EUR 4,12 + EUR 2,49 (livraison)
En stock. Vendu par beachesfrance

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
nagiry Ajouter au panier
EUR 4,86
zoreno-france Ajouter au panier
EUR 4,86
dodax-onlin... Ajouter au panier
EUR 5,10
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Nursery Cryme [Enregistrement original remasterisé, Import]

Genesis CD
4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (27 commentaires client)
Prix : EUR 4,12
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par beachesfrance.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,49.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Genesis

Discographie

Image de l'album de Genesis

Photos

Image de Genesis

Biographie

Peter Gabriel et Tony Banks se rencontrent en 1963 au collège de Charterhouse à Godalming (Surrey). Ils fondent The Garden Wall. Anthony Phillips et Michael Rutherford, fervents adeptes de la guitare à 12 cordes fondent un groupe, the Anons (les Anonymes). Les deux groupes fusionnent et The Anons devient le futur Genesis.

Un ancien élève, Jonathan King, ... Plus de détails sur la Page Artiste Genesis

Visitez la Page Artiste Genesis
169 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Nursery Cryme + Foxtrot + Selling England by the pound
Prix pour les trois: EUR 37,63

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Wea Int'l
  • ASIN : B000002J1L
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (27 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.423 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. The Musical Box
2. For Absent Friends
3. The Return Of The Giant Hogweed
4. Seven Stones
5. Harold The Barrel
6. Harlequin
7. The Fountain Of Salmacis

Descriptions du produit

Critique

Exemple-type du disque de Genesis pendant les seventies, Nursery Cryme pourrait même être disséqué comme un cas d'école tant paroles, musique, thèmes, structures etc… sont archétypiques de l'oeuvre du groupe.

Le titre lui-même, Nursery Cryme, est un jeu de mots qui caractérise l'ambiance dans laquelle baigne l'oeuvre du groupe. Le terme anglais «nursery rhyme» signifiant comptine, il est ici détourné pour devenir le crime de la nurserie. Ce qui correspond tout à fait aux histoires mises en scène par Genesis, qui sont de petits contes cruels et faussement enfantins. La pochette est l'oeuvre de Paul Whitehead, qui sera l'illustrateur officiel du groupe jusqu'à The lamb lies down on Broadway (la plupart des groupes de rock progressif agiront de même : Yes avec Roger Dean, Pink Floyd avec Storm Thorgeson, etc). Elle présente, en couleurs anciennes, une fillette typiquement victorienne jouant au croquet avec des têtes d'enfants (ainsi que la maison de Tony Stratton-Smith, le producteur du groupe, tout comme dans la pochette de Pawn Hearts de Van der Graaf Generator). Encore une fois, l'enfance et le meurtre sont confrontés, et le clin d'oeil à l'univers de Lewis Carroll n'est pas innocent.

Tout cet univers est repris dans les textes de Nursery Cryme. Le premier morceau, «The musical box», est inspiré par la pochette, il est précédé d'un paragraphe explicatif qui plante le décor : magie, sexualité, et assassinat sont mélangés dans une comptine bien peu orthodoxe. « The return of the giant hogweed» raconte l'histoire d'une plante grimpante ramenée en Angleterre sous la reine Victoria et qui se développe pour exterminer la race humaine. «Harold the Barrel» est l'histoire monty-pythonesque d'un jeune homme poursuivi pour avoir servi du thé avec ses orteils… Et «The fountain of Salmacis» reprend l'histoire érotico-tragique du dieu grec Hermaphrodite et de la nymphe qui le condamna à cette étrange condition.

La musique de Genesis est au service de tout ce petit univers. L'orgue hammond est nerveux et parfois digne d'une cathédrale. La basse de Rutherford fait preuve d'une virtuosité insoupçonnée sur le précédent album (elle sonne presque jazz sur «The foutain of Salmacis»). Les deux nouveaux musiciens enrichissent également le son de Genesis. Avec Steve Hackett, la guitare devient très saturée et s'étire en de longues notes. Phil Collins, surtout, met en place un rythme incroyablement rapide et violent, fait de contretemps très particuliers et qui rappellent sans cesse sa fibre jazz. Les mélodies de Genesis sont, sur Nursery Cryme, les plus emphatiques et les plus symphoniques que le groupe ait fourni, qu'il s'agisse du final de «The musical box», de «Seven Stones», ou des dernières minutes, tout bonnement héroïques, de «The fountain of Salmacis». Le groupe ne perd jamais son sens de l'humour, «The musical box» garde jusqu'au bout ses accents ironiques, «The return of the giant hogweed» est construit sur un hammond railleur et un solo de guitare très orienté vers l'amusement, «Harold the Barrel» est bien sûr une farce musicale et populaire. A noter que le groupe surprend avec «For absent friends», une petite balade à la guitare sèche chantée par Phil Collins, assez différente du reste de l'album.

L’album est considéré comme un tournant par les fans, contrairement aux membres du groupe : Tony Banks va jusqu'à dire de cet album qu'il n'apporte rien de nouveau par rapport au précédent. Le changement est pourtant radical et Nursery Cryme sera le premier grand succès du groupe, dans un pays où le rock progressif est alors adulé : l'Italie. Il faudra attendre l'album suivant pour que la reconnaissance de Genesis se fasse à l'échelle européenne. Avec le recul des années, Nursery Cryme est le premier volet d'une trilogie qui s'achèvera avec Selling England by the pound et qui reste emblématique d'un son et d'une ambiance unique dans l'histoire de la musique.      

Julien Oeuillet - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
4.6 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Contes pervers et théâtre musical 20 janvier 2005
Format:CD
J'ai toujours eu beaucoup de tendresse pour cet album, le premier du Genesis progressif que j'ai eu l'occasion d'écouter. Constitué de sa formation "classique", avec Hackett à la guitare et Collins à la batterie, Genesis dessine plus fermement les contours musicaux esquissés sur Trespass. Les pages les plus ambiguës de la littérature enfantine, les dieux antiques, la commedia dell'arte et les monstres de foire servent, parmi d'autres, de toile de fond à un déballage savamment organisé des perversions humaines. Gabriel joue avec talent les personnages qu'il met en scène. Quant aux chansons, elles sont à la hauteur des textes de Gabriel, aussi bien les longues pièces ("The Musical Box", "The Return of the Giant Hogweed") que les plus sages ("Harlequin", "Seven Stones"). "The Fountain of Salmacis" est l'une de mes chansons préférées de Genesis avec "Blood on the Rooftops" (sur Wind and Wuthering), "Mad Man Moon" (sur A Trick of the Tail) et "Can-Utility and the Coastliners" (sur Foxtrot). Elle illustre parfaitement la construction symphonique à la Genesis, faite d'alternances entre passages tempérés (guitare acoustique/piano) et vagues surpuissantes (mellotron/basse/batterie). Si Nursery Cryme a la saveur enfantine et désuète d'un bonbon à la menthe, sa pochette surréaliste n'est pas étrangère à son charme insidieux.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Genesis, c'est comme ça que j't'aime! 7 janvier 2010
Par JEAN-CLAUDE TOP 100 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
En 1971 sort dans les bacs un des meilleurs disques de rock progressif jamais produit : Nursery Cryme de Genesis. Quelle pochette zarbi que cette demoiselle aux allures victorienne jouant au croquet avec des têtes d'enfants sur un fond jaune épouvantable ! Et pourtant, cet album est un tournant pour Genesis car c'est avec lui qu'il va connaître le succès (en Italie d'abord, puis en Europe), même si, par rapport au disque précédemment sorti, Nursery Cryme n'apporte rien de plus. Quoi qu'il en soit, Genesis, c'est l'époque Peter Gabriel, un point c'est tout ! Une seule écoute suffit à prendre la mesure de l'apport des deux nouveaux arrivants que sont Phil Collins et Steve Hackett. Loufoque, théâtral, étrange et doux, aérien, violent, apocalyptique, feutré, Nursery Cryme à l'écriture riche, fluide et lumineuse, est ambitieux sans verser dans le pompeux. Avec Foxtrot et Selling England By The Pound, ils sont indispensables pour apprécier le vrai et l'unique Genesis. Allez roulez Genèse !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très bon Remaster 9 octobre 2010
Par Loren-T
Format:CD|Achat vérifié
Il n'y a pas à revenir encore une fois ici sur la qualité artistique de ce splendide album.
Par contre si vous avez le choix, préfèrez cette édition (2007 Remaster), la différence est grande. Le son est moins étriqué, plus rond et aéré que dans les précédentes. On peut apprécier chaque musicien sans y perdre en cohésion.
Aucune saturation, c'est clair, chaleureux et dynamique, un must ! Bref une quasi redécouverte de l'album.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 DIVIN ! ! 12 septembre 2007
Format:Album vinyle
