Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Octavarium a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,49

Octavarium

4.1 étoiles sur 5 41 commentaires client

42 neufs à partir de EUR 5,89 10 d'occasion à partir de EUR 4,87 1 de collection à partir de EUR 20,39
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Dream Theater


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Octavarium
  • +
  • Systematic Chaos
  • +
  • A Dramatic Turn of Events
Prix total: EUR 43,21
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (7 juin 2005)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Atlantic
  • ASIN : B0009A1AS2
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 41 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.100 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
8:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
2
30
5:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
6:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
4:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
7:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
6
30
6:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
10:43
Album uniquement
8
30
23:58
Album uniquement

Descriptions du produit

Description du produit

"""Octavarium"" es el octavo disco de estudio de Dream Theater .A pesar de no sonar en ninguna radio comercial ni ver sus videos en canales de TV, la banda de Mike Portnoy y John Petrucci ha vendido en España casi 200.000 discos de su discografía y tiene una base de fans amplia que compra fielmente sus nuevos discos o DVD's. Este nuevo disco marca el 20º aniversario de Dream Theater y mantiene las señas de identidad de la banda, unas señas que les han llevado a consagrarse como el mejor grupo de heavy progresivo del mundo y que hace que sus imitadores surjan por doquier."

Critique

L’album par lequel le scandale est arrivé. Octavarium créa la polémique à sa sortie. Génie ou plagiat ? Car s’il s’avère comparativement l’album le moins « progressif » de Dream Theater, allant même chercher son inspiration du côté de U2 ou The Beatles, il n’en contient pas pour autant quelques fulgurances comme « The Root Of All Evil » ou « Octavarium » (encore un morceau découpé par thématiques, d’ailleurs).

Très copiés sur le style de Yes (au point que certains articles de la presse de l’époque parlèrent de plagiait), Octavarium représente l’Alpha et l’Omega d’un groupe qui se cherche encore une identité. Bien que plus construit que les précédents albums de Dream Theater et en dépit d’innombrables qualités, l'album sent le tâtonnement permanent et l’hésitation constante entre le heavy et le metal progressif.

Hésitation d’autant plus notable que le groupe faillit alors splitter faute d’une inspiration commune. Et pourtant, l’album s’avéra être l’un des plus gros hits de Dream Theater, confirmant par là même l’étrangeté de ce groupe jonglant décidemment entre les identités musicales.

- Copyright 2015 Music Story


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 7 août 2005
Format: CD
...et ben voilà ,le syndrome métallica disparu , nos grands musiciens reviennent à ce qui a fait leur notoriété.
Cet album n'est probablement pas le meileur mais il a le mérite de revenir sur le terrain de prédilection du groupe : le métal progressif (et non le gros metal ultra technique) chère aux fans de toujours.Attention , ceux qui pensent retrouver un "Awake" ou un "Scenes from.."ne seront pas comblés , il s'agit là plutôt de la suite logique de "6 degrees...".
Remarque sur ce commentaire 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'avais été très déçu par le dernier album "Train of thoughts" et, dans une moindre mesure par l'avant dernier "6 Degrees of inner turbulence". Aussi, je ne m'attendais pas à un retour aussi fracassant de Dream Theater sur le devant de la scène.
Moi qui est un fan inconditionnel de Scenes from a memory, j'ai retrouvé ce qui en faisait le charme avec Octavarium.
On navigue entre prog, heavy metal et même pop et le tout est marié avec brio, comme avant !
Que dire du morceau éponyme, épique, qui ferme l'album, et dont l'intro n'est pas sans rappeller les Pink Floyd.
Il y aurait tant de choses à dire sur Octavarium mais le mieux est encore d'y préter une oreille attentive et de savourer !
Superbe !
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Certains craignent l'orientation très "metal" que prend Dream Theater depuis quelques albums. Personnellement je n'avais pas apprécié Train Of Tought plus que ça : les arrangements étaient un peu trop denses à mon gout...
C'est donc avec une certaine impatience que j'attendais Octavarium pour voir quelle direction prendrais le groupe pour se renouveller.
Globalement, j'ai été assez surpris (en bien!) :
alors que Train Of Tought mettait beaucoup en avant la guitare et la batterie, Octavarium est mieux dosé : les claviers ont une place plus importante, la chant plus mélodique...
DT semble vouloir, selon les morceaux, métamorphoser leur musique : jouer tantôt à la manière de Muse (Never Enough), de U2 (I walk beside you), de jean-michel jarre (octavarium) ou pink floyd (octavarium encore...).
James prend même des intonations façon "M" à un moment!
On retrouve bien évidement quelques duos guitares-claviers (le solo de The Root Of All Evil par exemple).
Les fans de progressif ne seront pas déçus : les morceaux, à quelques exceptions près, sont assez longs et complexes. "Octavarium", le bouquet final, est d'ailleurs la pépite de l'album : ce morceau démarre par une intro façon Jean-Michel Jarre, puis Pink Floyd, pour enchainer avec la suite (24 minutes de bonheur au total).
Les huit pistes remplissent largement la galette (75 minutes en tout).
Cet album, qui recelle un grand nombre de subtilités (tout semble être axé autour du chiffre huit - 8 morceaux, 8ème album...-), ne se révèlera pas si facilement, et il faudra plusieurs écoutes avant de commencer à en percer les mystères.
Seule déception, "The Answer Lies Within", la seule balade de l'album, est franchement decevante et fade...
Mais sinon c'est du tout bon!
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Tom le 1 octobre 2006
Format: CD
Pour son 8e album, Dream Theater sait être encore original. Certains morceaux sont indéniablement très « pop » alors que d'autres comme la chanson éponyme restera un des meilleurs morceaux prog du groupe. Le concept de l'octave est poussé jusqu'à ses retranchements, que ce soit dans la musique ou sur les dessins de la pochette et du livret. C'est un album original qui plaira autant au fan quà l'amateur de Rock.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
C'est un album puissant et melodique que les virtuoses de la scene du metal progressif ont sortis. Bien qu'il pourrait paraitre bien moins furieusement devastateur que leur precedent album, Train of Thought. Cet album est compose de huit morceaux. Le premier, qui plaira aux amateurs de gros son, ouvre en puissance l'album. Le second est une sorte de balade, le troisieme un splendide morceau, qui sera neanmoins critique par les vrais amateurs de progressif. Le quatrieme fait etrangement penser a un U2 bouster, alors que les trois morceaux suivants sont trois de bons titres, qui ne refletera cependant pas le meilleur du groupe. Le huitieme etant le veritable clou du spectacle. C'est dans ce dernier morceau de 24 minutes, que l'on pourrait considerer comme un hommage aux premiers groupes de la scene du rock, tel pink floyd et Genesis, que tout l'art du groupe ce revele, a travers une montee en puissance qui aboutira a un final grandiose.
En bref, c'est un album plus que commercial que dream theater nous revele, et seul Octavarium, ce morceau epique de 24 minutes pourra sauver l'album de la critique des fans du metal progressif...
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Vieux coucou des 70's et donc très gourmand de rock prog de qualité, j'observe sur cet album une touche plus prog et moins hardeuse que sur certains albums précédents du Dream Theater. On pourrait trouver le tout un peu mou, ou pas assez heavy metal... c'est à voir. ça reste du bon boulot, et du Dream Theater
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?