Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 19,76
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Fulfillment Express et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Oddfellows a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 20,31
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Hausmusik
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Oddfellows

3.2 étoiles sur 5 4 commentaires client

30 neufs à partir de EUR 9,05 4 d'occasion à partir de EUR 9,04

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Tomahawk


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Oddfellows
  • +
  • Anonymous
  • +
  • Mit Gas (Réédition Deluxe)
Prix total: EUR 54,75
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (28 janvier 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Ipecac
  • ASIN : B00A7CP8XK
  • Autres éditions : Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 50.142 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Oddfellows
  2. Stone letter
  3. I o u
  4. White hats / black hats
  5. A thousand eyes
  6. Rise up dirty waters
  7. The quiet few
  8. i can almost see them
  9. South paw
  10. Choke neck
  11. Waratorium
  12. Baby let's play
  13. Typhoon
  14. 12 - Baby let's play____
  15. 13 - Typhoon

Descriptions du produit

Description du produit

Tomahawk sont de retour! Le temps a filé depuis le 1er album éponyme du groupe en 2001, suivi par Mit Gas (2003) et Anonymous (2007). Après une disparition aux frontières du surnaturel, ils se sont retrouvés dans les studios Easy Eye de Dan Auerbach, à Nashville pour créer ce nouvel album "Oddfellows", avec Collin Dupuis. Duane Denison (the Jesus Lizard, Unsemble), Mike Patton (Faith No More, Fantômas) & John Stanier (Helmet, Battles) sont accompagnés cette fois par Trevor "field mouse" Dunn (Mr. Bungle, Fantômas). Evénement, ils prévoient même de repartir sur la route et de jouer leurs premiers concerts depuis 2003 !! CD Digipak et LP (qui pourra intégrer le BoxSet spécial du Record Store Day), illustrés par le dessinateur de cartoons, Ivan Brunetti .

Critique

​Hormis pour son premier album, Tomahawk a plutôt exploré les facettes expérimentales et progressives de son inspiration. Après six ans d'absence dues en grande partie à la re-formation de Faith No More en 2009, Tomahawk semble avoir des envies de corps à corps et de rythmes plus bruts.

Brut dans ce cas ne veut pas dire basique, l'équipe de Tomahawk étant tout sauf une réunion de bûcherons. Mais si les thèmes restent travaillés, c'est l'énergie qui prime sur Oddfellows enregistré en direct en studio avec le groupe jouant dans les conditions du live. Tomahawk y gagne en spontanéité sans rien perdre en technicité, autant dire qu'Oddfellows est un sacré disque de metal.

« South Paw » va même jusqu'à adopter une trame pratiquement hardcore, c'est dire. « Stone Letter » se concentre sur un riff basique et la voix de Mike Patton particulièrement affûtée. Lancé par une batterie étincelante, « Typhoon » a tôt fait de balayer les obstacles sur son passage. « Oddfellows » opte quand à lui pour une rythmique pesante qui ne déparerait pas dans le metal extrême.

Certainement moins aventureux qu'avec Anonymous, Tomahawk ne perd pas fondamentalement au change. Oddfellows insiste simplement sur l'un des côtés d'un groupe dont on sent bien qu'il est capable de tout jouer. Le mieux à faire est de se laisser porter par cette belliqueuse envie de saison. - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Avec une pochette qui tranche par rapport à celles sombres des autres groupes métal/rock, on pourrait s'attendre à un disque tranquille et classique. Il n'en ai rien, ces animaux de Tomahawk nous cueillent une nouvelle fois, et sortent du lot par rapport à tout ce qu'on entend. Un disque qui fera un succès d'estime en France, le pays n'étant pas préparé à entendre ce genre de musique un brin barrée et aventureuse. Remarque, c'est difficile d'être objectif quand on est fan du chanteur Mike Patton depuis 1995 ! Il est à noter que ce n'est pas son groupe et qu'il s'applique à chanter les morceaux de Duane Denison. Le groupe ayant sorti un Anonymous en 2007 en demi-teinte, l'attente et la demande de grandes chansons Pattonniennes se faisaient sentir depuis un moment. La pré-écoute envisageait de bons titres et cela s'est confirmé après dégustation. C'est le genre d'album qui se révèle au fil des écoutes et il faut se plonger corps et âme dans cet ensemble brut pour en savourer la teneur. Les critiques officielles de spécialistes de cet univers parlent d'un grand retour, ou au pire d'un disque qui a de grandes chansons et quelques faiblesses. Personnellement, j'adore ces 13 titres et ses 40 min, c'est même trop court une fois plongé dedans.
Le disque ouvre sur Oddfellows, rappelant un Rage Again The Machine des plus beaux jours avec une guitare lancinante et un chant grave qui nous entraine dans un bon climat intrigant d'introduction. Vient ensuite Stone Letter, merveilleux single très entrainant avec un riff de guitare nerveux et un refrain rappelant les superbes morceaux des 2 premiers albums, un must ! I.O.U.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par laurent le 15 mars 2013
Format: CD Achat vérifié
tres bon album, tres tres bon mm!

suite logique de mit gas et du 1er album eponyme , peut etre pas aussi bon , mais pondre un album de cette qualite presque 10ans apres, c est tres fort , pas comme certains .....

respect a ces monstres du rock !!!!
Remarque sur ce commentaire 1 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Bon album, sans plus. J'ai l'impression que Tomahawk a perdu de sa folie. Sinon, il y a 6 morceaux de bonne facture mais certains me laisse un gout d'innachevé. Ils se terminent un peu comme un cheveux sur la soupe. La crise de la quarantaine pour Mike Patton?
Remarque sur ce commentaire 1 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je crois qu'on a vraiment perdu le groupe, cette fois... Un album pour rien, après tant d'attente! Quelque part, il fallait oser... Et Patton, sur disque, il fait quoi d'intéressant depuis 7 ans? Déçu, déçu...
2 commentaires 2 sur 11 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9bf87774) étoiles sur 5 64 commentaires
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9bf5e114) étoiles sur 5 What's That Thing..? 1 février 2013
Par Pablo - Publié sur Amazon.com
Format: CD
My favourite Tomahawk album is "Mit Gas". This might be a return to form, but it is not "Mit Gas 2". I'd give it a 4 star review for that. But, judged on its own terms, this album is very enjoyable, very solid, and probably more consistently enjoyable than anything else they've put out. So I give it a 5 star review.

"Oddfellows" is best understood as a reaction to 2007's "Anonymous", which was a heavily produced album, featuring tons of layered vocals, sampled thunder, lightning, rain, bells, whistles, and other electronic wizardry. The densely layered music made you forget Tomahawk was, by then, a 3 man band that had lost its bass player. This post-production-heavy approach certainly made "Anonymous" its own creature. Even if you loved the Enigma-sounding "Omaha Dance" and "Mescal Rite II", and even if you felt spiritually connected to lyrics about Father Crow and skin walkers, these 2007 songs did not sound like they belong on a Tomahawk live set. And, in fact, Tomahawk never played any of the songs live.

"Oddfellows" sets out to return Tomahawk to the stage as a 4 man rock band. While you can still find layered vocals and some samples and a touch of electronics here and there, this collection of songs sounds like they could pull it off live on stage without needing a gang of interns working five different laptops.

The drawback of this "less is more" approach is that it may sound a little tame compared to the testosterone adrenaline rush that was "Mit Gas".
By now the gents of Tomahawk are a decade older and are therefore probably less inclined to aim for the near-psychotic level of freak rock they displayed on their first two albums. On "Oddfellows" the emphasis is a bit less on raw energy and jarring sounds, and a bit more on song writing, atmosphere, structure, and variety.

That said, here's a track by track summary:

1-Oddfellows: Works fine as the album opener, dense and foreboding. Can't say how well it works as a stand-alone track.

2-Stone Letter: The song is a solid and simple rock-jam. Nothing wrong with that. Duane Denison guitar chopping it up.

3- IOU: the one everyone calls a ballad, but the crooning is very brief to be calling it a ballad. What saves this song from being a simple soft-loud trick is the way they wrap it up after the howling ceases, Stanier adding a rhythm which sounds like something sneaking up on you.

4-White Hats/Black Hats: Who can resist Mike Patton impersonating Tom Waits in his blood splattered truck in the verse, only to sing his guts out in the chorus? Complete with back up vocals by the Mike Patton girls.

5-A Thousand Eyes: a great example of the new focus on atmosphere and composition. Every slow jam on Tomahawk's first 2 albums was densely produced. "A Thousand Eyes" allows for some space and silence between notes. As fully orchestrated as "Desastre Natural", "Harlem Clowns", and even "Honeymoon" were, they somehow seem dull and flat compared to "A Thousand Eyes".

6-Rise Up Dirty Waters: Jazzy bass line, swirling organ, and a one-two punch of a big hook followed by a rockabilly shout-along before returning us to the beginning. Mr Bungle fans, get your fix.

7-The Quiet Few: sounds like it came off the first album. Which means it sounds like good music to bury a dead hooker to. In the first few listens this song went by in a blur and seemed rather linear and straight-forward, but repeated listens reveal the same level of composition as "A Thousand Eyes", including a second hook which appears only once.

8-I Can Almost See Them: At first it sounded like an interlude. Someone complained this song "didn't go anywhere". But then I read that this is actually the first part of a two part composition. And on hearing it again, now it's obvious; "Waratorium" is the second part. The repeated melody, separated by a few songs, gives the album some consistency amid the variety. And playing both songs back to back gives a nice alternative sequencing. Also, Mike Patton using his Tom Waits voice to discuss the handiness of ropes is always a good thing.

9-South Paw: This song is the knock out. If "Rise Dirty Waters" is a gift for Mr Bungle fans, "South Paw" is for Faith No More fans. Classic Patton: soulful voice and perverted sense of humour, balancing the cross-over appeal of this incredibly catchy tune. Great lyrics. That's another thing "Anonymous" missed; it had no sense of humour. Taking Native American songs as source material meant Tomahawk had to be somewhat reverential. But, come on, how can you sing about "father crow" and keep a straight face? Tomahawk should be able to pen lyrics like "South Paw" and have some fun, dammit.

10-Choke Neck: Not crazy about the way this song ends, but the first part is nice music for strolling around dark alleys.

11-Waratorium: Another catchy tune for rocking out, and, as noted, the second part of the piece which starts with "I Can Almost See Them".

12-Baby let's Play: This is the album's ballad, if by ballad you mean Nick Cave seducing his parole officer.

13-Typhoon: Ending the album on a rocker, and we're hitting the replay button.
16 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9bf8166c) étoiles sur 5 Vinyl geeks beware: Cruddy LP 3 février 2013
Par Dan Watkins - Publié sur Amazon.com
Format: Album vinyle Achat vérifié
In this age of overpriced vinyl, I was thrilled to see that Amazon's pre-order price was only $12.99. After opening it up and giving it a couple of spins, I see why it was so cheap: it stinks. As soon as I pulled out the sleeve, I noticed the LP was slightly warped. While it does manage to play without any skips or obvious noise, sonically speaking, the album has absolutely no kick to it. No matter how loud you crank it, you're in for a dull, flat, and unengaging listening experience because it has no dynamic range whatsoever. It sounds like a brickwalled waveform scaled down to fit vinyl volume specs: the "loud" parts aren't loud. It's almost on par with the infamous Plain Recordings reissues of the Mr. Bungle albums. Thankfully, it does come with a digital download, which sounds slightly better than this pitiful slab of vinyl (still pretty flat though). Oh well. At least I have some pretty 12" X 12" artwork to look at while I listen to the MP3.

I'm still giving this four stars for the music because I don't want to skew the rating for overall album. *ahem* How about separate reviews for different editions, Amazon?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9bf815e8) étoiles sur 5 My new favorite by Tomahawk 3 février 2013
Par Jeremy Jensen - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
Tomahawk isn't my favorite Mike Patton project, but this album is pretty great from start to end. I didn't give it 5 stars because I don't think it's a perfect album. But I'd recommend it to any Patton fans.
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9bf815a0) étoiles sur 5 Strong return 1 février 2013
Par Skyler J. Davis - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I'm pretty surprised at the mixed reviews here so far on this one. I think some people were expecting another great album up there with Mit Gas with the long break. I guess I'm not totally shocked after the greatness of Mit Gas followed up by the experimental weirdness of Anonymous followed by a long break of nothing. The band really had people wondering what the hell was going on? Well, I'm not sure this album really answers much besides a return to their hard rock roots; I know I'm happy about that. This is the typical Tomahawk, but with a better bass player, IMO. Yeah, this album might lack direction, but I sorta like that. As the album cover hints, I don't think they were going for direction on this one. This album serves as more of a reminder of the great band they are.

It doesn't quite have the songs Mit Gas had, but it's better than their first one and certainly Anonymous, which was not my cup of tea at all. I've listened to this one many times at this point and it's still interesting, and eerie, as a Tomahawk album should be, and I feel no need to skip any tracks. That's a five star album in my view.
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9bf81a14) étoiles sur 5 A real good album, and far away from being the already classic Anonymous 12 mars 2013
Par B-Goody - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Tomahawks album "Anonymous" is a 5 star album in its own right; dark, tribal drumming, and creepy atmosphere. This album goes the way of they're first 2 albums. Rock. And rock hard they do.
A Patton classic already.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?