Mrs. Dalloway et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Mrs. Dalloway sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Mrs Dalloway [Anglais] [Broché]

Virginia Woolf , Elaine Showalter
4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
Prix : EUR 8,72 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 17 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Mrs Dalloway + Moll Flanders + Heart of Darkness
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Moll Flanders EUR 7,05
  • Heart of Darkness EUR 6,26

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

"Mrs Dalloway contains some of the most beautiful, complex, incisive and idiosyncratic sentences ever written in English, and that alone would be reason enough to read it. It is one of the most moving, revolutionary artworks of the twentieth century" (Michael Cunningham, author of The Hours)

"A beautiful piece of writing" (Will Self Guardian)

"I think To The Lighthouse and Mrs Dalloway are sheer magic" (Eileen Atkins Daily Express)

"Virginia Woolf was one of the great innovators of that decade of literary Modernism, the 1920s. Novels such as Mrs Dalloway and To the Lighthouse showed how experimental writing could reshape our sense of ordinary life. Taking unremarkable materials - preparations for a genteel party, a day on a bourgeois family holiday - they trace the flow of associations and ideas that we call "consciousness"." (Guardian) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Elegantly interweaving her characters' complex inner lives in an unbroken stream of consciousness, Virginia Woolf's Mrs Dalloway continues to enthral readers with its exploration of the human experience; of time, space, madness and regret. This Penguin Classics edition is edited by Stella McNichol with an introduction and notes by Elaine Showalter. Past, present and future are brought together one momentous June day in 1923.Clarissa Dalloway, elegant and vivacious, is preparing for a party while reminiscing about her childhood romance with Peter Walsh, and dwelling on her daughter Elizabeth's rapidly-approaching adulthood. In another part of London, war veteran Septimus Smith is shell-shocked and on the brink of madness, slowly spiralling towards self-annihilation. Their experiences mingling, yet never quite meeting, Virginia Woolf masterfully portrays a serendipitous unity of inner lives, converging as the party reaches its glittering climax. Virginia Woolf (1882-1941) is regarded as a major 20th century author and essayist, a key figure in literary history as a feminist and modernist, and the centre of 'The Bloomsbury Group'. This informal collective of artists and writers which included Lytton Strachey and Roger Fry, exerted a powerful influence over early twentieth-century British culture. Between 1925 and 1931 Virginia Woolf produced what are now regarded as her finest masterpieces, from Mrs Dalloway (1925) to the poetic and highly experimental novel The Waves (1931). She also maintained an astonishing output of literary criticism, short fiction, journalism and biography, including the playfully subversive Orlando (1928) and A Room of One's Own (1929) a passionate feminist essay. If you enjoyed Mrs Dalloway, you might like James Joyce's Ulysses, also available in Penguin Classics. 'The book's celebrated stream of consciousness is one of the few genuine innovations in the history of the novel'New Yorker

