undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles34
4,1 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:9,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Empruntant, pour une une part aux romans noirs d'Ann Radcliffe, pour une part à un Moyen-Age sublimé dans une vision romantique et enfin à son propre talent (et il est immense, le talent d'Hugo), Notre-Dame de Paris, autour de la beauté ensorcelatne d'Esmeralda, entremêle l'amour solaire de Phebus, l'amour maudit de Frollo et l'amour absolu de Quasimodo, figure de gargouille dont l'âme sublime vit au fond d'une enveloppe de laideur. Il n'y a qu'Hugo pour avoir ce style au lyrisme échevelé, pour mélanger le plus "vil" et le plus"sublime" dans une exaltation d'écriture que personne n'a jamais pu imiter ou approcher, pour parler de l'emportement amoureux comme on imaginerait l'irruption d'un déluge d'eau tumultueuse après la rupture d'un barrage. C'est le même homme qui nous a donné "Quatre Vingt Treize", "Les Misérables" et ce "ils eussent vu dans leur course olympique la divine République montrer du doigt les cieux". Lui seul savait réussir ce mélange fabuleux d'émotions portées à leur suprême degré de fusion dans des moments où on se hisse hors de soi pour changer le monde (la fin des Misérables), se soumettre à l'exigence de Justice ("Tempête sous un crane" quand Jean Valjean devient un Juste pour éviter la condamnation d'un innocent, ce qui le renvoie, lui, au bagne) ou aimer sans limites une sublime femme qui vous échappe quoique vous puissiez faire (Frollo le damné).

Hugo, même si ses opinions ne sont pas celles que l'on a au quotidien, ça reste lyrique, fabuleux et sublime.
0Commentaire19 sur 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2005
Une histoire à nous faire rêver mais bien plus une véritable leçon d'histoire et d'humanité!Comment ne pas se prendre d'attachement pour cet être si misérable et qui apparaît aux yeux des gens comme un monstre du fait de sa difformité , alors qu'un regard d'amour , de tendresse peut avoir de si heureuses conséquences.Un regard pour changer la face d'un destin si malheureux!Voilà deux êtres totalement antithétiques et qui vont parvenir cependant à nous toucher.De nos jours , l'apparence a tellement d'importance que c'est une bouffée d'air que de pouvoir lire une telle histoire. Merci monsieur Victor Hugo de nous faire croire encore à l'amélioration de l'être humain!
0Commentaire12 sur 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2012
Depuis le temps que je souhaitais lire ce livre, ma mère me l'a offert et j'ai tout bonnement succombé à cette œuvre ! J'étais complètement plongée dans cette histoire émouvante et qui, au final, laisse à réfléchir sur le genre humain.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout le monde connait -à peu près- l'histoire de "Notre Dame de Paris", cependant entre connaitre en partie (via les films, comédies musicales, dessins animés) et la lecture de ses 800 pages (selon les éditions, en fonction des notes, etc.) il y a un abime !

-Un abime de joie par la découverte d'un monde : celui du Paris de 1482. En 600 pages, Victor Hugo nous fait découvrir beaucoup plus que la simple trame romanesque de Quasimodo, d'Esméralda et de Frollo, il nous donne une ambiance avec des hommes saouls, des langages étranges avec beaucoup d'humours (il y a des passages à mourir de rire, Hugo a plus d'humour que l'on ne croit).

-D'autres chapitres où la culture sur l'architecture et les connaissances au XVe siècles sont de passionnantes digressions.

-L'histoire en elle-même est fantastique par le roman original, car l'on entre beaucoup plus précisément dans la psychologie et l'évolution des personnages (grâce à la connaissance de leur passé), chose qu'aucun film ne peut retranscrire. On se passionne à redécouvrir les véritables nœuds de l'intrigue.

-Enfin : le style ! Éblouissant ! Je connaissais assez bien Hugo poète, mais sa prose est superbe, envoutante et pas fastidieuse pour un sou (contrairement à l'idée reçue). C'est un plaisir de lecture que l'on a du mal à stopper par moment.

