Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

No Guts...No Glory

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Molly Hatchet


Détails sur le produit

  • Album vinyle
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Epic
  • ASIN : B0018KBZ96
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

MOLLY HATCHET No Guts...No Glory (1983 UK Epic Nice Price issue of the 9-track vinyl LP glossy picture sleeve)


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Je préfère de loin cet album au "Flirtin' with disaster" qui est souvent mentionné par les fans (c'est un avis tout personnel).
Tous les titres présentés ici nous emmènent sur les pistes du Sud américain où les buissons sont poussés par le vent tandis que nos 6 cow boys se raffraichissent au saloon en déscendant quelques whisky dans une ambiance de feu, alors que les vautours attendent patiemment sur le poteau de la barrière du ranch...
Dès "What does it matter?" le ton est donné. La voix rapeuse à souhait du regretté Danny Joe Brown se prête à merveille à cette ambiance qui est justement retranscrite sur la pochette.
Le trio de guitaristes s'en donne à coeur joie pour notre plus grand plaisir sur l'ensemble des titres.
Le formidable "fall of the pacemakers" est une sorte de "Stairways to heaven" du désert qui démarre sagement pour se terminer dans une joute guitaristique à tout casser.
Autres temps fort de l'album, "What's it gonna take", " On the prowl" et l'instrumental final "Both sides".
Album majeur dans la carrière du groupe, que je conseille vivement à tout amateur du genre.
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 19 juin 2010
Format: CD
Comme pour le premier album de Point Blank, ici la pochette vous renseignera assez justement sur la qualité du rock ici joué !!
Quand on voit la bobine de Danny Joe Brown (torse nu avec les cartouchières autour de son gros bide) entouré de Duane Rolland et Dave Llubeck on sait à quoi s'attendre, une version modifié Southern Rock de "Règlement de compte à OK Corral".
Ce disque magnifique fait partie de la trilogie Molly Hatchett avec les deux premiers, peut être un peu moins pétaradant, peut être un peu plus varié avec en prime leur "Freebird" le superbe "The Fall of the Pacemaker".
Mais ce titre ne doit pas faire oublier que tout l'album est d'un très haut niveau, d'autant plus que ce sera la dernière fois que Molly nous offrira un tel feu d'artifice, même le live (avec seulement deux guitaristes) n'atteindra pas les sommets de ce brûlot.
Ici c'est la fusillade permanente entre les trois guitaristes (les deux gros et Steve Rolland le dernier à gauche parti ensuite vers d'autres cieux).
La voix rocailleuse de Danny Joe Brown donnant à tous les titres l'accent "Deep South" qui fait de cet album le petit frère de "Second Helping" (Lynyrd Skynyrd) et "Tomcatin" Blackfoot.
A classer entre les disques précités, à coté du "Rise Again" de Doc Holliday.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un petit coup de blues le matin? La température vous ramollit les guibolles?
Sans hésitation, Docteur Peter vous fait une ordonnance: Une bonne rasade de Rock sudiste, avec plein de guitares (trois!) une voix épicée avec de la caillasse rougie par le soleil de Floride, de la bonne humeur et pas mal de talent. Les six desperados de Molly Hatchet avec ce que j'estime être leur fleuron, No Guts No Glory, dégoupillé en 83 au nez (de Point Blank, 38 Special, Blackfoot...) et sur les cendres de la barbe (de ces racistes d'Alabama de Lynyrd Skynyrd, avec 4 Y, et 4 neurones répartis anarchiquement pour toute la bande...) sont l'antidote idéal contre la morosité, la grippe C, la grève des PTT et tout ce qui vous casse les pieds...
Pour fêter le retour de leur chanteur originel, le dantesque Danny Joe Brown, ils nous pondent, comme dirait notre ami Brutor, du Southern Rock de haute volée avec en point culminant le démentiel Fall of The Peacemaker, titre de près de dix minutes traversé par un solo totalement maitrisé que se refilent les deux Gibson et la Fender, hymne poétiquement poignant anti-guerre que je verrai bien passer en ouverture de toute investiture présidentielle et pour l'ouverture de la prochaine coupe du monde de Foot, dans ce riant pays de tolérance et de liberté qu'a toujours été l'Afrique Du Sud...
Tout est magistral, rien à jeter le son est énorme, les 9 titres sont autant de brulots, What's it Gonna Take fait écho à What Does It Matter, le son gras et épais des guitares vous fait oublier l'hiver et danser sur Ain't Even Close et Kinda Like Love...
Mieux qu'une cure de thalasso, Molly Hatchet, et vous allez en courant au boulot! Heu,gaffe au verglas quand même...
23 commentaires 14 sur 17 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
C'EST TROP BON,J'ECOUTAIT DEJA CET ALBUM,YA UN BON NOMBRE D'ANNEES!!
LES SOUVENIRS REVIENNENT,JE NE M'EN LASSE PAS.
DU BON BLUES HARD,UNE VOIX PURE ET DUR!!
DU GRAND MOLLY...
TOUT EST EXCELLENT,AUCUN MORCEAUX QUE L'ON NE PEUT PAS ECOUTER!!
FRANCHEMENT,UN CD INDISPENSABLE...A TRIMBALER PARTOUT!!
FAITE PETER LES WATTS!!!!!!
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x97c474b0) étoiles sur 5 33 commentaires
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x97c76048) étoiles sur 5 awsome southern boogie 17 septembre 2000
Par Mike Seay - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This has got to be one the most underrated albums of all. I don't know if it didn't get promoted well or what but it is well worth the price. It marked the return of Danny Joe Brown to the group after a couple of unsuccessful albums (Beatin' the Odds and Take No Prisoners).
It starts off blazing with "What Does It Matter?", which gives the illusion that 2 guitarists are switching off the leads. But actually Duane Roland played all of the solo work himself.
"Sweet Dixie" is pure southern boogie, with somewhat of a harmony guitar line and great solo (Dave Hlubek).
"Fall of the Peacemakers" is a true southern rock gem with an accoustic opening, great lead vocals, and soulful intro and middle lead guitars. The stage is set though, and you will realize this is a wolf in sheeps clothing when the jam starts to kick in. You may even think the song is ending after the vocals stop. Oh boy, dead wrong. The "tripple ripple" guitar attack howls with a two then three guitar harmony lead, followed by separate leads by each guitarists (Roland, Hlubek, and Steve Holland). It's one of those songs that sounds so good you wish it didn't end.
The hit off of this album was "Kinda Like Love". "On the Prowl" features some tasteful slide guitar work. "Both Sides" is a great instrumental jam. "Under the Gun" is a roaring fast song with some excellent guitar tradeoffs by Hlubek and Roland. "What's It Gonna Take?" and "Ain't Even Close" jam as well. This is a very powerful album.
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x97c76450) étoiles sur 5 Danny Joe Brown returns with a vengence! 9 septembre 2005
Par Jason Horstman - Publié sur Amazon.com
Format: CD
O.K., I know that this wasn't their most commercially successful album, but it is every bit as good as their first two albums "Molly Hatchet" and "Flirtin' With Disaster". This was the first album recorded after lead singer Danny Joe Brown's return to the band, and you can tell he was full of energy and out to prove that Hatchet was back, bigger than ever! This album is a feather in his cap, as the true voice of Molly Hatchet. I really liked the previous two albums with Jimmy Farrar on vocals, but his style was vastly different from D.J.B. Right away on the first track "What Does It Matter?", in the opening riffs, Danny lets loose with his banter, and there's no mistaking who's on vocals. Dave Hlubek's master piece "Fall of the Peacemakers" fits nicely in the middle of the album, but probably the track with the most drive is "What's it Gonna Take". Awesome dual harmony guitar leads and sang with conviction. You will not be disappointed with your purchase. This has the true Hatchet sound!
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x97c764c8) étoiles sur 5 BLAZING GUITARS!!! 7 avril 1999
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: CD
IF YOU LOVE SOUTHERN ROCK GUITAR AT IT'S BEST...'NO GUTS, NO GLORY' IS ONE OF HATCHET'S BEST. DANNY JOE BROWN'S HOWLING VOICE IS IN FINE FORM HERE. JUST SIT BACK AND ENJOY A DYING GENRE..SOUTHERN BOOGIE. .
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x97c7645c) étoiles sur 5 Hard Driving Southern Rock 10 décembre 2004
Par John Carroll - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This album kinda reminds me of AC/DCs Flick of the Switch- both came out in 1983(a year when southern rock was withering on the vine) and they are both full of relentless toe tappers. This is the sound of honest hard driving redneck(that's a good thing) rock. Ain't Even Close, Under the Gun, and On the Prowl are no frills bar room slabs of southern rock chuck. Ain't nothing deep in most of these lyrics, and I like it. Just good ole swagger rock(remember that). Danny Joe sings like he means it on Sweet Dixie. Fall Of The Peacemakers was the best song this band ever wrote with some nice references to John Lennon. Three guitars, a driving beat, and the soulful howl of Danny Joe Brown. I'll drink to that.
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x97c76990) étoiles sur 5 Possibly the best early Hatchet 26 février 2000
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This album highlights possibly the best work of the early Hatchet lineups. "What Does It Matter," and, "What's It Gonna Take," feature some roaring Hatchet guitar sounds, but, "Ain't Even Close," is arguably the best Hatchet song ever, featuring their signature guitar attack and vocals. This album also features an excellent instrumental in, "Both Sides," and a Hatchet classic ballad, "Fall of the Peacemakers," a tribute to civil rights leader Martin Luther King and the legacy of John F. Kennedy. So, hey, some southern fried stuff with meaning, what more could you ask for?
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?