Nick Waterhouse

Top albums



Nick Waterhouse : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 23
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Nick Waterhouse est né en Californie du sud en 1987, dans une famille où la musique tient une place importante. Enfant il apprend la trompette et la guitare au son de Wilson Pickett ou Van Morrison. Collégien, Nick Waterhouse forme le groupe The Intelligista orienté mod et rhythm 'n' blues. Malgré une petite réputation locale, le groupe ne résiste pas à l'entrée au lycée de ses membres. Nick Waterhouse lui ne rêve que de musique et finit par partir pour la région de San Francisco qu'il juge plus propice à sa carrière.

Dépité par l'attitude hostile de la scène musicale locale, Nick Waterhouse ... Lire la suite

Nick Waterhouse est né en Californie du sud en 1987, dans une famille où la musique tient une place importante. Enfant il apprend la trompette et la guitare au son de Wilson Pickett ou Van Morrison. Collégien, Nick Waterhouse forme le groupe The Intelligista orienté mod et rhythm 'n' blues. Malgré une petite réputation locale, le groupe ne résiste pas à l'entrée au lycée de ses membres. Nick Waterhouse lui ne rêve que de musique et finit par partir pour la région de San Francisco qu'il juge plus propice à sa carrière.

Dépité par l'attitude hostile de la scène musicale locale, Nick Waterhouse deveitn vendeur chez un disquaire spécialisé en vinyles anciens. Là, il a tout le temps de se familiariser avec les ingrédients des années cinquante et soixante qu'il rêve de recréer. Nick Waterhouse va au bout de ses idées et commence à adopter une apparence qui renvoie immédiatement à Buddy Holly et Roy Orbison. Il déniche ensuite un studio analogique et enregistre en 2011 son premier titre « Some Place ». Ce disque attire l'attention de Hanni El Khatib - autre grand fan de rockabilly - qui le signe sur son label Innovative Leisure. 

Le EP Is That Clear est l'oeuvre de cette collaboration en septembre 2011. Le jeune chanteur se frotte ensuite à l'Europe avec une première tournée et au retour s'installe à Los Angeles. Enregistré sur du matériel analogique d'époque, Time's All Gone est une véritable ode aux débuts magiques du rock 'n' roll et de la soul, dans l'ambiance fiévreuse et naïvedes Trente Glorieuses lorsque tout semblait possible. Time's All Gone orne les vitrines de tous les bons disquaires dès avril 2012. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Nick Waterhouse est né en Californie du sud en 1987, dans une famille où la musique tient une place importante. Enfant il apprend la trompette et la guitare au son de Wilson Pickett ou Van Morrison. Collégien, Nick Waterhouse forme le groupe The Intelligista orienté mod et rhythm 'n' blues. Malgré une petite réputation locale, le groupe ne résiste pas à l'entrée au lycée de ses membres. Nick Waterhouse lui ne rêve que de musique et finit par partir pour la région de San Francisco qu'il juge plus propice à sa carrière.

Dépité par l'attitude hostile de la scène musicale locale, Nick Waterhouse deveitn vendeur chez un disquaire spécialisé en vinyles anciens. Là, il a tout le temps de se familiariser avec les ingrédients des années cinquante et soixante qu'il rêve de recréer. Nick Waterhouse va au bout de ses idées et commence à adopter une apparence qui renvoie immédiatement à Buddy Holly et Roy Orbison. Il déniche ensuite un studio analogique et enregistre en 2011 son premier titre « Some Place ». Ce disque attire l'attention de Hanni El Khatib - autre grand fan de rockabilly - qui le signe sur son label Innovative Leisure. 

Le EP Is That Clear est l'oeuvre de cette collaboration en septembre 2011. Le jeune chanteur se frotte ensuite à l'Europe avec une première tournée et au retour s'installe à Los Angeles. Enregistré sur du matériel analogique d'époque, Time's All Gone est une véritable ode aux débuts magiques du rock 'n' roll et de la soul, dans l'ambiance fiévreuse et naïvedes Trente Glorieuses lorsque tout semblait possible. Time's All Gone orne les vitrines de tous les bons disquaires dès avril 2012. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Nick Waterhouse est né en Californie du sud en 1987, dans une famille où la musique tient une place importante. Enfant il apprend la trompette et la guitare au son de Wilson Pickett ou Van Morrison. Collégien, Nick Waterhouse forme le groupe The Intelligista orienté mod et rhythm 'n' blues. Malgré une petite réputation locale, le groupe ne résiste pas à l'entrée au lycée de ses membres. Nick Waterhouse lui ne rêve que de musique et finit par partir pour la région de San Francisco qu'il juge plus propice à sa carrière.

Dépité par l'attitude hostile de la scène musicale locale, Nick Waterhouse deveitn vendeur chez un disquaire spécialisé en vinyles anciens. Là, il a tout le temps de se familiariser avec les ingrédients des années cinquante et soixante qu'il rêve de recréer. Nick Waterhouse va au bout de ses idées et commence à adopter une apparence qui renvoie immédiatement à Buddy Holly et Roy Orbison. Il déniche ensuite un studio analogique et enregistre en 2011 son premier titre « Some Place ». Ce disque attire l'attention de Hanni El Khatib - autre grand fan de rockabilly - qui le signe sur son label Innovative Leisure. 

Le EP Is That Clear est l'oeuvre de cette collaboration en septembre 2011. Le jeune chanteur se frotte ensuite à l'Europe avec une première tournée et au retour s'installe à Los Angeles. Enregistré sur du matériel analogique d'époque, Time's All Gone est une véritable ode aux débuts magiques du rock 'n' roll et de la soul, dans l'ambiance fiévreuse et naïvedes Trente Glorieuses lorsque tout semblait possible. Time's All Gone orne les vitrines de tous les bons disquaires dès avril 2012. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page