Détails sur le produit

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Penguin Classics; Édition : New Ed (31 mai 2012)
  • Collection : Penguin classics
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0141182490
  • ISBN-13: 978-0141182490
  • Dimensions du produit: 1,7 x 12,8 x 19,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 825 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Première phrase
Mrs. Dalloway said she would buy the flowers herself. Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.3 étoiles sur 5
4.3 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché
Situé en plein coeur de la ville de Londres,ce roman de Virginia Woolf traite pour beaucoup des termes de l'aliénation mentale et physique,des liens entre individus et des aléas de l'intégration (en oppositon à la marginalité)au sein d'une société bien rigide.
La communication est l'enjeu premier dans le récit,et les personnages la recherchent, pour certains,meme au prix de la mort:"death was an attempt to communicate",est la citation qui illustre le mieux ce fait.
Une myriade de personnages plus attachants les uns que les autres peuplent ce récit, qui se déroule pourtant sur une seule journée.L'histoire,bien qu'un peu lassante au début du fait du grand nombre de détails énumérés par l'auteur,a un déroulement poignant, et qui tient le lecteur en haleine.
Bon roman, qui se lit d'une traite.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
22 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le chapitre le plus long 4 juin 2003
Par Corinne
Format:Broché
"Mrs Dalloway" - le premier roman de Virginia Woolf que j'ai lu - est un petit bijou en exercice de style. Le titre que j'ai choisi pour ce commentaire fait référence au fait que le roman ne connaît pratiquement aucune cassure, à peine des paragraphes. Non, c'est un récit monolithique. Au départ, le style de Woolf - métaphores dans métaphores; subordonnées dans subordonnées - non seulement surprend, mais en rend la lecture un peu ardue. Après un petit temps, on s'y habitue et on apprécie la beauté de cette recherche. Il n'y a pas d'histoire à proprement parler, "Mrs Dalloway", c'est une chronique d'une journée dans la société aristocratique londonienne en juin 1924, qui culmine avec la "party" que prépare Clarissa Dalloway avec grand soin. Mais en même temps, l'auteur nous fait des portraits psychologiques et chronologiques détaillés d'une foule de personnages avec pour conséquence qu'on retrouve des mini-romans au sein de ce grand roman. Ceux qui ont vu ou lu "The Hours", retrouveront dans "Mrs Dalloway" bon nombre de références. Je ne peux que recommander ce livre fortement à tous les amateurs de grande littérature.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché
Situé en plein coeur de la ville de Londres,ce roman de Virginia Woolf traite pour beaucoup des termes de l'aliénation mentale et physique,des liens entre individus et des aléas de l'intégration (en oppositon à la marginalité)au sein d'une société bien rigide.
La communication est l'enjeu premier dans le récit,et les personnages la recherchent, pour certains,meme au prix de la mort:"death was an attempt to communicate",est la citation qui illustre le mieux ce fait.
Une myriade de personnages plus attachants les uns que les autres peuplent ce récit, qui se déroule pourtant sur une seule journée.L'histoire,bien qu'un peu lassante au début du fait du grand nombre de détails énumérés par l'auteur,a un déroulement poignant, et qui tient le lecteur en haleine.
Bon roman, qui se lit d'une traite.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Une vie en une journée 1 février 2014
Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
Unité de temps (moins d'une journée de 1923, rythmée par Big Ben), unité de lieu (quartier de Westminster) mais pas unité d'action puisque nous suivons deux destins parallèles et indépendants : Septimus Warren Smith et Clarissa Dalloway. Septimus, traumatisé par les horreurs de la guerre, a sombré lentement dans la folie et n'est plus accompagné que par sa femme italienne et un psychiatre. Clarissa, femme à la quarantaine épanouie mais secrètement inquiète, mondaine et fascinante, prépare la réception du soir, entourée de ses amis, relations, anciens amours et domestiques.

L'écriture est un peu déroutante puisque nous passons d'un personnage à l'autre, ou plutôt de l'esprit à l'autre, sans préavis, en suivant le fil rarement linéaire de la pensée, des souvenirs et des impressions. Les sensations, les mouvements de l'âme sont décrits avec finesse et acuité, y compris ces hésitations et ces non-dits avec lesquels nous compliquons notre existence et nos relations.

Le résultat est un roman grave et drôle, pas facile à lire (encore moins en anglais compte tenu de la structure grammaticale un peu alambiquée et du vocabulaire riche).
Je recommande de l'ouvrir quand on a du temps et de la tranquillité devant soi pour pouvoir bien se concentrer et s'immerger dans le récit. A ouvrir peut-être aussi quand on a une certaine maturité pour pouvoir comprendre la psychologie des personnages (et de V Woolf) : « L'avantage de vieillir, c'est tout simplement que les passions demeurent aussi vives qu'auparavant, mais qu'on a acquis la faculté qui donne à l'existence sa saveur suprême, la faculté de prendre ses expériences et de les faire tourner, lentement, à la lumière. »
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Exigeant 30 juin 2013
Par jaak
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Un livre au style envoûtant, déroutant. Il faut savoir s'abandonner et ne pas raisonner. Tout est impression, couleurs changeantes. Un voyage..
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Mrs. Dalloway 18 mars 2013
Par AMF
Format:Broché|Achat vérifié
It arrived in due date and perfect shape. I haven't started reading the book yet, but I'm very curious about it.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?