Mozart: Piano Concertos N... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Mozart: Piano Concertos Nos. 19 & 23
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mozart: Piano Concertos Nos. 19 & 23


Prix : EUR 7,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
20 neufs à partir de EUR 7,00 1 d'occasion à partir de EUR 19,41

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Hélène Grimaud

Discographie

Image de l'album de Hélène Grimaud

Photos

Image de Hélène Grimaud

Biographie

Née le 7 novembre 1969 à Aix-en-Provence, Hélène Grimaud commence à jouer du piano en 1976. Elle étudie avec Jacqueline Courtin au Conservatoire local.

En 1982, elle rejoint Pierre Barbizet au Conservatoire de Marseille et est reçue première à l'unanimité au Conservatoire de Paris, dans la classe de Jacques ... Plus de détails sur la Page Artiste Hélène Grimaud

Visitez la Page Artiste Hélène Grimaud
55 albums, 11 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Mozart: Piano Concertos Nos. 19 & 23 + Brahms : Concertos pour piano + Duo
Prix pour les trois: EUR 32,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Mojca Erdmann
  • Chef d'orchestre: Radoslaw Szulc
  • Compositeur: Wolfgang Amadeus Mozart
  • CD (31 octobre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B005HNG1S0
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.448 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
TitreArtiste Durée Prix
  1. Mozart: Piano Concerto No.19 In F, K.459 - 1. Allegro (Live At Prinzregententheater, Munich / 2011)Chamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Radoslaw Szulc11:58Album uniquement
  2. Mozart: Piano Concerto No.19 In F, K.459 - 2. Allegretto (Live At Prinzregententheater, Munich / 2011)Chamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Radoslaw Szulc 7:59EUR 1,29  Acheter le titre 
  3. Mozart: Piano Concerto No.19 In F, K.459 - 3. Allegro assai (Live At Prinzregententheater, Munich / 2011)Chamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Radoslaw Szulc 7:52EUR 1,29  Acheter le titre 
  4. Mozart: Ch'io mi scordi di te... Non temer, amato bene, K.505 - (Varesco) - Ch'io mi scordi di te?Chamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Mojca Erdmann and Radoslaw Szulc 1:52EUR 1,29  Acheter le titre 
  5. Mozart: Ch'io mi scordi di te... Non temer, amato bene, K.505 - (Varesco) - Non temer, amato beneChamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Mojca Erdmann and Radoslaw Szulc 3:15EUR 1,29  Acheter le titre 
  6. Mozart: Ch'io mi scordi di te... Non temer, amato bene, K.505 - (Varesco) - Alme belle, che vedeteChamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Mojca Erdmann and Radoslaw Szulc 5:06EUR 1,29  Acheter le titre 
  7. Mozart: Piano Concerto No.23 In A, K.488 - 1. Allegro (Live At Prinzregententheater, Munich / 2011)Chamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Radoslaw Szulc10:42Album uniquement
  8. Mozart: Piano Concerto No.23 In A, K.488 - 2. Adagio (Live At Prinzregententheater, Munich / 2011)Chamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Radoslaw Szulc 7:38EUR 1,29  Acheter le titre 
  9. Mozart: Piano Concerto No.23 In A, K.488 - 3. Allegro assai (Live At Prinzregententheater, Munich / 2011)Chamber Orchestra of the Bavarian Radio and Hélène Grimaud and Radoslaw Szulc 7:56EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Deux grandes premiéres pour Héléne Grimaud : - son 1er disque MOZART est aussi son 1er enregistrement live ! Hélène Grimaud enregistre pour la première fois un album entièrement consacré à Mozart et interprète les Concertos n°19 et 23 sur lesquels elle dirige elle-même, depuis son piano, l'Orchestre de Chambre de la Radio Bavaroise, avec lequel elle avait enregistré son album Bach. Hélène Grimaud considère le célèbre second mouvement du Concerto n°23 en La majeur comme "probablement le plus sublime que Mozart ait composé. Il vient du coeur". Quant au Concerto n°19 en Fa majeur, moins connu, il représente pour elle "le plus pur plaisir pianistique", de par sa vitalité et sa virtuosité. Ce programme ambitieux est couronné par un air de concert Ch'io mi scordi te, interprété par Mojca Erdmann. Le timbre cristallin de la jeune soprano Allemande est idéal pour cet air gracieux, déclaration d'amour de Mozart à la soprano Nancy Storace. Un album qui touche au sublime...

Critique

C’est simplement pour mémoire que l’on rappellera que la louve aux yeux clairs (lorsqu’elle ne fait pas résonner son clavier, la virtuose se consacre à sa fondation au bénéfice de ces canidés) a parfaitement su gérer son passé d’enfant prodige, s’imposant, avec l’insoumission caractéristique des talents avérés, sur une scène internationale sclérosée par le conformisme. Aller à l’essentiel sans affèteries reste sa marque de fabrique, comme en témoigne l’intitulé séminal de son premier album entièrement consacré à des œuvres du génie de Salzbourg (et sans nul doute pour également faire taire des critiques, qui avaient fustigé de récents enregistrements trop polymorphes ou dispersés, comme cet opus consacré à des œuvres d’Europe centrale), et pour la plus grande part enregistré face à une audience, également une première si l’on considère que simplement quelques dvds en public avaient en ce qui la concerne ouvert le bal en la matière.

Hélène Grimaud est ici rejointe par la soprano allemande Mojca Erdmann, dont on connaît l’attachement pour les opéras du Maître, dans deux pièces extraites de la version concertante d’Idomeneo, Re di Creta (Idoménée), en un troublant jeu de miroirs, où piano et voix incarnent la perspective sexuée des jeux de l’amour et du fracas, et dans lequel l’épuisement final n’en sanctifie pas moins le triomphe de la passion. La pianiste est en outre soutenue dans l’exercice par l’Orchestre de Chambre des Orchestres Symphoniques de la radio bavaroise, avec lequel elle avait enregistré un disque consacré à Bach, et dont le leader reste Radoslwa Szulc...tout en précisant que la formation a été placée sous la direction directe de la pianiste.

Les deux pièces majeures de cet enregistrement restent deux concertos pour piano : le Concerto n°19 (en fa majeur K. 459) ne dissimule qu’à grand-peine, sous un air martial et insouciant à la fois – tel qu’il fut joué pour le couronnement de Léopold II, élevant l’art de la marche à un niveau de perfection habitée - un profond désenchantement, et la mélancolie de l’enfance enfuie. Dans cette dignité voilée de tristesse, et le déchirement qui se pare du masque de la légèreté, la partition atteint des sommets de sublime. Dans la seconde pièce, le Concerto n°23 (en la majeur K. 488), Hélène Grimaud, qui considère la pièce comme le plus sublime concerto jamais composé par Mozart, habite avec ferveur et fièvre une partition évocatrice de la pire des douleurs : celle du souvenir.

Jouant avec les cadences, la pianiste s’approprie cette nostalgie dévorante, à la fois imprimant sa sensibilité dans cette lecture de l’œuvre, à la fois se plaçant dans la glorieuse continuité des immenses interprètes du siècle dernier (on connaît son attachement en la matière à Vladimir Horowitz).

Chez Mozart, la frontière est ténue entre vertige de la chose parfaite, surabondance de partitions comme autant d’incunables, et fêlure intime traçant son sillon dans les fondamentaux de l’âme humaine : rayonnante, dans la perfection du geste et de la sensibilité, et pour avoir parfaitement saisi cette complémentarité entre blessure et dignité joyeuse, Hélène Grimaud s’y tient dans le triomphe de ces interprétations.

Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre Ladurantie le 2 avril 2013
Format: CD Achat vérifié
Je suis pianiste professionnel et je n'ai jamais entendu Mozart aussi bien interprété……J'ai trouvé ce CD si parfait , que je l'ai fait envoyer en cadeau à une de mes élèves, afin qu'elle puisse partager ce bonheur !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par phil le 9 mai 2014
Format: CD Achat vérifié
Interprétation grandiose du concerto n°23 de Mozart. Ce morceau est tout simplement superbement interprété par la pianiste. C'est, selon moi, la meilleure interprétation de ce morceau.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par marie-paule.oh le 6 octobre 2014
Format: CD Achat vérifié
Maestria et grande sensibilité. Le "parc" est admirablement ressenti, tout en finesse, en raffinement. On est ravi par l'extraordinaire
maîtrise des nuances.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Peter Pan 51 le 29 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Avant, je ne connaissais pas cette interprète : à l'écoute, elle est vraiment très agréable. Je récidiverai très probablement. Bien
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Isabelle le 7 septembre 2014
Format: Téléchargement MP3
Elle est formidable! Mozart est si vivant sous ses doigts! Dommage d'avoir saucissoné Ch'io mi scordi di te à l'achat...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick Gdt TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 3 août 2012
Format: CD Achat vérifié
J'avoue avoir entendu cette version du 23éme concerto pour la première fois dans ma voiture, diffusé par une radio bien connue spécialisée dans la musique classique. Mon oreille a été immédiatement attirée par les différences très perceptibles que je remarquais par rapport aux nombreuses versions déjà entendues.
Le cd acquis, l'écoute à la maison a fini de me convaincre. Désolé de le dire, mais c'est d'abord sur un aspect technologique qu'il faut remarquer ces enregistrements. La prise de son est superbe, toute en finesse, les dynamiques sont stupéfiantes Par exemple, l'on perçoit très nettement le frottement des archets ou le souffle des musiciens (notamment flûte et hautbois). Ces effets sont dus probablement à l'enregistrement en public à Munich au théatre des princes régents et dans la salle "Hercule" du chateau "La résidenz" en 2011. Ceci peut agacer , mais je trouve que cela donne un sentiment d'humanité supplémentaire à ces pièces qui en regorgent par ailleurs. C'est comme si l'on pouvait percevoir le souffle de la musique dans une atmosphère quasi religieuse liée évidemment aussi à la nature du texte musical.
Sur le fond, ma préférence allait jusque là aux versions anciennes de Clara Haskil, de Barenboïm, de Murray Perahia, de Pollini ou encore, celle de Robert Casadesus. Et j'allais oublier W. Kempf que je trouve également génial, mais il y en a tant d'autres.....
Lire la suite ›
13 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bernard ROBAYE le 19 mars 2013
Format: CD Achat vérifié
Le pétillant Mozart est ici superbement interprêté par la pianiste. Que dire de plus ? Il me faudrait d'autres interprétations
des mêmes oeuvres, afin de pouvoir comparer.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par philosophe TOP 500 COMMENTATEURS le 3 décembre 2011
Format: CD
Qu'un commentaire soit "seulement" prétentieux et haineux, à la limite, soit ! Mais au moins qu'il ne propage pas des bobards : ce qu'Hélène Grimaud a découvert dans la version de V. Horowitz est la cadence de Busoni (cadence que personnellement je n'aime pas). Ne pouvant imaginer une calomnie délibérée, je pencherais donc plutôt une grosse ignorance de votre part, monsieur le critique si savant et si éclairé.
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?