Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
No Prayer for the Dying a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • No Prayer for the Dying
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

No Prayer for the Dying CD, Bonus

CD inclus dans notre promotion Iron Maiden à petits prix*


Prix : EUR 6,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
45 neufs à partir de EUR 4,49 5 d'occasion à partir de EUR 6,40

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Iron Maiden

Discographie

Image de l'album de Iron Maiden

Photos

Image de Iron Maiden

Biographie

Ce Noël de l'an 1975 est particulièrement arrosé dans la banlieue londonienne d'East End : le bassiste autodidacte - et fan de foot - Stephen Steve Percy Harris (né le 12 mars 1956 à Leytonstone, dans les faubourgs de Londres) comprend que son groupe du moment (Smiler) est dans une impasse. Et cela l'énerve. Et lorsqu'on est ... Plus de détails sur la Page Artiste Iron Maiden

Visitez la Page Artiste Iron Maiden
218 albums, 13 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

No Prayer for the Dying + Fear Of The Dark + Seventh Son Of A Seventh Son
Prix pour les trois: EUR 20,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 septembre 1998)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Bonus
  • Label: EMI
  • ASIN : B0000251W5
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 9.941 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Holy smoke remaster 98
2. Tail gunner
3. Bring your daughter to the slaughter remaster 98
4. No prayer for the dying
5. Public enemy number one
6. Fates warning
7. The assassin
8. Run silent run deep
9. Hooks in you
10. Mother russia

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD =Remastered=

Amazon.fr

Un album de ruptures. Rupture de la cohésion du groupe avec le départ du guitariste Adrian Smith, remplacé par Janick Gers. Rupture dans l'évolution musicale du groupe avec le quasi-abandon du "metal" sophistiqué, qui était la marque de fabrique d'Iron Maiden depuis quelques années, pour un hard rock plus brutal et direct, rappelant le style du groupe à ses débuts. Un brusque changement de cap qui déconcertera quelque peu les fans, et sera l'un des signes extérieurs de la tension qui se développe alors au sein du groupe entre son fondateur Steve Harris et son chanteur Bruce Dickinson. Avec le recul, No Prayer For The Dying s'avère être un bon album, probablement sous-estimé, contenant des titres particulièrement efficaces comme "Tail Gunner", "Holy Smoke" et le tubesque "Bring Your Daughter To The Slaughter". Un album de crise, certes, mais débordant de hargne et d'énergie, qui a sans doute permis au groupe de ne pas s'endormir sur ses lauriers et, surtout, de ne pas trop se ramollir. --James Petit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bizeaud Walter le 5 juillet 2004
Format: CD
après un break mérité, le départ d'Adrian Smith suivi de l'arrivée de Janick Gers et de folles rumeurs, Maiden sort un huitième opus studio, sans fioritures, avec un son dépouillé de tout artifice et des chansons plus simples, plus directes, d'où un certain étonnement quand on compare l'album au reste de la discographie précédente. il y a quelques grands morceaux, comme "Mother Russia", "Tailgunner", le populaire "Bring Your Daughter...To The Slaughter" et le comique "Holy Smoke". un album un peu différent, mais qui reste tout de même du Maiden de bonne facture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Walterjovi TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 juin 2010
Format: CD
Le huitième album studio d'Iron Maiden est un disque souvent oublié, et même relativement méprisé par les fans. Sorti à l'automne 1990, sa conception aura été émaillé de rumeurs et coups durs avec le départ d'Adrian Smith, guitariste du groupe depuis 1980, se cherchant une nouvelle voie avec un album solo qui sera un bide monumental (Asap) mais qui sera bien plus heureux à jouer ainsi dans une structure minimaliste avec une musique moins sophistiquée. Il est remplacé par Janick Gers, guitariste du groupe solo de Bruce Dickinson qui a aussi enregistré un album, "Tattoed Millionnaire", et qui devait quitter le groupe, selon la rumeur, au profit de Michael Kiske, chanteur de Helloween. Vrai ou pas, toujours est-il que rarement Maiden avait été autant ébranlé.
Est-ce pour cela que "No Prayer For The Dying" est mal conçu? Peut-être. Le son du groupe, très travaillé depuis "Powerslave" en 1984, ravient ici à des sonorités basiques, sans fioritures, tout comme la musique, bien plus directe, loin des titres progressifs pourtant affectionnés par Steve Harris. Aucune chanson ne dépasse les six minutes. Pourtant, suite au départ de Smith (dont il ne reste qu'une contribution, "Hooks In You"), Harris et Dickinson ont écrit tout l'album à deux, aidé sur deux chansons par Dave Murray (guitare). Revenant à un style moins élaboré, direct, sans extravagances, l'album déçoit de nombreux fans par ce contrepied artistique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS le 27 avril 2013
Format: CD
C'est ainsi que steve harris décrit"no prayer for the dying".Il est vrai que succédé au monumental"seventh son of a seventh son",n'est pas chose aisé.Ceci dit à force de réecouté ce 8éme album de maiden,force est de reconnaitre qu'il n'est pas si mal.On trouve ici quelques morceaux bien"in your'face"comme"tailgunner"qui ouvre l'album de façon assez violente pour un groupe comme maiden.S'en suit le plus rock'n'roll et festif"holy smoke"(voir le clip!!!),pour enchainé sur le morceau titre de toute beauté."the assassin"et"run silent run deep"sonts également de petites perles de heavy metal,tous comme"bring your daughter...to the slaughter"(présent sur la b.o de freddy 5)qui est vraiment un morceau sympa à écouté.Là ou le groupe fait quelque peu fausse route,c'est avec des morceaux comme"public enema number one""fates warning"ou"hooks in you".Ce ne sonts pas des mauvais morceaux,loin de là,mais méme si les refrains sonts géniaux ils sonts un peu en déça par rapport à ce que maiden propose d'habitude.Mais malgré ses trois titres,un peu faible ce disque se termine sur un"mother russia"absolument magnifique et boulversant de par son ambiance,ses couplets et le théme de la chanson(on est en 1990,je le rappelle!!!).Alors pour clore,je dirais que sur 10titres,il y'en a 7géniaux,et 3 un peu faiblard.Mais malgré ça,maiden reste maiden et cet album se doit de figuré dans la "maidenthéque"de tous fans qui se respecte!!!Au passage,la pochette est pour ma part est une des meilleures de maiden,avec son clin d'oeil évident au classique"live after death".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent VZT VOIX VINE le 22 décembre 2012
Format: CD
iron maiden était en état de grâce depuis the number of the beast et les excellents albums qui ont suivi. on peut sans aucun doute déclarer que les anglais faisaient partie de la crème de la scène hard rock/heavy metal des années 80, voire qu'ils en était arrivé à la tête de peloton!
alors, quelle baffe que ce no prayer for the dying, moins ambitieux, moins réussi et surtout beaucoup moins aimé par les fans! après les sommets, voici que maiden se retrouve presque en seconde division.
il faut dire que ce disque, s'il n'est pas mauvais, n'est pas à la hauteur de ses prédécesseurs. la faute à des compositions qui ramène iron maiden à ses débuts en revenant à une formule plus basique, plus rock que metal, avec moins de flamboyance dans les instrumentations qu'auparavant. il faut dire que gers, bien qu'énergique, n'est pas smith, et que dickinson semble peu motivé.
pourtant, si on se penche davantage sur le cas de ce disque un peu terne, on décèle quelques bons titres tel no prayer for the dying (qui semble être le prototype de fear the dark), hooks in you est sympa (et me rappelle that girl ainsi que reach out). mother russia est pas mal malgré une partie centrale un peu lourdaude.
il y a encore çà et là quelque bons passages disséminés sur le reste des autres compos, mais il n'y a pas de classiques sur cet album.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?