undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Cliquez ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

100 PREMIERS RÉVISEURSle 27 décembre 2012
Ce tome comprend les épisodes 1 à 4 de la série, initialement parus en 2008. Ils forment la première moitié d'une histoire complète et indépendante qui se termine dans Northlanders, tome 2 (épisodes 5 à 8).

En 980 après JC, un navire en aborde un autre pour le piller, au large du Bosphore. Sven (un viking) apprend d'un passager que son père est mort et que son oncle s'est emparé de ce qui lui revient de droit (le commandement d'un village, quelques terres et un vague butin au montant indéterminé). Après avoir passé le messager au fil de l'épée, il décide de rentrer chez lui, dans l'archipel des Orcades situé au nord de l'Écosse. Cet archipel a été annexé par les vikings en 875. Ces îles bénéficient d'une température moyenne de 8°C variant de 4°C en hiver à 12°C l'été. Tout juste débarqué, il se rend dans le village en question appelé Grimness. Il est passé à tabac par les sbires de son oncle Gorm et jeté comme un malpropre sur la grève, son oncle ne souhaitant pas le tuer. Sven est bien décidé à se venger en mettant à profit ce qu'il a appris des autres cultures durant ses années de voyage, contre ces culs terreux de vikings qui ne sont jamais sortis de leur île. Il croise également le chemin d'une femme étrange qui vit seule et qui manie l'arc avec une adresse quasi surnaturelle.

"Vikings finally done right !" proclamait la couverture originale. Brian Wood (scénariste de tous les tomes de la série) invite le lecteur à plonger dans le monde des vikings en cette fin de premier millénaire. Le premier épisode donne le ton de la série : il sera question d'héritage (pas seulement pécuniaire, mais aussi culturel), sur fond de loi du plus fort avec force coups d'épée et de hache parés à grand renfort de bouclier en bois. Autant le dire tout de suite, j'ai trouvé qu'il y a un fort décalage entre la promesse de couverture et le contenu. En termes d'aventure, cette histoire tient la route. Le personnage de Sven se développe petit à petit pour une résolution organique qui naîtra naturellement des épreuves traversées. En bon viking, il séduit facilement et le lecteur a même le droit au guerrier qui prend sa compagne, en ayant encore son armure sur soi. Brian Wood joue gentiment et sans en abuser du décalage d'ouverture d'esprit entre l'expatrié et le chef insulaire. Les rebondissements ne sont pas tirés par les cheveux et le lecteur passe un bon moment à découvrir la lutte de Sven pour récupérer ce qui lui revient de droit.

Les illustrations de David Gianfelice se situent dans un registre détaillé sans être surchargé. Il adopte un style adulte, en particulier pour les visages qui n'ont rien d'enfantin ou d'avenant. Il dessine avec un certain talent les paysages désolé de l'île. Les affrontements entre guerriers sont violents et sans pitié, sans que les illustrations ne tombent dans le gore. Il met en avant l'impact des armes (épée, hache, flèche) sur les corps. Il préfère figurer les giclées de sang par des éclaboussures noires, plutôt que de représenter la tripaille à l'air. Il y a une grande diversité dans les visages. Les décors évoquent chaque ambiance avec aisance. Il construit les scènes de combats à l'arme blanche de manière à impliquer son lecteur et à faire ressentir le bruit, la fureur et le chaos de ces combats. Chaque case est rehaussée par la mise en couleurs intelligente de Dave McCraig qui développe une ambiance tonale très agréable pour chaque séquence.

Et puis, il a les aspects qui privilégient le sensationnel au détriment des composantes historiques. Par exemple, Gianfelice semble avoir une idée assez vague du climat de l'archipel des Orcades. En particulier l'amante de Sven ne ressent jamais le froid la nuit puisqu'elle l'attend dans le plus simple appareil jusqu'à son retour incertain. Lorsque Sven est laissé avec son seul pantalon sur la grève, les vikings sont persuadés qu'il ne passera pas la nuit ; mais les éléments visuels ne permettent en aucune manière de comprendre la raison de cette conviction. Et puis, la narration de Brian Wood se trouve coincée au seuil du récit historique. Il y a quelques éléments qui indiquent qu'il a effectué des recherches pour ne pas raconter de bêtises. Mais aussi il y a des éléments qui sont absents : Wood n'est pas très à l'aise lorsqu'il évoque les croyances religieuses des vikings, l'organisation économique et marchande du village de Grimness est totalement éludée. La probabilité de survie d'une femme seule et indépendante du village, tout en restant à proximité nécessite une grande crédulité de la part du lecteur. D'ailleurs l'incapacité des habitants de Grimness à retrouver Sven sur une île laisse à penser qu'ils ne sont pas très futés et qu'ils sont franchement mal organisés. Et je reste confondu d'admiration sur la capacité de Sven à survivre pendant tout un hiver, sans aucune ressource particulière.

Votre appréciation de cette histoire dépendra donc du niveau de votre attente. Si vous recherchez une bonne histoire d'aventures, ce tome fait l'affaire avec un bon niveau de sophistication et de couleur locale dépaysante. Par contre, si vous souhaitez en apprendre plus sur les vikings, ou un peu de consistance historique et culturelle, vous risquez d'être déçu. La consistance historique s'améliore dans les histoires suivantes (encore inédite en français en 2012).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2014
Northlanders : Sven le revenant : Tome 1 correspond tout à fait à mon attente. A lire et à relire
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)