NOFX

Les clients ont également acheté des articles de

Top albums (Voir les 34)


Voir les 34 albums de NOFX

Nofx : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 349
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de NOFX
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Groupe punk formé en 1983 à Berkeley (Californie), NOFX se compose alors du chanteur/bassiste Fat Mike (Mike Burkett), du guitariste Eric Melvin qui trouve le nom d'après la formule "no efex", et du batteur Erik Sandin tôt remplacé par Scott Sellers.

En 1985, il enregistre les EP No F-X et So What If Were's On Mystic? avant le départ du batteur et le retour d'Erik Sandin et l'arrivée d'un nouveau guitariste, Dave Casillas jusqu'en 1989.

Rebellitude

Le premier album, S... Lire la suite

Groupe punk formé en 1983 à Berkeley (Californie), NOFX se compose alors du chanteur/bassiste Fat Mike (Mike Burkett), du guitariste Eric Melvin qui trouve le nom d'après la formule "no efex", et du batteur Erik Sandin tôt remplacé par Scott Sellers.

En 1985, il enregistre les EP No F-X et So What If Were's On Mystic? avant le départ du batteur et le retour d'Erik Sandin et l'arrivée d'un nouveau guitariste, Dave Casillas jusqu'en 1989.

Rebellitude

Le premier album, S&M Airlines avec le guitariste Steve Kidwiller, paraît en 1989 sur le renommé label Epitaph. Ribbed (1990) lui fait suite dans la même configuration, tandis que Liberal Animation, sorti en 1991, date en fait de 1988. Steve Kidwiller quitte le groupe, remplacé par Aaron Abeyta alias El Hefe (guitariste également trompettiste).

La formation enregistre White Trash, Two Heebs and a Bean (1992) et ce qui est considéré comme son classique, Punk In Drublic (1994), certifié disque d'or. NOFX pratique un punk sans fioritures, fidèle à l'esprit originel.

Alors que le punk connaît un regain d'intérêt au milieu de la décennie avec The Offspring, Green Day et Rancid, NOFX fait figure de résistant, continuant d'enregistrer pour son propre label Fat Wreck Chords (I Heard They Suck - Live en 1995) et Epitaph : Heavy Petting Zoo (1996), So Long And Thanks for All The Shoes (1997) et Pump Up The Valuum (2000), suivi du EP Bottles To The Ground. En 1999, le quatuor sort un EP d'un seul titre plus expérimental, The Decline, long de 18 minutes.

Vétéran punk

Sans se soucier des modes grunge ou punk pop, NOFX reste fidèle à son image d'éternel adolescent frondeur du punk américain. La décennie nouvelle voit la publication de la compilation au titre rigolo, 45 or 46 Songs That Weren't Good Enough To Go On Our Other Records (2002) et des albums War On Errorism (2003), Wolves In Wolves' Clothing (2006), They've Actually Gotten Worse Live! (live, 2007) et Coaster (2009), avec lequel le quatuor fête ses vingt années de studio, et vingt-cinq d'existence. En 2010, NOFX livre l'anthologie The Longest EP.

Malgré une baisse régulière de son aura et de ses ventes, NOFX reste fidèle à son punk humoristique et à ses shorts taille trois X. Self Entitled en 2012 ressert une bonne dose de riffs gentiment paillards, qui ne convaincra que ceux qui le sont déjà. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Groupe punk formé en 1983 à Berkeley (Californie), NOFX se compose alors du chanteur/bassiste Fat Mike (Mike Burkett), du guitariste Eric Melvin qui trouve le nom d'après la formule "no efex", et du batteur Erik Sandin tôt remplacé par Scott Sellers.

En 1985, il enregistre les EP No F-X et So What If Were's On Mystic? avant le départ du batteur et le retour d'Erik Sandin et l'arrivée d'un nouveau guitariste, Dave Casillas jusqu'en 1989.

Rebellitude

Le premier album, S&M Airlines avec le guitariste Steve Kidwiller, paraît en 1989 sur le renommé label Epitaph. Ribbed (1990) lui fait suite dans la même configuration, tandis que Liberal Animation, sorti en 1991, date en fait de 1988. Steve Kidwiller quitte le groupe, remplacé par Aaron Abeyta alias El Hefe (guitariste également trompettiste).