Chapeau, pour avoir été capable d'écrire cela à 28 ans (1830, la parution, né en 1802).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2012
Le talent de Victor Hugo est de nous décrire de manière détaillée, aussi bien l'architecture de la Cathédrale Notre Dame, que les héros de ce roman.
Ce chef d'oeuvre nous rappelle toute la dureté de notre monde et les difficultés de la vie humaine.
Et peut être est-ce le don de cet auteur: faire d'une histoire localisée dans le temps et l'espace une peinture de l'humanité intemporelle.

A lire absolument.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2013
L'efficacité de la collection Rouge et Or au service des enfants. C'est cette même version qui existe en audio, ce qui est appréciable pour les plus jeunes, et prolonger le plaisir de l'histoire en voiture par exemple, lors des voyages familiaux. Le livre a une couverture cartonnée plutôt robuste. Dommage que les illustrations soient si pauvres, en noir et blanc et au trait rude, quand elles existent...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2014
C'est un condensé, donc pas l'œuvre complet. Dommage, je n'ai pas fait attention!!! J'ai acheté pour mon fils en pensant être l'œuvre complet et je voulais relire l'œuvre original, car je l'ai lu quand j'avais 15 ans, mais traduit en ma langue maternelle, et maintenant j'aurais aimer de relire l'œuvre en sa langue d'origine. Bref, je dois acheter le même titre.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2005
Ce chef-d'oeuvre a fait naître Esmeralda, la belle danseuse aiméee de tous, Quasimodo, le borgne, la gargouille, Frollo, le prêtre damné... On connaissait leurs noms, on les rencontre ici, dans ce qui est peut-être le roman le plus profond et le plus aimé des deux derniers siècles. Une tragédie se noue autour de la cathédrale gothique, à la fin du Moyen-Age, entre ces trois personnages surtout. Cette histoire est sombre, terrifiante et, parallèlement, romantique, sublime. S'il fallait choisir parmis les oeuvres de Hugo, il faudrait véritablement lire celle-ci. A noter: l'introduction et les "cles du texte" sont très intéressantes, particulièrement pertinentes.
0Commentaire8 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2013
Un grand classique de Victor Hugo. La première partie est un peu longue et ennuyeuse, mais le reste du roman est un réel bonheur à lire. Attention toutefois : du fait de sa taille imposante, le livre s'abîme très facilement...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 29 décembre 2011
Victor Hugo, rôdant autour la cathédrale séculaire, est saisi d'une vision, qui sera bientôt un roman, et non l'un des moindres. Il tente de ressusciter un lointain passé médiéval, avec son architecture gothique, sa poésie et une faune populaire tout à fait atypique, fantasmée dans des archétypes qui font très vite une entrée très théâtrale dans le livre : Gringoire et son art dépassé, Quasimodo et sa laideur torturée, Frollo tiraillé entre la science et la chair dans sa tentation de l'absolu, Phoebus et son donjuanisme lâche et superficiel, Esmeralda et sa folle candeur, sa beauté sauvage... Tous seront victimes de leurs illusions, mais c'est le prix à payer pour ce drame des passions dans l'inépuisable et inextricable coeur humain.

Le pire, c'est que l'ensemble fonctionne grâce au génie d'Hugo. La tragédie est mise en place avec brio, traversée de longs traités sur l'histoire et plus précisément ici sur l'art architectural, sous-tendus par une pensée obsédante : l'architecture est un art condamné par l'imprimerie, et c'est dans les livres qu'on trouvera désormais l'histoire, bien plus que dans les grands édifices bâtis par la main de l'homme.

Un livre-cathédrale donc, un "classique" génialement grotesque, grotesquement génial, reflet du gigantisme de son auteur et de ses visions. Un livre qui continue de nous passionner, et qu'on lit comme on lirait à la fois un beau livre d'histoire, un précis d'architecture, une grande tragédie de Shakespeare, et un passionnant roman noir.
22 commentaires3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles