 2010
Format: CD
Cette intégrale nous revient en digipack économique pour un prix modique. Perahia, Mozartien né, nous offre l'intégrale la plus subtile, dirigant du piano un orchestre en osmose avec son jeu d'une grande finesse. Parfois les fin de phrase se meurt dans un pianissimo divin, et montre une certaine coquetterie. Mais la beauté de l'ensemble balaie ces quelques réserves (que seul à notre gout Haskil, et serkin chez CBS en sont exempts). Les réussites sont nombreux, une 24eme d'une grandeur et d'une noiceur "don juanesque", une 25eme plein de noblesse, une 27eme rayonnant. Le drame pointe son nez dans ce flot de musique heureux en apparence. La poésie est omniprésente. Aussi ce coffret est une base pour se constituer une discothèque mozartien.
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par musicalement vôtre sur 5 juin 2011
Format: CD Achat vérifié
Le pianiste Murray Perahia au piano et à la baguette nous interprète avec le English Chamber Orchestra l'intégrale des concertos pour piano et orchestre ainsi que les rondos de W A Mozart. Une interprétation grandiose à tout point de vue et une excellente prise de son.
Cela n'engage que moi mais l'intégrale des concertos pour piano et orchestre que je placerai au-dessus de toute les intégrales est celle jouée par Alfred Brendel au piano et à la tête de l'Academy of St Martin in the Fields Sir Neville Marriner.
L'idéal est d'avoir les deux coffrets.
Musicalement vôtre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
28 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par Suprêmes classiques TOP 500 COMMENTATEURS sur 19 avril 2012
Format: CD
Pour comprendre l'importance de ce coffret dans la discographie, il faut bien saisir que lorsqu'on la connaît, on a tendance à oublier qu'il existe d'autres intégrales des concertos pour piano de Mozart... Déjà plusieurs fois éditée en coffret (mais pour plus cher, ce que la présence d'un livret d'ailleurs fort succinct ne peut justifier), cette intégrale fut enregistrée entre 1975 et 1990 par le prodige américain, Murray Perahia, certainement le pianiste au style le plus constant, le plus sûr, et à la constance admirée depuis plusieurs décennies, une « patte », mélange d'articulation parfaite, d'intonation subtile, de lyrisme et de délicatesse, qui font mouche aussi bien dans Mozart que dans Chopin ou Bach, entre autres grands succès.

Mais la réussite de cette intégrale dépasse tout ce que Perahia a pu entreprendre par ailleurs (et cela est peut-être dû au fait qu'elle date de la période où il fut le plus productif et en pleine possession de ses moyens, avant les problèmes de santé aux articulations de la main, qui l'ont rendu plus rare depuis les années 1990).
Lire la suite ›
10 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par MATHONNET STÉPHANE TOP 100 COMMENTATEURS sur 11 mai 2012
Format: CD Achat vérifié
Les intégrales des concertos pour piano et orchestre de Mozart ne manquent pas au catalogue, sur piano "moderne" (Barenboïm I, Zacharias) comme sur pianoforte (Van Immerseel et son Anima Eterna). Plusieurs esprits mozartiens seront étonnés par le choix de cette intégrale interprétée par Murray Perahia et l'English Chamber Orchestra éditée par Sony à un prix encore plus doux que précédemment (on regrettera, comme c'est le cas dans les autres coffrets Sony, l'absence de livret).
1. Il est, sur la distance, le plus égal et le moins sujet aux "sautes d'humeur" tout en diversifiant les climats : il varie tout à la fois la matière comme l'émotion, aidé par un superbe English Chamber Orchestra parfaitement professionnel.
2. Son toucher, son phrasé et ses couleurs révèlent qu'il entretient avec la musique de Mozart un réel rapport affectif : son dicours est prfaitement construit, ce qui, pour certains, le rend parfois prévisible.
3. Ces interprétations n'ont pas été réalisées dans la précipitations, les captations ayant eu lieu de 1976 à 1984 (et même 1988 pour les concertos n°7 et 10 pour deux pianos et orchestre).
Lire la suite ›
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique