EUR 16,25
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Notre mère la guerre, tom... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Notre mère la guerre, tome 3 : Troisième complainte Relié – 4 novembre 2011

4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 16,25
EUR 16,25 EUR 12,26

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Notre mère la guerre, tome 3 : Troisième complainte
  • +
  • Notre mère la guerre, tome 2 : Deuxième complainte
  • +
  • Notre mère la guerre, tome 4 : Requiem
Prix total: EUR 48,75
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Janvier 1915 : trois femmes sont tuées sur le front. Sur chacune des victimes, une lettre d’adieu, écrite par leur meurtrier. Et si c’était la guerre elle-même qu’on assassinait ? Les deux premiers tomes ont été plébiscités par la critique et les libraires.

Présentation de l'éditeur

Janvier 1915 : trois femmes sont tuées sur le front. Sur chacun des corps, une lettre d'adieu... écrite par le meurtrier. Notre Mère la Guerre est un récit qui, sous des allures d'enquête policière, prend la guerre comme sujet principal. Un récit qui aborde la question de ce Mal Absolu qu'est la guerre, à travers l'affrontement de deux hommes en plein coeur des tranchées françaises : un socialiste antimilitariste et un militant catholique et patriote. Après Un Homme est mort et Coupures irlandaises, le nouveau grand récit de Kris qui confirme, son redoutable talent d'auteur-conteur. À la mise en images et en mouvement, c'est Maël, qui est la révélation exemplaire d'un dessinateur jouant désormais dans la cour des grands.

Mai 1917, au coeur des tranchées. Deux années ont passées depuis que le capitaine Janvier et le lieutenant Roland Vialatte ont porté leurs soupçons sur les jeunes soldats du caporal Peyrac, mineurs et libérés de prison, et donc, forcément suspects.
Vialatte s'est engagé dans «l'artillerie spéciale», dans l'espoir que les chars parviennent, eux, à mettre un terme à la guerre. Blessé, il retrouve Janvier, devenu commandant. En dépit de la condamnation des «gamins» de Peyrac, la colère de Janvier n'est pas apaisée et le doute n'en finit pas de le ronger, depuis la découverte d'un sauf-conduit accordé à Vialatte, qui pourrait l'accuser de la mort de Joséphine Taillandier. Malgré leurs profonds désaccords, Janvier impose à Vialatte de reprendre l'enquête à zéro, «pour rendre justice à ces malheureuses femmes et à ces gamins perdus». Accompagné du maréchal des logis Desloches, Vialatte prend la direction de Paris, sur les traces de Surin, Jolicoeur, Raton et tous les autres, qui ont préférer s'engager «pour la Patrie» plutôt que de crever entre quatre murs...

«Les soldats auront beaucoup de choses à dire après la guerre. Mais j'ai bien peur qu'on ne les écoute pas, ou pire, qu'on les écoute mal. Alors, entraîné par ces silences, le soldat se taira lui aussi. Ou pire, il racontera mal, ouvrant la porte aux renoncements préparant les futurs recommencements». Roland Vialatte (et un peu de Kris, qui leur donne la parole et une place dans l'Histoire)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié
J'ai découvert cette série au travers d'un " gratuit" du tome 1.
Les illustrations époustouflantes,cette énergie,ce désespoir,la vie,la mort,tout explose tout le temps,les textes sont sublimes.
Le sentiment de parler directement avec ces poilus,le désespoir de toutes ces heures qui les mènent à la mort,les phrases,si belles.
Toutes ces impressions,jamais démenties au cours des 4 tomes.Le côté historique,avec la mise en avant des nouvelles " technologies" ( manières de tuer massivement...) permet également d'appréhender cette époque qui marque le début de la guerre " moderne".
Une oeuvre sublime donc,je me répète,les textes sont de la poésie pure,c'est parfois à pleurer.
Sans hésiter un de mes meilleurs achats de cette année,que j'offrirai sans hésiter !
La vie,tout simplement.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Mai 1917, pendant l'offensive du Chemin des Dames. Le lieutenant Vialatte, qui avait mené l'enquête sur les femmes assassinées en Champagne deux ans plus tôt, sert désormais dans "l'artillerie spéciale" aux commandes d'un char Saint-Chamond baptisé "Eglantine". Blessé lors d'un engagement, il reçoit à l'hôpital la visite de Janvier, devenu commandant à l'arrière, et qui, par cajolerie et par la menace, l'invite à reprendre l'enquête autour de la section Peyzac dont la plupart des membres a trouvé la mort lors d'un assaut allemand deux ans plus tôt. Aidé par un membre de son équipage, Desloches, Vialatte retourne à Paris, alors que l'armée française est travaillée par les mutineries consécutives à l'échec de l'offensive Nivelle. Les découvertes qu'il fera dans le "milieu" parisien vont relancer une enquête pleine de rebondissements...

Retour à l'enquête originelle pour ce troisième tome après un deuxième qui était, comme je le disais, plus de transition. Les auteurs ne négligent cependant pas le front avec la charge des Saint-Chamond dès les premières pages de la BD, et bien plus tard l'intervention des gaz. Cependant, le troisième volume est l'occasion de replacer les combattants par rapport à l'arrière, et ce en pleine période de mutinerie après la sanglante aventure de l'offensive Nivelle. Les auteurs se gardent bien de tomber dans des clichés éculés, comme le montre la scène du train des permissionnaires à la gare. Le dessin arrive toujours aussi bien à rendre le caractère très sombre des affrontements de la Grande Guerre. Allez, encore un tome et l'on connaîtra la fin de l'histoire (!).
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Outre une belle histoire d'amour et un cri contre la guerre, cette BD nous emmene dans une histoire policiere ou le role principal, Vialatte, cherche un meurtrier en serie. Nous sommes en 1917, deux ans apres les premieres enquetes de Vialatte qui finalement n'ont pas ete fructueuses. Lui-meme devenu soldat, il est blesse grievement et reprend l'enquete apres son sejour a l'hopital. Toujours tres fort le dessin, attachant les personnages, le lecteur, au debut de l'histoire, est confus: Voyons, Vialatte tout d'un coup soldat? Reprenons le tome 2 et rappelons nous la fin de la deuxieme complainte. Ah bon, Kris et Mael, nous jouent un tour en sautant deux annees! Pas tres gentil...Mais bon, c'est un coup d'auteur qu'il faut accepter. Mais ce qui n'est vraiment pas tres realiste est le destin de Planchard. Que cette fille ait reussi deux fois a se faire passer pour un jeune homme, et a la prison et pour s'engager a l'armee, est tire par les cheveux. La, le scenario manque de credibilite ce qui fait que je ne veux pas accorder les 5 etoiles. Pourtant, je veux absolument savoir comment tout cela se termine.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?