nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

37 sur 38 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 février 2014
Un appareil micro 4/3 bien loin devant ses prédécesseurs:

- Ergonomie (physique): beaucoup plus facile a prendre en main que E-M5, surtout si on a de grandes main, aucune chance de lâcher l'appareil par mégarde.

- Ergonomie (logicielle): beaucoup de progrès depuis les Pen et l'E-M5 - les menus sont beaucoup plus clairs, et les possibilités de configuration sont tellement poussées qu'on a vite tendance a régler le boitier une fois pour ne plus jamais aller dans les menus. Cela dit certaines fonctions sont un peu trop "cachées" dans des sous-sous-menus.

- Taille: les diverses photos du boitier vues sur internet peuvent faire croire à un boitier assez gros - l'E-M1 est en fait un peu plus gros qu'un GH1/GH2 et plus petit qu'un GH3.

- Qualité d'image: égale ou supérieure à mes boitiers APS-C, avec certains objectifs (Nokton, Zuiko 12mm, Panasonic-Leica DG 25mm) l'E-M1 s'approche aussi très prêt du look "plein format". Les JPG ne souffrent d'aucun reproche.

- Stabilisation: j'ai l'impression d'avoir gagné 2 f-stops sur tous mes objectifs.

- L'EVF est superbe, tellement détaillé que la loupe et le focus peaking ne sont pas nécessaire pour faire de mise au point manuel.

- Autofocus ultra mais alors vraiment ultra rapide.

- "Burst rate" incroyable, jamais vu en micro 4/3 (sauf peut être sur le E-P3 et GH3).

- Construction de haute qualité, on dirait un tank capable de tout traverser.

- La sensibilité en basse lumière est telle que le 15mm f8 ("lenscap") est utilisable même en intérieur.

- Aucune problème de fonctionnement à très basse température.

- Durée de vie de la batterie sans reproche (1-2 jours en manuel à raison de 300-500 photos / jours)

- L'obturateur est plutôt discret en terme de bruit.

Quelques défauts toutefois:

- Look pas discret: assez clinquant, avec ses angles durs, ses tonalités brillantes et ses gros boutons qui ne font pas cheap du tout. L'appareil a un certain "charisme", mais les Lumix G* et autres Pen E-P* avaient l'avantage de ne pas vraiment passer pour des appareils "sérieux", ce qui les rendait plus faciles à sortir en toutes circonstances. C'est moins le cas de l'E-M1.

- Poids: probablement la combinaison "native" la plus lourde, mais avec un Nokton 17.5mm, le tout fait plus d'1 kg!

- La fonction permettant de visualiser les images est bien trop lente.

- Le bouton on/off n'est pas bien placé (en haut sur le coté gauche, entre le viseur et un autre bouton..).

- Si j'étais Olympus j'aurai retiré la griffe flash ou fait quelque chose pour permettre de la retirer, idem pour les attaches-sangle sur les bords. En l'état ces deux trucs ont surtout tendance à faire de la resistance dans les sacs photo au moment de sortir l'appareil.

- Aberrations chromatiques sur les objectifs Lumix 8mm et 7-14mm. Apparemment il faut passer par des mini-filtres montés sur au niveau du port de l'objectif pour corriger le problème.

Et un conseil pour ceux qui aiment voyager léger: l'appareil ne se charge pas en usb, mais il existe un chargeur usb non officiel pour batteries type BLN-1 (http://www.amazon.fr/Chargeur-Auto-Secteur-Olympus-BLN-1/dp/B00GMV54XY), beaucoup plus léger et plus compact que le chargeur secteur officiel, et qui a l'avantage aussi de ne pas immobiliser l'appareil au moment de la recharge (comme ca arrive toujours en usb..). A mon sens le juste milieu.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus