undrgrnd Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Noir sur noir a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Noir sur noir Broché – 11 mai 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,30
EUR 18,30 EUR 9,95
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 1,98

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

" Nullement régulier, guère assidu, plutôt occasionnel et précaire, ce journal va de l'été 1969 jusqu'aujourd'hui 12 juin 1979, et je suis en mesure de donner cette date précise pour la dernière notation. Les autres, consignées sur des feuillets ou des calepins, ont été mises en ordre d'après leur date de publication dans le Corriere della Sera et autres quotidiens italiens. Dès le moment où j'ai rédigé la première, j'ai pensé à leur recueil, donc à ce livre : en souhaitant qu'il rappelle, idéalement si ce n'est matériellement, et pour moi-même aussi bien que pour le lecteur, les ouvrages que j'écrirais entre-temps. Somme toute, on verra qu'il les contient bien, in nuce. " Je me donnais pour modèle le journal de Jules Renard : en me relisant, je m'avise que je voisine plutôt avec le journal en public d'Elio Vittorini. Pas beaucoup de poisons à la Sainte-Beuve ; de rares potins ; pas mal d'aveux ; nombreuses notes de lectures ou de relectures ; nul portrait, aucun compte rendu de rencontres avec des personnalités dignes d'être portraiturées (à la manière de Saint-Simon ou de Retz). Tout compte fait, un livre très italien : peut-être très sicilien. Quant au titre, il est une sorte de riposte parodique à l'accusation de pessimisme qu'on m'adresse d'ordinaire : l'écriture, en noir, sur la page noire de la réalité. " L. S.



Détails sur le produit

  • Broché: 318 pages
  • Editeur : Fayard; Édition : Éd rev, corr. et préf (11 mai 2005)
  • Collection : Litt.Gene.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2213618984
  • ISBN-13: 978-2213618982
  • Dimensions du produit: 21,5 x 2 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 799.221 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par steka TOP 500 COMMENTATEURS le 25 avril 2015
Format: Broché
Plaisant exemple de ce que peut faire un auteur, bénéficiant d'une indéniable réputation, quand il a su préserver une véritable liberté de ton et d'expression. En ces sombres années (1969-1979) de l'histoire italienne, qu'ultérieurement on appela, non sans raisons, "Les années de plomb", Sciascia, dans ce recueil de chroniques et réflexions diverses, présentées comme un Journal, livre sans craintes ses observations de la vie sociale et politique de cette époque. On s'étonnera beaucoup moins après cette lecture et l'effarante corruption de tout un pays qu'elle dévoile, que l'Italie ait, ultérieurement, pu porter à sa tête une personnalité aussi médiocre et affligeante que Berlusconi; il en était fort directement le produit, l'aboutissement logique.
"C'est depuis lors que l'Italie est un pays sans vérité. Il en a même jailli une règle : aucune vérité ne verra jamais le jour en ce qui concerne les actes criminels ayant, même de loin, quelque lien avec la gestion du pouvoir."
Certains, pourraient (malencontreusement) faire un lien direct avec des événements et des figures de notre propre histoire franco-française contemporaine; cela ne serait, bien certainement, que l'expression d'un mauvais cauchemar. Mais rassurons-nous, dans un pays devenu "sans vérité", il ne viendrait à l'idée d'aucun de ceux paraissant sur la scène spectaculaire de tenter de la dire et surtout de la mettre en œuvre; si bien que cette absence ne trouble plus personne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Une honnêteté intellectuelle exceptionnelle et un grand écrivain. Quel dommage que le livre ne couvre que 10 années ! Sa perspicacité aurait fait merveille sur les années 80. Une belle traduction.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?