Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,79

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Music for a while : Improvisations on Purcell


Prix : EUR 19,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
20 neufs à partir de EUR 8,55 3 d'occasion à partir de EUR 9,99 2 de collection à partir de EUR 515,00

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Christina Pluhar

Discographie

Image de l'album de Christina Pluhar

Photos

Image de Christina Pluhar

Biographie

Née en 1965 à Graz en Autriche, Christina Pluhar découvre la musique ancienne et baroque dans ses années d'études à l'université.

Elle apprend à jouer de plusieurs instruments anciens comme le luth, la théorbe, la guitare baroque ou la basse continue dans les conservatoires de La Haie (Pays-Bas) et Bâle (Suisse) ... Plus de détails sur la Page Artiste Christina Pluhar

Visitez la Page Artiste Christina Pluhar
16 albums, 6 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Music for a while : Improvisations on Purcell + Mediterraneo + Los Pajaros Perdidos : The South American Project
Prix pour les trois: EUR 41,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Philippe Jaroussky
  • Compositeur: Henry Purcell
  • CD (3 mars 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Erato
  • ASIN : B00H587YAO
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 9.116 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. 'twas within a furlong
2. Music for a while
3. Strike the viol
4. An evening hymn upon a ground
5. In vain the am'rous flûte
6. A prince of glorious race descended
7. O solitude, my sweetest choice
8. When I am laid in earth
9. Wondrous machine
10. Here the deities approve
11. Ah! belinda
12. Hark! how the songsters of the grove
13. One charming night
14. Man is for the woman made
15. O let me weep (the plaint)
16. Curtain tune on a ground
17. Hallelujah (Léonard cohen)

Descriptions du produit

Christina Pluhar frappe un grand coup avec ce nouvel album à la couleur délibérément jazzy. Tout le monde connaît l’influence de Purcell sur la musique moderne, grâce à ses basses obstinées ou « grounds », qui ont inspirés les musiciens pop, rock, jazz ainsi que les cinéastes.

Pete Townshend (les Who) affirma en 2009 que Purcell influenca fortement leur musique, par exemple dans « I Can See for Miles » (1967), « Pinball Wizard » (1969) et «Won’t Get Fooled Again » (1971).

L’air «What power art thou » de King Arthur fut le tube planétaire de Klaus Nomi, qui l’intitula «Cold Song » en 1981.

Sting inclut « Cold Song » dans son album If on a Winter’s Night, ainsi qu’Arielle Dombasle en 2013.

Purcell a également figuré dans les musiques de films, avec Wendy Carlos qui adapta Music for the Funeral of Queen Mary dans Orange mécanique de Kubrick (1971).

La Chute (2004) fait usage du « Lamento de Didon » et la musique de Pride and Prejudice (2005) de Joe Wright inclut «A Post - card to Henry Purcell ». C’est ainsi que Christina Pluhar , dans son nouvel album Music for a while, exalte la modernité extraordinaire de Purcell à l’aide de subtiles modifications rythmiques et harmoniques au sein du « ground ». Les lignes de basse et les mélodies composées par Purcell demeurent intactes, mais l’ajout d’instruments tels que la guitare acoustique & la guitare électrique ainsi que de libres improvisations délibérément jazzy nous transporte soudain du 17e siècle au 21esiècle.

Vous vous trouverez ainsi dans une salle de musique intemporelle où le légendaire Music for a while chanté par Philippe Jaroussky n’a peut-être jamais été aussi magique, les ajouts de clarinette, piano et batterie apportant une liberté, une modernité étonnante sans jamais toucher à l’esprit de l’œuvre. De même pour « O Solitude »et le lien entre le chant céleste de Philippe Jaroussky et la contrebasse.

Tout au long de cet enregistrement étonnant, dans lequel Philippe Jaroussky chante pas moins de 6 airs et duos, entouré des fidèles partenaires de Christina Pluhar, vous serez plongé dans l’atmosphère nocturne d’une soirée jazzy, où se rencontrent de merveilleux musiciens baroques et de jazz qui rendent hommage à la musique de Purcell. Magique !

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

32 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par georges nuyssen VOIX VINE sur 8 mars 2014
Format: CD
Irrésistible ou insupportable ? Le nouveau disque de la brillante bande à Christina Pluhar va sans doute diviser les amateurs, une fois de plus (après Teatro d'amore, Via crucis, Los pajaros perdidos et Mediterraneo, pour la période récente).
Les "grounds" obstinés de Purcell, sa vocalité miraculeuse, sont autant de joyaux qui se prêtent à merveille aux interprétations les plus inventives, et l'Arpeggiata se présente ici comme un collectif à géométrie variable, chaque formation ou soliste mettant l'accent sur le caractère dominant de chaque pièce. Mais si le projet est louable, le résultat est tout de même mitigé. Alors 3 étoiles, dans l'Amazone ça veut dire : "j'aime". Malgré tout ?

D'abord, du beau et du bon. L'édition en livre-disque est belle (quoique le visuel, bof...), avec un livret magnifiquement détaillé. Une réalisation techniquement impeccable, dont on peut apprécier la prise de son, fine, précise, profonde, comme d'habitude certes mais on ne s'en lasse pas. Même si on n'a plus la surprise de la découverte, on apprécie sans réserve la qualité des instrumentistes qui oeuvrent ici (belle guitare fluide, contrebasse admirable, souffleurs parfaits). Quant au répertoire (Evening Hymn, O Solitude, Strike the Viol, etc.) c'est tout simplement du caviar : que des "bombes", qui sont l'expression du génie universel de Purcell.

Mais l'antienne éculée de "la rencontre du classique et du jazz" est vraiment pénible à lire... Surtout parce que ce n'est pas vraiment le cas ici !
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jacques COULARDEAU sur 14 août 2014
Format: CD Achat vérifié
Of course we all know Henry Purcell and we all know he was the first to revive English music and drama in the Post Restoration and then Glorious Revolution England after the puritan night. He is also the one who developed the Masque into the Quasi-opera to become the first step and stage towards the opera in England. He was also a militant of the countertenor, alto or whatever you can call him, in the English tradition of Oxford and Cambridge, of the all-men choirs before the arrival of castratos with Handel.

So Christina Pluhar just pushes our knowledge one iota further and she makes it jazzy, swinging like it never did, and yet, it sounds so natural that we are afraid to go out in the street and just come nose to nose face to face one on one with that great Henry Purcell. He is one of us after all and Christina Pluhar has just brought him back where he belongs. We are then not at all surprised by the conclusion with Leonard Cohen’s “Hallelujah” that comes also naturally in this voyage. Leonard Cohen is also from that world of old, not so old though, that is part of our heart and mind everyday if we have some consciousness left after all the lies and formatting performed on our brains by the mass media of the subliminal today.

But to only bring together four singers who are all in the range of the “alto” of old, Philippe Jaroussky as a countertenor, Raquel Andueza as a soprano, Vincenzo Capezzuto as an alto and Dominique Visse as a countertenor, one female soprano surrounded by there men who sing within her range, is also an artistic project that requires some audacity and has to be properly saluted. She only has two duets, Jaroussky-Capezzuto and Andueza-Jaroussky and the magic of the duets comes from the tiny differences between the two voices in each case.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client Amazon sur 26 octobre 2014
Format: CD
Je sais que mon commentaire va paraître réactionnaire voire rétrograde voire carrément vieux con. Mais dans ce cocktail musical "audacieux", je n'ai trouvé ni le goût subtil de la renaissance ni la saveur corsé du jazz. Et j'aime les deux. Ce n'est pas désagréable à entendre mais c'est un peu n'importe quoi. Comme si on essayait de faire du Rembrandt à la manière de Picasso.
Remarquez, c'est une démarche plutôt anglo-saxonne (même si Christina Pluhar est autrichienne) de mélanger les genres musicaux : on appelle ça un cross-over. Mais à force de faire du "over", on finit par sortir de la route et faire du cross-out !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par marie-paule.oh sur 16 juin 2014
Format: CD Achat vérifié
On est dérouté à la première écoute, mais c'est joliment travaillé et on est ravi par la fantaisie de ces improvisations
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
Voici encore une réussite de l'Arpeggiata. De belles mélodies mises en valeur par des instrumentistes et des chanteurs d'exception. Belle idée que d'improviser sur des mélodies de Purcell. Décidément Christina Pluhar aime toute la musique que j'aime. Bravo !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD Achat vérifié
Très grande réussite de cet album , , très grande complicité et harmonie des artistes autour de Christina Pluhar , une perle pour les amateurs de jazz et de musique baroque ! Bravo
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par michel lavanchy sur 5 mai 2014
Format: CD Achat vérifié
Un excellent cross-over pour une fois, voix et orchestre superbes, seule la version du Hallélujah de L Cohen , trop fade et anémiée m’empêche de mettre 5 étoiles.Pas sur que les puriste apprécieront ces variations sur Purcell ! Mais quel plaisir pour les oreilles !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?