Nursery Cryme est pour moi le meilleur disque de rock progressif de tous les temps. J'en ai des frissons à chaque écoute. je suis étonné que je sois le premier apparemment qui commente ce chef d'oeuvre sur Amazon.Le climat musical est tendu et serein en meme temps. Mon Dieu,ces claviers sont sublimes de beauté et de solennité et la guitare de Steve Hackett contraste avec des solos furieux, surtout dans "the musical box", aérien au début, puis féroce et apocalyptique dans une rythmique galopante. Sans doute le disque le plus violent de Genesis, malgré des passages doux et enchanteurs. Jetez vous sur ce bijou, vous n'en reviendrez pas indemnes ! !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le grand Genesis commence là! 30 avril 2004
Format:CD
J'avoue un faible pour ce Genesis qui souffre de son statut de prédécesseur de «Foxtrot» et de son "Super's Ready". Moins prisé par les fans que «Foxtrot» ou «Selling England», «Nursery Cryme» est cependant un album impressionant dont le première face aujourd'hui encore frappe par sa cohérence et son énergie.Une alchimie qui ne survivra pas au départ de Gabriel et de Hackett (et dont on entendra encore quelques beaux échos jusqu'a "Wind") prend son essort ici et l'on louera tout particulièrement ce musicien discret mais excellent, Michael Rutherford dont les lignes de basse propulse le groupe avec un son ample, rond, chantant, et qui par endroits peut donner l'impression d'un Mac Cartney devenu technique. Trop sous-estimé face à Chris Squire de Yes, qui est plus aggressif et démonstratif, le jeu de Rutherford éclate sur ce disque et permet aux solistes de se libérer pour tisser les harmonies savantes et délicates qui caractériseront cette formation de Genesis. Pour ceux qui ne verraient dans le prog. de cette époque qu'une musique planante de babas en veste mauve, brulant de l'encens (et qui n'auraient jamais entendu Gentle Giant ou certains titre bien rentre dedans de Yes), faites leur écouter «The return of giant Hogweed» : où comment le prog. peut vraiment avoir la pèche sans recourt à saturax et sa grosse guitare (ce que les néo-prog d'aujourd'hui ne semble pas avoir compris). Un album si prometteur que les étapes discographiques suivantes s'y annnocent, ce qui le rend précieux et encore efficace aujourd'hui.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Chef-d'oeuvre
Genesis n'a pas été prophète en sa patrie. Seule l'Italie, la Belgique (si, si) et la France soutenaient le groupe à l'époque de Nursery... Lire la suite
Publié il y a 1 mois par Olivier Swijngedau
3.0 étoiles sur 5 le début de la gloire
Arrivée de Phil Collins (batterie, et chant, non crédité, sur le court deuxième morceau) et de Steve Hackett (guitare) en remplacement de Mayhew et... Lire la suite
Publié il y a 3 mois par Luongo Bruno
4.0 étoiles sur 5 Comptines funèbres
Suite à deux premiers albums ayant servi à développer et à asseoir son style, Genesis va stabiliser son line-up avec l’arrivée de deux musiciens... Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Dr. Rock
5.0 étoiles sur 5 le vrai Genesis de Peter Gabriel
je ne suis pas critique le musique, donc je vais faire simple:
- la musique est très recherchée/variée. Lire la suite
Publié il y a 5 mois par beethoven
5.0 étoiles sur 5 pop rock années 70!!!
RAS sur le prix très serré et le délai de livraison très court. c'est du Génesis! Lire la suite
Publié il y a 14 mois par jaub11
5.0 étoiles sur 5 La Genèse d'un groupe
Le premier album de Genesis avec ses meilleurs "acteurs".
Sans doute par encore aussi raffiné que "Selling England By the Pound", mais tous les ingrédients sont... Lire la suite
Publié le 2 juin 2012 par Montaigne
5.0 étoiles sur 5 Elevé à Nursery Crime (j'en tête encore)
Nursery est le 2ème disque que j'ai connu (le 1er étant le sublime Harvest de Neil Young). Lire la suite
Publié le 31 mai 2012 par Claude Polez
5.0 étoiles sur 5 Mythique!
Parmi la discographie de Genesis époque Gabriel j'ai toujours eu un gros faible pour Nursery Cryme. Lire la suite
Publié le 21 janvier 2012 par S. Jacques
5.0 étoiles sur 5 Toujours aussi bon
Certaines de mes musiques préférées ont vieillies et sont jaunies comme les vieux livres. Lire la suite
Publié le 4 janvier 2012 par Bonnet Pourpet Pierre
4.0 étoiles sur 5 Premier album avec la formation royale
Ce deuxième album du groupe est celui où Phil Collins et Steven Hackett ont rejoint le groupe pour nous offrir les classiques que tout le monde connait. Lire la suite
Publié le 25 mai 2011 par DUNCANIDAHO
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?