EUR 15,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 4,65 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

N'est pas bouddhiste qui veut Broché – 5 juin 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 22,47

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

N'est pas bouddhiste qui veut + Bonheur de la méditation + Bonheur de la sagesse
Prix pour les trois: EUR 28,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Jamais l'adage " L'habit ne fait pas le moine " (et inversement !) n'a été aussi pertinent. Derrière un humour aussi malicieux qu'irrévérencieux (qu'il s'applique autant à lui-même qu'aux autres), Dzongsar Jamyang Khyentse, l'une des figures les plus importantes et les plus originales du bouddhisme contemporain, se livre à une réflexion profonde sur l'essence même d'une religion qui gagne sans cesse plus d'adeptes, y compris dans le monde occidental et industrialisé éloigné a priori des préceptes bouddhiques. Le but de ce livre est de mettre l'accent sur ce qui distingue le bouddhisme de toute autre religion. Revenant sur l'histoire du Bouddha, puisant dans notre quotidien, Dzongsar Jamyang Khyentse insiste sur le fait que les enseignements bouddhiques n'ont rien d'une grandiose philosophie intellectuelle qu'on abandonne sur l'étagère après l'avoir lue, mais constituent au contraire une vue logique et fonctionnelle que chacun peut mettre en pratique à condition de respecter la thèse des " quatre sceaux " : toute chose composée est impermanente ; toute émotion est douleur ; aucune chose n'existe en et par elle-même ; le nirvana est au-delà des concepts. L'auteur : Né Khyentse Norbu en 1961 au Bhoutan, Dzongsar Jamyang Khyentse est un lama, écrivain et réalisateur de films. À l'âge de sept ans, il a été reconnu comme la troisième incarnation (tulku) du fondateur de Khyentse, célèbre lignée du bouddhisme tibétain cherchant à promouvoir une approche non sectaire de cette religion. Centrant son enseignement sur les vertus bouddhiques de la sagesse et de la compassion, il cherche à transcender les limites culturelles et traditionnelles du bouddhisme. Robert Laffont, Julliard, NiL, Seghers24, avenue Marceau - 75008 Paris ( 01 53 67 14 00 Attachées de presse : Catherine Bourgey ( 01 53 67 14 54 (cbourgey@robert-laffont.fr) Sandrine Perrier Replein (Régions et Suisse) ( 01 53 67 14 59 (sperrier@robert-laffont.fr) Brigitte Forissier (Belgique) ( 00 32 2 345 06 70 (auteurs@skynet.be) Marie-Ève Provost (Canada) ( 514 282 3946 (meprovost@robert-laffont.ca)

Biographie de l'auteur

toute chose composée est impermanente ; toute émotion est douleur ; aucune chose n'existe en et par elle-même ; le nirvana est au-delà des concepts.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,65
Vendez N'est pas bouddhiste qui veut contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 263 pages
  • Editeur : NIL (5 juin 2008)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2841113701
  • ISBN-13: 978-2841113705
  • Dimensions du produit: 17,4 x 10,4 x 2,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 88.864 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par kiyoaki Disha TOP 1000 COMMENTATEURS sur 19 octobre 2008
Format: Broché Achat vérifié
L'écrit de Dzongsar Jamyang Khyentse (DJK) est une oeuvre de salubrité publique, remarquable par sa clarté, son soucis pédagogique, son exigence de rigueur et de précision dans la définition des concepts, des perspectives marquantes d'un bouddhisme puisé à ses sources d'expérience humaine authentique... Il s'écarte autant du politiquement correcte que des habitus mystifiantes qui sont monnaie courante par chez nous, les dérives sectaires et idolâtres même en Asie ... L'écriture et les illustrations sont très simples, mais procèdent bien d'un esprit riche de connaissances et d'expériences... Il me semble bien que nous avons là toute la dimension concrète de cette philosophie au respect religieux... Mais DJK, n'écrit pas pour convertir, enrôler de jeunes, ou moins jeunes, âmes inquiètes de trouver un remède à l'angoisse existentielle ... Il propose simplement d'exprimer de façon accessible ce que d'être bouddhiste implique, révèle de l'individu qui le vit vraiment... Et que cela « coûte » quelque chose, un changement de perspectives fondamentales, un refus des compromissions faciles, un travail profond en soi, sincère et authentique, mais sans lourdeur, jamais définitivement aboutie...

