• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Noces de Charbon a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par ohlesbolivres
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: jamais lu , envoi le jour meme
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Noces de Charbon Broché – 31 octobre 2013

2.6 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 20,00 EUR 0,01
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 13,77

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Noces de Charbon
  • +
  • Diderot, le génie débraillé
  • +
  • Fragonard, l'invention du bonheur
Prix total: EUR 36,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Noces de Charbon dévoile l'union de deux mondes qui s'entrechoquent et se haïssent. En remontant le filon de ses origines, Sophie Chauveau a reconstitué la traversée d'un siècle, depuis le nord de la France à la fin du XIX

Présentation de l'éditeur

"Les mensonges de mes parents ont fortifié mon désir de mettre au jour l'histoire de ma famille, tissée de secrets, de mésalliances, d'adultères, histoire qui découle de la grande saga du charbon". Noces de Charbon dévoile l'union de deux mondes qui s'entrechoquent et se haïssent. Dandy, cocotte, grand patron et mineur de fond, orpheline, riche héritière, quelques salauds, une ingénue, une intrigante, autant de personnages romanesques dont la disparition accompagnera celle de l'"or noir". En remontant le filon de ses origines, Sophie Chauveau a reconstitué la traversée d'un siècle, depuis le nord de la France à la fin du XIXe siècle jusqu'à Paris en 1968.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Je n'ai pas été séduite par ce livre.
tout d'abord je n'aime pas l'écriture de Sophie Chauveau, ses structures de phrases ne me sont pas fluides. Mais c'est personnel! D'autres apprécient surement.
Par contre j'ai été choquée par l'agressivité du livre. L'auteur a surement souffert pour attaquer si violemment sa famille. Mais on a un peu l'impression d'être pris à parti au milieu du règlement de compte. Assez inconfortable.
Le livre est par ailleurs très manichéen: les gentils pauvres et les méchants riches pour les générations antérieures, mais pour les grands parents que l'auteur à connus tout à coup, les riches sont plus sympas (drôles, généreux) que les pauvres! Plus cool les grands parents riches que les pauvres...
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Ecrire dans un commentaire que Gallimard ne vérifie pas les manuscrits de Mme Chauveau et qu'elle jouit d'une réputation injustifiée, est simplement stupide.
J'ai adoré ce livre. Riche, remarquablement écrit. Bien fouillé malgré les chagrins personnels que l'auteur a dû éprouver en laissant remonter à la surface de sa mémoire les maltraitances qu'elle a subies. Mais là n'est pas le propos du livre ; ce n'est pas une revanche, ni une vengeance.
C'est une saga familiale, avec les caractères de chaque personnage, ses manquements, ses gloires à souligner, le courage, la bêtise et la générosité là où on s'attend l'égoïsme ou l'inconstance.
J'ai découvert cet auteur en recevant Lippi en cadeau. Depuis, j'ai éclusé tous ses titres. Jamais déçu.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
A la lecture des commentaires précédents, je pense qu’être né en mai 1968 près de Douai a sans doute affaibli mes défenses, mais j’ai envie de sauver « Noces de charbon » que je viens de terminer. J’ai beaucoup aimé la folle saga de ces familles ainsi que le poignant épilogue.
Il est juste que Sophie n’est pas tendre avec ses parents, mais peut-être qu’un de ses enfants ajoutera un épisode à cette épopée en questionnant son époque (plutôt que ses parents, car c’est plus facile…) : mais qu’avez-vous fait de votre mai 1968 ?
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je pose la question avec tout le sérieux possible: dans quelle mesure Gallimard lit-il les livres qu'il publie? L'auteur a l'immense avantage d'avoir déjà quelques livres en rayon. Alors il semble avoir suffi ici qu'elle écrive un roman autobiographique, après quelques biographies romancées, pour qu'on l'édite les yeux fermés. J'en veux pour preuve les dernières lignes, où elle s'emmêle les pinceaux entre première et troisième personne pour parler du même protagoniste (elle-même, bien évidemment), donnant une impression désastreuse d'amateurisme.

Il faut du courage pour parvenir jusque-là. Ce qui précède est irritant: un style qui se veut léger, badin, mais qui tient plutôt du commérage que de la littérature; une syntaxe contestable; une litanie invraisemblable de bourdes historiques; une vision simpliste des milieux sociaux où se déroule l'intrigue.

Si Sophie Chauveau a couché là, aux alentours de la soixantaine, ce qu'elle croit savoir de son ascendance, n'importe quel lecteur un peu averti de l'histoire de France peut lui dire qu'elle se trompe sur des points très importants. Un exemple tout bête: il aurait été judicieux de consulter une carte du front de 14-18 pour constater que non, Anzin, près de Valenciennes, n'a pas échappé à l'occupation allemande, loin de là, contrairement à ce qu'elle veut faire croire à ses lecteurs (lectrices en grande majorité, j'imagine).
Lire la suite ›
1 commentaire 4 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?