Obéir:Les désonheurs du capitaine Vieux - Drancy 1941-1944 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 8,22
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Obéir:Les désonheurs du capitaine Vieux - Drancy 1941-1944 sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Obéir : Les déshonneurs du capitaine Vieux Drancy, 1941-1944 [Broché]

Didier Epelbaum
3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
Prix : EUR 26,50 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 17 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 10,99  
Broché EUR 26,50  
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 8,22
Vendez Obéir : Les déshonneurs du capitaine Vieux Drancy, 1941-1944 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 8,22, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

28 octobre 2009 Les essais
20 août 1941. Du jour au lendemain, le gouvernement de Vichy et la Gestapo métamorphosent plus de trois cents gendarmes en gardiens de camp de concentration. Pendant trois ans, à Drancy, banlieue parisienne, des " soldats de la loi " formés au service de la République vont brutaliser près de soixante-dix mille innocents, enfants, femmes, personnes âgées, les empêcher de s'évader. Ils vont escorter les convois d'extermination jusqu'à la frontière allemande. " J'ai obéi aux ordres, j'ai fait respecter le règlement. " Ainsi se justifieront ceux qui rendront des comptes à la Libération. Mais tous n'ont pas obéi de la même manière. A Drancy, il y eut des bourreaux, des collaborateurs et des profiteurs, dont celui qui fut leur chef en 1942, le capitaine Marcelin Vieux. D'autres gendarmes, résistants ou simplement bienveillants, ont réussi à garder leur dignité. Parmi eux, un " juste " sera reconnu. L'auteur a confronté les témoignages des internés aux archives inédites de la gendarmerie nationale, de la police et de la justice. En retraçant l'histoire du camp de Drancy et celle du capitaine Vieux, il nous permet de comprendre pourquoi certains ont obéi aveuglément à des ordres iniques et pourquoi d'autres ont récusé la nazification qui leur était imposée.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Didier Epelbaum est historien ; il enseigne à l'école de journalisme de Sciences-Po. Il a consacré plusieurs ouvrages à l'histoire de la seconde guerre mondiale et au sort des juifs. Il a publié chez Stock, en 2005, pas un mot, pas une ligne ? 1944 -1994 : des camps de la mort au génocide rwandais.

Détails sur le produit

  • Broché: 329 pages
  • Editeur : Stock (28 octobre 2009)
  • Collection : Les essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2234061369
  • ISBN-13: 978-2234061361
  • Dimensions du produit: 21,4 x 13,6 x 3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 434.302 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
3.5 étoiles sur 5
3.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 encore un voile levé 14 novembre 2009
Format:Broché
au meme titre que maurice papon, klaus barbie, usw... il est important que les acteurs les plus sombres de notre histoire ne passent pas à la trappe... j'espère que ce témoignage pourra être traduit et diffusé... à ceux qui ne veulent pas oublier.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché|Achat vérifié
L'auteur réunit un ensemble de témoignages et de documents important pour tenter de comprendre comment un camp de concentration tel que celui de Drancy a pu fonctionner sous commandement français durant l'occupation. On ne peut que se féliciter de ce travail compte tenu de la rareté des documents concernant cette période sombre de notre Histoire.
Je suis cependant réservé sur le parti-pris de l'auteur, de se placer du point de vue des individus pour essayer d'expliquer une bonne partie des attrocités commises dans ce camp.
Une bonne partie du livre consiste en une galerie de portraits allant des plus hauts responsables jusqu'au plus petit exécutant essayant de départager ceux qui ont mis le plus de zèle dans la persécution des internés de ceux qui ont tenté de s'y opposer. Le Capitaine Vieux est mis en avant comme principal responsable des attrocités commises.
Ce parti-pris suit un phénomène d'"individualisation" de l'Histoire parallèle à l'individualisme grandissant de nos sociétés qui tend à faire oublier que le nazisme et la collaboration sont avant tout des phénomènes collectifs organisés par des systèmes de pouvoir qui finissent toujours par trouver dans beaucoup d'individus sadiques, pervers, arrivistes, soumis, les rouages indispensables à leur fonctionnement.
Si la responsabilité individuelle est indéniable au niveau de chaque rouage des systèmes qui ont permis les attrocités nazies et la collaboration, il faudrait à mon avis replacer à leur juste place les responsabilités politiques collectives qui sont le vrai moteur.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?