Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 11,31
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : MMT-France
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à €7.99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Mr Beast


Prix : EUR 13,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
29 neufs à partir de EUR 6,89 10 d'occasion à partir de EUR 4,99
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Mogwai

Discographie

Image de l'album de Mogwai

Photos

Image de Mogwai

Biographie

Le groupe Mogwai se forme en 1995 sous la houlette du guitariste Stuart Braithwaite. Afin de faire paraître leurs premiers singles, les membres du groupe créent alors leur propre label Rock Action (en référence à Scott Asheton, batteur des Stooges, qui se faisait appeler Rock ou Rock Action lors de l'ultime et désastreuse tournée du groupe). ... Plus de détails sur la Page Artiste Mogwai

Visitez la Page Artiste Mogwai
49 albums, 8 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Mr Beast + The Hawk Is Howling + Happy Songs For Happy People
Prix pour les trois: EUR 53,13

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (13 juin 2006)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Pias
  • ASIN : B000E0DJFO
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 43.226 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Disque 1 piste 1
2. Disque 1 piste 2
3. Disque 1 piste 3
4. Disque 1 piste 4
5. Disque 1 piste 5
6. Disque 1 piste 6
7. Disque 1 piste 7
8. Disque 1 piste 8
9. Disque 1 piste 9
10. Disque 1 piste 10

Descriptions du produit

Fearless 2006 album from the Scottish post-rock supremos, with a spontaneous yet sophisticated diversity! Includes "Friend Of The Night" and "Travel Is Dangerous". Cameo by Tetsuya Fukagawa from Japanese hardcore outfit Envy.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Blits VOIX VINE sur 28 septembre 2006
Format: CD
Le meilleur du combo écossais, et un des tout meilleurs albums de l'année. Tout à son "devoir de grisaille" et à sa modestie, il n'avait jamais jusqu'alors livré un album aussi cohérent, aussi lumineux. Rien à jeter dans ce recueil de mini-symphonies pour guitares saturées, piano, basse, synthé et batterie (et voix, parfois), et quelques sommets où s'impose enfin une patte, un vrai son Mogwai, transcendant les nombreuses influences du groupe (de Glen Branca à My Bloody Valentine jusqu'à Sigur Ros, en passant par toute la nébuleuse noisy et notamment le trop sous-estimé et pourtant séminal Swervedriver - grande cause perdue des années 90).

Les majestueux orages soniques (Glasgow Mega Snake, Travel Is Dangerous, We're No Here, le superbe Folk Death 95) alternent avec des titres plus apaisés (Acid Food, comme sorti d'un album de Air, Team Handed, Emergency Trap, I Chose Horses et sa voix parlée) et dessinent autant de vastes paysages mentaux, bande-son idéale de nos hivers intérieurs dont ils réchauffent les couleurs.

Au sommet, le sublime "Friend of the night" et ses entêtantes cadences ternaires, déclinées sur trois simplissimes arpèges de guitare et piano croisés, dont l'ampleur mélancolique évoque une "montée au calvaire" à vous fendre l'âme en deux.

Michael Mann, le plus brillant sculpteur d'ambiances du cinéma américain, ne s'y est pas trompé, puisque deux titres de "Mr Beast" se retrouvent en bonne place sur la BoF du très réussi "Miami Vice".

PS : l'album mérite de très nombreuses écoutes, car il se bonifie à chaque fois jusqu'à devenir indispensable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Blits VOIX VINE sur 28 septembre 2006
Format: CD
Le meilleur du combo écossais, et un des tout meilleurs albums de l'année. Tout à son "devoir de grisaille" et à sa modestie, il n'avait jamais jusqu'alors livré un album aussi cohérent, aussi lumineux. Rien à jeter dans ce recueil de mini-symphonies pour guitares saturées, piano, basse, synthé et batterie (et voix, parfois), et quelques sommets où s'impose enfin une patte, un vrai son Mogwai, transcendant les nombreuses influences du groupe (de Glen Branca à My Bloody Valentine jusqu'à Sigur Ros, en passant par toute la nébuleuse noisy et notamment le trop sous-estimé et pourtant séminal Swervedriver - grande cause perdue des années 90).

Les majestueux orages soniques (Glasgow Mega Snake, Travel Is Dangerous, We're No Here, le superbe Folk Death 95) alternent avec des titres plus apaisés (Acid Food, comme sorti d'un album de Air, Team Handed, Emergency Trap, I Chose Horses et sa voix parlée) et dessinent autant de vastes paysages mentaux, bande-son idéale de nos hivers intérieurs dont ils réchauffent les couleurs.

Au sommet, le sublime "Friend of the night" et ses entêtantes cadences ternaires, déclinées sur trois simplissimes arpèges de guitare et piano croisés, dont l'ampleur mélancolique évoque une "montée au calvaire" à vous fendre l'âme en deux.

Michael Mann, le plus brillant sculpteur d'ambiances du cinéma américain, ne s'y est pas trompé, puisque deux titres de "Mr Beast" se retrouvent en bonne place sur la BoF du très réussi "Miami Vice".

PS : l'album mérite de très nombreuses écoutes, car il se bonifie à chaque fois jusqu'à devenir indispensable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Blits VOIX VINE sur 28 septembre 2006
Format: CD
Le meilleur du combo écossais, et un des tout meilleurs albums de l'année. Tout à son "devoir de grisaille" et à sa modestie, il n'avait jamais jusqu'alors livré un album aussi cohérent, aussi lumineux. Rien à jeter dans ce recueil de mini-symphonies pour guitares saturées, piano, basse, synthé et batterie (et voix, parfois), et quelques sommets où s'impose enfin une patte, un vrai son Mogwai, transcendant les nombreuses influences du groupe (de Glen Branca à My Bloody Valentine jusqu'à Sigur Ros, en passant par toute la nébuleuse noisy et notamment le trop sous-estimé et pourtant séminal Swervedriver - grande cause perdue des années 90).

Les majestueux orages soniques (Glasgow Mega Snake, Travel Is Dangerous, We're No Here, le superbe Folk Death 95) alternent avec des titres plus apaisés (Acid Food, comme sorti d'un album de Air, Team Handed, Emergency Trap, I Chose Horses et sa voix parlée) et dessinent autant de vastes paysages mentaux, bande-son idéale de nos hivers intérieurs dont ils réchauffent les couleurs.

Au sommet, le sublime "Friend of the night" et ses entêtantes cadences ternaires, déclinées sur trois simplissimes arpèges de guitare et piano croisés, dont l'ampleur mélancolique évoque une "montée au calvaire" à vous fendre l'âme en deux.

Michael Mann, le plus brillant sculpteur d'ambiances du cinéma américain, ne s'y est pas trompé, puisque deux titres de "Mr Beast" se retrouvent en bonne place sur la BoF du très réussi "Miami Vice".

PS : l'album mérite de très nombreuses écoutes, car il se bonifie à chaque fois jusqu'à devenir indispensable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?