La formation enregistre White Trash, Two Heebs and a Bean (1992) et ce qui est considéré comme son classique, Punk In Drublic (1994), certifié disque d'or. NOFX pratique un punk sans fioritures, fidèle à l'esprit originel.

Alors que le punk connaît un regain d'intérêt au milieu de la décennie avec The Offspring, Green Day et Rancid, NOFX fait figure de résistant, continuant d'enregistrer pour son propre label Fat Wreck Chords (I Heard They Suck - Live en 1995) et Epitaph : Heavy Petting Zoo (1996), So Long And Thanks for All The Shoes (1997) et Pump Up The Valuum (2000), suivi du EP Bottles To The Ground. En 1999, le quatuor sort un EP d'un seul titre plus expérimental, The Decline, long de 18 minutes.

Vétéran punk

Sans se soucier des modes grunge ou punk pop, NOFX reste fidèle à son image d'éternel adolescent frondeur du punk américain. La décennie nouvelle voit la publication de la compilation au titre rigolo, 45 or 46 Songs That Weren't Good Enough To Go On Our Other Records (2002) et des albums War On Errorism (2003), Wolves In Wolves' Clothing (2006), They've Actually Gotten Worse Live! (live, 2007) et Coaster (2009), avec lequel le quatuor fête ses vingt années de studio, et vingt-cinq d'existence. En 2010, NOFX livre l'anthologie The Longest EP.

Malgré une baisse régulière de son aura et de ses ventes, NOFX reste fidèle à son punk humoristique et à ses shorts taille trois X. Self Entitled en 2012 ressert une bonne dose de riffs gentiment paillards, qui ne convaincra que ceux qui le sont déjà. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Groupe punk formé en 1983 à Berkeley (Californie), NOFX se compose alors du chanteur/bassiste Fat Mike (Mike Burkett), du guitariste Eric Melvin qui trouve le nom d'après la formule "no efex", et du batteur Erik Sandin tôt remplacé par Scott Sellers.

En 1985, il enregistre les EP No F-X et So What If Were's On Mystic? avant le départ du batteur et le retour d'Erik Sandin et l'arrivée d'un nouveau guitariste, Dave Casillas jusqu'en 1989.

Rebellitude

Le premier album, S&M Airlines avec le guitariste Steve Kidwiller, paraît en 1989 sur le renommé label Epitaph. Ribbed (1990) lui fait suite dans la même configuration, tandis que Liberal Animation, sorti en 1991, date en fait de 1988. Steve Kidwiller quitte le groupe, remplacé par Aaron Abeyta alias El Hefe (guitariste également trompettiste).

La formation enregistre White Trash, Two Heebs and a Bean (1992) et ce qui est considéré comme son classique, Punk In Drublic (1994), certifié disque d'or. NOFX pratique un punk sans fioritures, fidèle à l'esprit originel.

Alors que le punk connaît un regain d'intérêt au milieu de la décennie avec The Offspring, Green Day et Rancid, NOFX fait figure de résistant, continuant d'enregistrer pour son propre label Fat Wreck Chords (I Heard They Suck - Live en 1995) et Epitaph : Heavy Petting Zoo (1996), So Long And Thanks for All The Shoes (1997) et Pump Up The Valuum (2000), suivi du EP Bottles To The Ground. En 1999, le quatuor sort un EP d'un seul titre plus expérimental, The Decline, long de 18 minutes.

Vétéran punk

Sans se soucier des modes grunge ou punk pop, NOFX reste fidèle à son image d'éternel adolescent frondeur du punk américain. La décennie nouvelle voit la publication de la compilation au titre rigolo, 45 or 46 Songs That Weren't Good Enough To Go On Our Other Records (2002) et des albums War On Errorism (2003), Wolves In Wolves' Clothing (2006), They've Actually Gotten Worse Live! (live, 2007) et Coaster (2009), avec lequel le quatuor fête ses vingt années de studio, et vingt-cinq d'existence. En 2010, NOFX livre l'anthologie The Longest EP.

Malgré une baisse régulière de son aura et de ses ventes, NOFX reste fidèle à son punk humoristique et à ses shorts taille trois X. Self Entitled en 2012 ressert une bonne dose de riffs gentiment paillards, qui ne convaincra que ceux qui le sont déjà. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page