Où je suis (Littérature Française) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Où je suis a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Ammareal reverse jusqu'à 15% du prix net de ce livre à des organisations caritatives
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Où je suis Poche – 8 février 2006


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,50
EUR 4,50 EUR 3,65

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Où je suis + L'ardoise magique + Providence
Prix pour les trois: EUR 16,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Certains thèmes - ici, le viol - font mauvais ménage avec la littérature. À les aborder, on évite rarement le voyeurisme vulgaire, ou le pathos ridicule. Valérie Tong Cuong évite l'un et l'autre écueil sans effort apparent. Maîtrise d'un écrivain déjà confirmé, ou authentique sensibilité ? On hésite devant cette construction savante, cette écriture sobre et sûre de ses moyens. Mais on se laisse prendre aussi par la violence rageuse de cette langue, son rythme implacable, ses allers-retours distribués comme coups de sabre dans la nuit. Nuit opaque, imperméable et bien épaisse d'une morte-vivante qui se débat avec son destin : jeu d'échecs, pions chauffés à blanc, où l'héroïne a perdu d'avance - où l'amour de la vie, la folie et l'irrationnel de la passion se heurtent à la souffrance, sa logique et son cheminement inéluctable. Tragédie en blanc et noir, palais des Glaces où Agnès ne cherche qu'une chose : la porte de sortie. Belle, poignante fin de partie. Cri sauvage, mais contrôlé avec rigueur, jusqu'à son terme. Du cousu main, tranché à coups de hache. --Scarbo --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Agnès est une chasseresse. Séductrice avisée, elle appâte, piège, capture, vampirise, puis prépare le sacrifice : " C'est aujourd'hui qu'on tue le cochon ". Elle n'a qu'une seule idée : faire payer aux hommes l'obscur drame qui a refroidi son âme quinze ans auparavant. Seulement voilà, c'est elle qui succombe. Juste. Ce prénom raisonne en elle comme une promesse. Et Agnès se met à croire qu'elle peut renaître à la vie...



Détails sur le produit

  • Poche: 154 pages
  • Editeur : Editions 84 (8 février 2006)
  • Collection : J'ai lu Roman
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290343757
  • ISBN-13: 978-2290343753
  • Dimensions du produit: 18 x 1 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 64.165 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par lisa TOP 500 COMMENTATEURS le 10 avril 2013
Format: Poche
Des mots qui résonnent tout au long de l’histoire, presque comme une litanie sombre et morbide. Une pensée constante, une évidence qui pourri jusqu’au plus profond de l’âme.
Ces mots, ce sont Agnès qui les pensent, plus qu’elle ne les prononcent. Cette jeune femme au douloureux passé a cessé de se considérer vivante, et flirte dangereusement sur un fil avec d’un côté l’auto destruction et de l’autre, léthargie et torpeur.
On comprend tout de suite que le personnage d’Agnès a été happée dans un tourbillon duquel elle ne sortira jamais, un mal être tel qu’il est peu probable de connaître une fin heureuse de l’histoire.
A l’âge de 14 ans, un viol par cinq hommes pendant un séjour en camping va détruire Agnès et la faire basculer dans un monde ou seule la mort répare tout. Bien que ce soit le déclenchement de tout, Agnès passe de victime à bourreau, puis de victime à coupable. Les incompréhensions, les malentendus ne feront qu’attiser la douleur de cette plaie qui ne s’est jamais refermée.
Et puis un jour, Agnès rencontre Juste. Un homme dont rien que le prénom donne de l’espoir, et qui va insuffler un nouveau sens à la vie d’Agnès. Mais cassée, blessée, au bord du gouffre, elle se rend compte qu’elle est « incapable de créer autre chose que [son] propre malheur ».
Ce roman m’a fait penser à un bon café… il est court, noir et fort.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?