En faite, sa lecture m'a autant éclairci les idées, l'esprit autant que la pensée, que le fameux et excellent « Chemin de la grande perfection » de Patrul Rinpotché (aux éditions Padmakara) en son temps... Une vision pure et surtout ajustée de l'existence, de la nécessaire imprévisibilité du devenir de la conscience comme de toute chose ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bibliophilette TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 14 décembre 2010
Format: Broché
L'auteur connaît très bien la société occidentale ce qui lui permet d'utiliser des images et des exemples très "parlants" pour un lecteur qui n'est pas issu d'une culture orientale/bouddhiste. Cela rend la lecture aisée et les concepts compréhensibles. Ajouter à cela, un style simple, une excellente traduction, et une bonne dose d'humour et vous avez un excellent livre. Simplifier pour rendre plus accessible et en même temps plus "strict", plus "juste", l'enseignement du Bouddha, tel est le vœu de l'auteur et il y réussit plutôt bien. Mais ne nous y trompons pas, derrière une apparente simplicité, "n'est pas bouddhiste qui veut".

Dès l'introduction, Dzongsar Jamyang Khyentse, explique qu'être bouddhiste c'est accepter les 4 vérités / sceaux suivants :
- Toute chose composée est impermanente
- Toute émotion est douleur
- Aucune chose n'existe en et par elle-même
- Le nirvana est au-delà des concepts
(A ne pas confondre avec les 4 Nobles Vérités qui ne traitent que de la souffrance)
A partir de là, il n'aura de cesse dans tout le livre de revenir sur et d'expliquer chacune de ces vérités. Une excellente introduction pour ceux qui veulent mieux comprendre les fondamentaux du bouddhisme.
A lire en parallèle, pour un éclairage socio-historique La Rencontre du boudhisme et de l'occident de Frédéric Lenoir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Delphine117 sur 6 septembre 2008
Format: Broché
Excellent livre, brillant dans son explication de concepts parfois compliqués (comme la "vacuité" si essentielle dans le bouddhisme), et surtout très à contre-courant du "politiquement correct" qui commence à s'installer autour du bouddhisme occidental.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par reno sur 27 mars 2009
Format: Broché
Ouvrage on ne peut plus clair pour un occidental qui a du mal a se retrouver dans les livres habituels sur le sujet. Il est clair qu'au même titre que Chogyam Trungpa, Dzongsar Jamyang Khyentse a totalement intégré la culture occidentale. On peut même dire que ce dernier fait preuve, comparativement à son prestigieux prédécesseur, de plus de simplicité.

Pour répondre à M. Ravon, il semble que tout est dit de façon très claire dans cet extrait du livre :
« Même si les textes bouddhistes considèrent le bonheur comme un simple concept, ils utilisent néanmoins des expressions comme grande félicité pour décrire l'éveil. Le nirvana peut effectivement être assimilé à un état joyeux : un état dénué de confusion et d'ignorance, sans bonheur ni malheur, est certes un état de félicité. Mais c'est encore mieux de comprendre que la cause de l'égarement et de l'ignorance n'a jamais existé. Si le réveil au sortir d'un cauchemar est le soulagement, la félicité serait de n'avoir jamais rêvé. C'est en ce sens que le bonheur n'est pas la félicité. A l'intention des disciples sérieusement décidés à se libérer du samsara, Siddharta a insisté sur la futilité de la recherche du bonheur et de la paix dans cette vie et dans l'au-delà. » Dzongsar Jamyang Khyentse
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?