ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Offenbach : Les Contes d'Hoffmann

Kathleen Kim , Natalie Dessay , Laurent Pelly    DVD
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
Prix : EUR 23,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 27 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Offenbach : Les Contes d'Hoffmann + Verdi : La Traviata (Festival d'Aix-en-Provence 2011) + Gaetano Donizetti - La Fille du régiment / Dessay, Florez, Palmer, Corbelli, French, Campanella, Pelly (Royal Opera House 2007)
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Kathleen Kim, Natalie Dessay, Tatiana Pavlovskaya, Laurent Naouri
  • Réalisateurs : Laurent Pelly
  • Producteurs : Gran Teatre del Liceu
  • Format : Classique, DVD-Vidéo, Cinémascope, NTSC
  • Audio : Français
  • Sous-titres : Français, Allemand, Anglais, Italien, Espagnol, Catalan
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.78:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Erato
  • Date de sortie du DVD : 9 décembre 2013
  • Durée : 183 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • ASIN: B00FOY4HZQ
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.120 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

dvd classique

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une superbe représentation 31 décembre 2013
Par Mr. Daniel Zehnacker TOP 500 COMMENTATEURS
Achat vérifié
Encore des Contes différents de ce que l'on a l'habitude d'entendre, surtout au 3ème acte (Venise) où le fameux air du baryton "Scintille diamant" est remplacé par un aria moins brillant mais tout aussi efficace. Il faut dire que nous sommes très loin des mises en scène "tape à l'oeil" du Covent Garden (avec Domingo) ou du MET (avec Sutherland) mais que le metteur en scène Laurent Pelly a pris le soin de replacer l'oeuvre dans une atmosphère où les gris, les bleus et les noirs se marient parfaitement avec un décor mobile et discret qui accentue le côté à la fois onirique et mélodramatique des situations. C'est ainsi qu'au deuxième acte (Antonia) l'insistance est donnée sur l'ambiance du cinéma allemand du début du 20ème siècle, où le personnage diabolique a des allures de Nosferatu lorsqu'il veut s'emparer de sa proie. Même la présentation de la poupée (Olympia) reste d'un goût parfait, avec sa mécanique sympathique qui refuse la vulgarité ou l'exhibitionnisme (comme ce fut le cas à Paris) d'autant plus que son interprète (Kathleen Kim) est saisissante dans ses vocalises parfaitement distribuées.
La sensation de bonheur que l'on éprouve devant ce spectacle vient aussi de la parfaite prononciation du français de tous les interprètes (à l'exception peut-être de Tatiana Pavlovskaya - Giullietta - qui n'arrive pas tout à fait à discipliner son fort accent étranger) et c'est un véritable régal que de tout comprendre, sans avoir besoin de recourir aux sous-titres.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Lamouche Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS
Cette captation DVD, réalisée au Grand Théâtre du Liceu de Barcelone, en février 2013, apparaît globalement comme une réussite, avec toutefois quelques bémols. La mise en scène de Laurent Pelly nous plonge en plein XIXe siècle, dans une atmosphère particulièrement fantastique, qui est bien celle de l'opéra de Jacques Offenbach. Sur ce plan, les lumières et les décors ont été très étudiés, ainsi que, par exemple, la façon dont Laurent Naouri doit incarner - à la manière d'un Nosferatu (de Murnau) - les différents personnages (Lindorf, Coppelius, Docteur Miracle, Dapertutto) qu'il est amené à chanter et jouer.
Le chef d'orchestre français Stéphane Denève réalise une très bonne performance, aussi bien pour la direction de l'Orchestre et des Chœurs du Grand Théâtre du Liceu qu'en ce qui concerne le soutien apporté aux chanteurs. Il sait être parfois très engagé (notamment lors du Prologue et de l’Épilogue, avec les scènes d'ivresse), mais aussi d'une grande douceur (comme pendant la célébrissime "Barcarolle"). Le soliste qui tire le plus son épingle du jeu est le baryton-basse Laurent Naouri ; dans ses quatre rôles diaboliques, il fait forte impression, à la fois sur le plan du jeu (inquiétant, dans sa dimension faustienne !) et au niveau vocal (avec son timbre sombre, la qualité de sa projection et de sa ligne de chant).
Michael Spyres (Hoffmann) convient très bien au rôle titre.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 BARCELONE 2013, DES CONTES AUSTERES. 10 avril 2014
Par Papiche
Achat vérifié
Si la mise en scène de Laurent Pelly avait fait sensation en 2003, il me semble, malgré ses qualités, qu'elle pêche par excès de sévérité. Quelques décors, tous lugubres, sur fond bleu foncé ou jaunâtre ; des costumes gris ou noirs; des éclairages funèbres; des mines blafardes. Laurent Pelly a fait dans le sombre, et dans le dépouillé. Avec tout-à-coup, une bizarre incongruité, Olympia baladée dans les airs par le bras d'une grue..... L'oeuvre devient une sombre tragédie.
Trois chanteurs, qui, sans être exceptionnels, s'investissent totalement dans leurs rôles : Michaël Spyres en Hoffmann, jeune et touchant. Kathleen Kim en Olympia. Michèle Rozier en Muse.
Exceptionnels par contre, comme deux diamants qui scintillent, Natalie Dessay, au mieux de ses multiples talents dans l'épisode d'Antonia, émouvante et ravagée par l'appel de sa mère (scène intensément dramatique). Et Laurent Naouri, présence magistrale et sinistre, de scène en scène, aussi remarquable en Lindorf, Coppelius, Dr Miracle, qu'en Dapertutto, lien démoniaque entre toutes les séquences.
Il s'agit d'une production intense et noble. N'empêche : on ne peut pas se retenir de penser quand même, que lorsque l'oeil est triste, et l'esprit privé du moindre humour, il y a quelque chose d'un peu raté au royaume d'Offenbach.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?