undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Music for a While - Improvisations on Purcell
 
Agrandissez cette image
 

Music for a While - Improvisations on Purcell

3 mars 2014 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 20,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:54
30
2
5:54
30
3
3:57
30
4
6:06
30
5
4:33
30
6
4:40
30
7
5:23
30
8
5:03
30
9
3:41
30
10
4:47
30
11
4:10
30
12
2:48
30
13
4:40
30
14
1:17
30
15
7:18
30
16
2:56
30
17
6:04
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Performers: Christina Pluhar
  • Composers: Christina Pluhar
  • Conductors: Christina Pluhar
  • Date de sortie d'origine : 26 février 2014
  • Date de sortie: 3 mars 2014
  • Label: Erato
  • Copyright: 2014 Christina Pluhar, under exclusive licence to Erato/Warner Classics, Warner Music UK Ltd.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:16:11
  • Genres:
  • ASIN: B00IB6H9CM
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.145 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

37 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile  Par georges nuyssen TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 8 mars 2014
Format: CD
Irrésistible ou insupportable ? Le nouveau disque de la brillante bande à Christina Pluhar va sans doute diviser les amateurs, une fois de plus (après Teatro d'amore, Via crucis, Los pajaros perdidos et Mediterraneo, pour la période récente).
Les "grounds" obstinés de Purcell, sa vocalité miraculeuse, sont autant de joyaux qui se prêtent à merveille aux interprétations les plus inventives, et l'Arpeggiata se présente ici comme un collectif à géométrie variable, chaque formation ou soliste mettant l'accent sur le caractère dominant de chaque pièce. Mais si le projet est louable, le résultat est tout de même mitigé. Alors 3 étoiles, dans l'Amazone ça veut dire : "j'aime". Malgré tout ?

D'abord, du beau et du bon. L'édition en livre-disque est belle (quoique le visuel, bof...), avec un livret magnifiquement détaillé. Une réalisation techniquement impeccable, dont on peut apprécier la prise de son, fine, précise, profonde, comme d'habitude certes mais on ne s'en lasse pas. Même si on n'a plus la surprise de la découverte, on apprécie sans réserve la qualité des instrumentistes qui oeuvrent ici (belle guitare fluide, contrebasse admirable, souffleurs parfaits). Quant au répertoire (Evening Hymn, O Solitude, Strike the Viol, etc.) c'est tout simplement du caviar : que des "bombes", qui sont l'expression du génie universel de Purcell.

Mais l'antienne éculée de "la rencontre du classique et du jazz" est vraiment pénible à lire... Surtout parce que ce n'est pas vraiment le cas ici !
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client Amazon le 26 octobre 2014
Format: CD
Je sais que mon commentaire va paraître réactionnaire voire rétrograde voire carrément vieux con. Mais dans ce cocktail musical "audacieux", je n'ai trouvé ni le goût subtil de la renaissance ni la saveur corsé du jazz. Et j'aime les deux. Ce n'est pas désagréable à entendre mais c'est un peu n'importe quoi. Comme si on essayait de faire du Rembrandt à la manière de Picasso.
Remarquez, c'est une démarche plutôt anglo-saxonne (même si Christina Pluhar est autrichienne) de mélanger les genres musicaux : on appelle ça un cross-over. Mais à force de faire du "over", on finit par sortir de la route et faire du cross-out !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michel Picard le 14 août 2015
Format: CD Achat vérifié
Prenez une excellente idée, d'excellents interprètes, un formidable compositeur et vous devriez obtenir un superbe disque.... Hélas, trois fois hélas, la mayonnaise ne prend pas et le résultat sonne comme une musique d’ascenseur. Comme quoi on peut faire un rappel de Purcell ou de Monteverdi avec un soupçon de jazz dans un concert pour la plus grande joie du public et malheureusement on ne peut pas faire avec le même succès un CD complet. Je suis néanmoins content de l'avoir écouté car j'étais séduit par les rappels en question... Ce disque qui évoque le pseudo baroque à la Rondo Veneziano pour séduire les fans de musique pour supermarchés.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jacques COULARDEAU le 14 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Of course we all know Henry Purcell and we all know he was the first to revive English music and drama in the Post Restoration and then Glorious Revolution England after the puritan night. He is also the one who developed the Masque into the Quasi-opera to become the first step and stage towards the opera in England. He was also a militant of the countertenor, alto or whatever you can call him, in the English tradition of Oxford and Cambridge, of the all-men choirs before the arrival of castratos with Handel.

So Christina Pluhar just pushes our knowledge one iota further and she makes it jazzy, swinging like it never did, and yet, it sounds so natural that we are afraid to go out in the street and just come nose to nose face to face one on one with that great Henry Purcell. He is one of us after all and Christina Pluhar has just brought him back where he belongs. We are then not at all surprised by the conclusion with Leonard Cohen’s “Hallelujah” that comes also naturally in this voyage. Leonard Cohen is also from that world of old, not so old though, that is part of our heart and mind everyday if we have some consciousness left after all the lies and formatting performed on our brains by the mass media of the subliminal today.

But to only bring together four singers who are all in the range of the “alto” of old, Philippe Jaroussky as a countertenor, Raquel Andueza as a soprano, Vincenzo Capezzuto as an alto and Dominique Visse as a countertenor, one female soprano surrounded by there men who sing within her range, is also an artistic project that requires some audacity and has to be properly saluted. She only has two duets, Jaroussky-Capezzuto and Andueza-Jaroussky and the magic of the duets comes from the tiny differences between the two voices in each case.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
Christina Pluhar a un vrai talent pour faire du nouveau avec de l'ancien. Il n'est pas certain que Purcell lui même renierais cette interprétation de ses oeuvres. Pour ceux qui avaient du mal à digérer les oeuvres de ce compositeur pourtant remarquable mais un peu lointain, cette cure de jouvence devrait leur donner envie de visiter un peu plus en détail sa musique. A écouter et ré écouter sans modération, en toute circonstance et toute la journée, histoire d'oublier un peu les soucis.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique