Votre bibliothèque
  Panier MP3
No Prayer For The Dying

No Prayer For The Dying

14 août 2006

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 10,64 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 10,64 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
4:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
3:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
4:23
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
4:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
4:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
4:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
4:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
8
30
4:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
9
30
4:45
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
10
30
5:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 12 septembre 1998
  • Date de sortie: 1 octobre 1990
  • Label: Parlophone UK
  • Copyright: 1998 Iron Maiden Holdings Ltd. This label copy information is the subject of copyright protection. All rights reserved. (C) 1998 Parlophone Records Ltd
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 44:25
  • Genres:
  • ASIN: B00258FAOG
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.094 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

3.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bizeaud Walter sur 5 juillet 2004
Format: CD
après un break mérité, le départ d'Adrian Smith suivi de l'arrivée de Janick Gers et de folles rumeurs, Maiden sort un huitième opus studio, sans fioritures, avec un son dépouillé de tout artifice et des chansons plus simples, plus directes, d'où un certain étonnement quand on compare l'album au reste de la discographie précédente. il y a quelques grands morceaux, comme "Mother Russia", "Tailgunner", le populaire "Bring Your Daughter...To The Slaughter" et le comique "Holy Smoke". un album un peu différent, mais qui reste tout de même du Maiden de bonne facture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Walterjovi TOP 1000 COMMENTATEURS sur 10 juin 2010
Format: CD
Le huitième album studio d'Iron Maiden est un disque souvent oublié, et même relativement méprisé par les fans. Sorti à l'automne 1990, sa conception aura été émaillé de rumeurs et coups durs avec le départ d'Adrian Smith, guitariste du groupe depuis 1980, se cherchant une nouvelle voie avec un album solo qui sera un bide monumental (Asap) mais qui sera bien plus heureux à jouer ainsi dans une structure minimaliste avec une musique moins sophistiquée. Il est remplacé par Janick Gers, guitariste du groupe solo de Bruce Dickinson qui a aussi enregistré un album, "Tattoed Millionnaire", et qui devait quitter le groupe, selon la rumeur, au profit de Michael Kiske, chanteur de Helloween. Vrai ou pas, toujours est-il que rarement Maiden avait été autant ébranlé.
Est-ce pour cela que "No Prayer For The Dying" est mal conçu? Peut-être. Le son du groupe, très travaillé depuis "Powerslave" en 1984, ravient ici à des sonorités basiques, sans fioritures, tout comme la musique, bien plus directe, loin des titres progressifs pourtant affectionnés par Steve Harris. Aucune chanson ne dépasse les six minutes. Pourtant, suite au départ de Smith (dont il ne reste qu'une contribution, "Hooks In You"), Harris et Dickinson ont écrit tout l'album à deux, aidé sur deux chansons par Dave Murray (guitare). Revenant à un style moins élaboré, direct, sans extravagances, l'album déçoit de nombreux fans par ce contrepied artistique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Reivilo sur 12 mars 2009
Format: CD
Un bon album d'IRON MAIDEN (y-en-à-t-il des mauvais?...surement...peut être...). Comme la plus part des efforts du groupe cet album contient du très bon: Tailgunner, Holly smoke, Hooks in you, Bring your daughter...to the slauhter et du moins bon (fates warning, public enema number one) dans le plus pure style crée par le groupe. Bien sur, chacun pourra changer de catégorie ces titres en fonctions de ses gouts personnels. Donc oui.
Mais...la production est catastrophique (l'une des pires du groupe), le début su solo sur Holly smoke ressemble plus a une bouillie sonore qu'a autre chose et le phénomène se répète tout au long de l'album, le son manque d'ampleur (Somewhere in time, Seventh son qui le précèdent et fear of the dark, son successeur, pour ne citer qu'eux enterrent cet album en terme de production).
Donc, pour tous les fans, a posséder mais pas en priorité, pour les autres, qui veulent découvrir le groupe, il y d'autre choix plus judicieux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barclau TOP 1000 COMMENTATEURS sur 1 septembre 2009
Format: CD
Même chez les mastodontes ça arrive, un moment où la faiblesse se fait ressentir! Après 10 années parfaites, 7 albums monumentaux, ils sont tout de même excusables! Le problème vient surtout, à mon avis, du départ d'Adrian Smith pour l'arrivée de ce guignol de Gers. Ce type n'a que très peu d'idées, est un mauvais exécutant...ma bête noire en fait. Chez Maiden, ça fonctionne en équipe, et celle-là n'est pas la bonne. Alors le son n'est pas mal, les morceaux aussi, il y en a même de très bons, mais pas de transcendants. Holy Smoke est assez insupportable, ainsi que Hooks in you, et les autres sont tous en dessous du passé de leurs compositeurs. La voix rattrape un peu le tout, le morceau No Prayer For The Dying est peut être le meilleur. Enfin déception quand même, mais attention le pire est à venir, donc 3 étoiles, ce qui est pas mal encore.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Strangueloop sur 26 mars 2009
Format: CD
Cet album marque surtout le départ d'Adrian Smith, remplacé par le bouffon de service, Janick Gers. La perte des talents de compositeur du génial guitariste vont lui porter un rude coup (presque autant qu'avec celui de Dickinson quelques années plus tard), sans parler de son attente parfaite avec Dave murray sur scène.

Le groupe essaye de retrouver le heavy "brute de coffre" de ses débuts, mais les compositions ne suivent pas et la déception est grande après l'écoute de l'album. Les exploits de chanteurs de Dickinson et quelques bon titres (Tailgunners, Bring your daughter... to the slaughter) sauvent pourtant l'album de la déroute.

Résultat, je n'écoute quasiment jamais cette album, il est même derrière ceux de la période "Blaze Bailey".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique