On The Corner a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • On The Corner
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

On The Corner

CD inclus dans notre promotion 5 CD =30€ ou 2CD=12€* ainsi que Petits prix dès 6.99€*


Prix : EUR 5,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
28 neufs à partir de EUR 2,71 8 d'occasion à partir de EUR 2,00
5 CD /DVD = 30€ idées cadeaux Musique


Découvrez plus de 9000 DVD, Blu-ray et Séries TV jusqu'à -70%

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Miles Davis

Discographie

Image de l'album de Miles Davis

Photos

Image de Miles Davis

Vidéos

Tutu Edition Deluxe- Miles Davis

Biographie

Ses débuts

Miles Dewey Davis est né aux Etats-Unis à Alton (Illinois) le 25 mai 1926. Comme pour Ellington, ses origines sociales tordent le cou à certains préjugés sur les jazzmen de l'époque ; il est en effet directement issu de la bourgeoisie américaine. Son père est un chirurgien-dentiste ayant pignon sur rue à ... Plus de détails sur la Page Artiste Miles Davis

Visitez la Page Artiste Miles Davis
1188 albums, 22 photos, videos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

On The Corner + In A Silent Way
Prix pour les deux : EUR 10,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (16 octobre 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00004VWAF
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 34.432 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. On the corner/new york girl/thinkin' of one thing and doin' another/vote for miles
2. Black satin
3. One and one
4. Helen butte/mr. freedom X
5. On the corner / new york girl / thinkin' of one thing and doin' another / vote for miles
6. Helen butte / mr. freedom X

Descriptions du produit

CD

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cymus TOP 100 COMMENTATEURS le 29 avril 2011
Format: CD
En plein cœur de sa période électrique, après les déjà révolutionnaires In a silent way et Bitches brew, Miles Davis trouve le moyen de surprendre une fois de plus avec cet album inclassable, sorti en 1972, qui n'est pas du jazz classique, ni du jazz-rock comme l'était Bitches brew ou plus encore A tribute to Jack Johnson. On cite toujours à son propos les influences de Sly Stone, le roi de la soul et du funk à cette époque, et Stockhausen, compositeur expérimental défrichant les terres encore largement incultes de la musique électronique.
Bien que la pochette originale ne contienne volontairement aucune indication sur le personnel (lacune comblée sur la réédition en CD), comme sur les albums précédents, on entend qu'il y a ici pléthore de musiciens : trois batteurs, deux guitaristes, trois claviers, deux bassistes, qui jouent ensemble, auquel on ajoute quelques instruments orientaux : sitar, tabla - ensemble qui donne bien sûr à la structure sonore une épaisseur qui ne laisse guère la place au vide. De fidèles compagnons de route : John Mac Laughlin, Chick Corea, Herbie Hancock surtout, membre du second quintet dans les années 60. La rythmique évolue lentement, paraît même répétitive, au point qu'on pourrait croire entendre des boucles lancinantes et hypnotiques. On assiste aux premières apparitions de la pédale wah-wah branchée sur la trompette qui peut ainsi rivaliser de stridences avec les guitares électriques.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthel Damien le 28 décembre 2010
Format: CD
en 1972, On The Corner est un des sommets de Miles Davis, alors dans sa période jazz-fusion (jazz-rock). Enregistré avec la crème des musiciens jazz/fusion de l'époque (Bernie Maupin, Chick Corea, Herbie Hancock, John McLaughlin, Jack DeJohnette, Al Foster, Michael Henderson...), l'album offre 54 minutes de pur bonheur, une sorte de prolongement de Bitches Brew. Sous une pochette colorée. Et, bien entendu, le fidèle Teo Macero à la production. C'est clair, ce disque, s'il n'est pas aussi quintessentiel que Bitches Brew (le sommet absolu de Miles de cette période, et même de Miles en général pour moi), n'en demeure pas moins un de ses trois ou quatre essentiels de cette période (avec aussi In A Silent Way et Live-Evil). Allez, et je rajoute A Tribute To Jack Johnson pour faire un Top 5 !

Faut être honnête, Miles nous régale avec ce On The Corner mythique (dont une édition collector 5 ou 6 CD est sortie il y à quelques années, objet collector de malade). Deux très longs morceaux (le premier, qui dure quasiment 20 minutes, et le dernier, qui, lui, dépasse les 23 minutes - à eux deux, ils auraient suffi à faire un disque de durée traditionnelle), deux autres de durée plus banale (moins de 8 minutes), pour, au final, 54 minutes, chose alors assez rare en vinyle (en moyenne, 40 minutes). Autant être franc, aucun rejet à faire, les musiciens assurent, l'ambiance est chaloupée, jazzy, vaudoue par moments, totalement tribale et trippante. