Quantité :1
Ajouter au panier
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Murnau : Nosferatu


Prix conseillé : EUR 11,33
Prix : EUR 10,50 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,83 (7%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
21 neufs à partir de EUR 7,48 12 d'occasion à partir de EUR 3,00

Vous cherchez un DVD, un Blu-ray ou une Série TV?

DVD, Blu-ray & Séries TV en promotion
Découvrez toutes nos promotions DVD, Blu-ray & Séries TV.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Murnau : Nosferatu + Les Trésors du cinéma : M Le maudit - Fritz Lang + Metropolis
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Max Schreck, Greta Schroeder, Alexander Granach, Ruth Landshoff, Max Nemetz
  • Réalisateurs : F. W. Murnau
  • Format : PAL
  • Audio : Français, Allemand, Anglais
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Films sans Frontières
  • Date de sortie du DVD : 1 janvier 1999
  • Durée : 90 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • ASIN: B0017IYW5I
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.074 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Deux versions du film sur un DVD double couche :
- Film noir et blanc à 24 images/seconde (60 minutes)
+ cartons en français
- Film version teinté d'origine à 18 images/seconde (90 minutes)
+ cartons en allemand (soous-titrage possible)
Chapitrage en 5 actes
Fiches historiques
Filmographie de F.W.Murnau


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bessada Sylvie on 30 mai 2012
Achat vérifié
Par votre intermédiaire, je suis récemment en possession du film magnifique de Murnau, Nosferatu. J'ai choisi l'édition DVD en fonction de la couverture que j'apprécie, mais je connaissais comme beaucoup de fans de Dracula "le film" qui reste le maître du genre, même après le flamboyant « Dracula » de Coppola, qui bien que se voulant fidèle au roman de Bram Stoker, n'a retranscrit que « l'histoire » et non l'atmosphère d'épouvante attendue ; trop de gros effets, trop de théâtralité et d'esthétique de l'image (décor, costumes, lumières) empêchent, me semble-t-il, le spectateur de se plonger véritablement dans l'horreur du mythe de Dracula , fait de noirceur et de mystère ; Avec Murnau, la suggestion prime sur les effets spéciaux (à l'image du roman de Stoker) où le lecteur rencontre Dracula à travers les émotions des personnages, en particulier de Harker et de Mina.
Quand on pense que ce film aurait pu être détruit à jamais pour une question de droits d'auteur impayés. Heureusement que des copies ont survécu !
Concernant l'édition que j'ai choisie, j'ai apprécié d'avoir la version originale en noir et blanc et à vitesse rapide (en 90 `') ; c'est par celle- là qu'il faut commencer ; la version colorisée est réussie mais les couleurs ont déjà tendance à dissiper le spectateur, et la couleur bleu, plutôt sombre, fait moins ressortir les détails. La musique de ce film est également extraordinaire et devient personnage sonore elle-même , étant présente tout du long, et dès les première secondes ; c'est encore une spécificité de ce film vraiment captivant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christelle TOP 500 COMMENTATEURS on 15 septembre 2011
Achat vérifié
Pour commencer, je préfère dire que je ne suis pas une adepte des films muets; en revanche, je suis passionnée du roman de Bram Stoker "Dracula" que je trouve de très haut vol tant au niveau du style que de la profondeur des personnages.Puisque Murnau s'en est largement inspiré et y a puisé ses sources, le film m'a intéressée.

Je craignais que cette création ait réellement vieilli, surtout après le visionnage de "Bram Stoker's Dracula" de Coppola que j'affectionne tout particulièrement. Je dirai que ce travail artistique de Murnau est à part et que le personnage de Dracula est parfaitement rendu, alors que les moyens en 1922 n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui. Cet homme au regard caverneux, aux yeux globuleux, à la silhouette squelettique, aux cernes fortement marquées inspire la terreur. Ses mains crochues, filiformes, décharnées, ses oreilles pointues et son nez aquilin font de lui un parfait buveur de vie, suceur de sang.

J'ai retrouvé dans le film de Murnau ce qui m'avait fascinée dans la version de Bram Stoker, le fait que le vampire incarne une symbolique qui va bien au-delà du mort vivant. Il est l'allégorie du mal, de la mort qui fait souffrir, de la perte de notre âme et de notre identité. A la fois maladie -peste plus précisément- sur le Demeter, il peut représenter aussi le polype à tentacules -autre forme de vampire- ou la plante carnivore ("cette plante est le vampire du monde végétal"). Cet être effrayant synthétise toutes nos peurs, nos souffrances et c'est pourquoi il effraie.
Lire la suite ›
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Pierre ROZIER on 15 janvier 2011
Un grand classique.

"Dés qu'il eut franchi le pont, les fantômes vinrent à sa rencontre. "

Une phrase magique, qui me hante, si je peux dire depuis que j'ai découvert ce film, il y a quelques dizaines d'années....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Achat vérifié
Film à ne pas manquer et à ajouter à la culture ciné de nos ados (au programme des collégiens, non ?) surtout qu'avec le nouveau brevet, on demande aux élèves de citer des oeuvres artistiques de tout genre ! En voilà une ! Incontournable !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Nagar on 17 février 2014
Il est toujours compliqué de donner un jugement sur les vieux films, tant ils paraissent dépassés désormais, mais tant ils ont apporté à l'histoire du cinéma, et donc aux films que nous voyons aujourd'hui. "Nosferatu" en est l'exemple typique.
Certes les images peuvent paraître laides aujourd'hui, mais pour l'époque, Max Shreck (dont le nom en allemand signifie par une incroyable coïncidence "terreur"), incarnant le comte vampire, a dû effrayé plus d'un spectateur de cinéma. Les images, d'une poésie rare et d'une beauté sidérante, renforcent sérieusement le sentiment d'oppression ressenti par Jonathan Harker. Le film en lui est un rêve éveillé, un cauchemar perpétuel que l'on suit de bout en bout jusqu'à une fin qui reste l'une des plus belles et des plus tristes. C'est un modèle du cinéma expressionnisme allemand de par sa perfection à analyser.

Nosferatu rappelle également le vrai sens de la peur dans une époque comme la nôtre où la peur au cinéma semble ne pouvoir être produite qu'à grand renfort d'hémoglobine, de têtes visqueuses et écoeurantes et de séquences de mutilations atroces. Non, ce n'est que le dégoût que pareil schéma apporte. La peur, la vraie peur telle que peut le décrire un psychologue érudit se produit surtout par l'étrangeté, l'inconnu et l'irréel qui créer le doute, l'angoisse puis cette même peur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Rechercher

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?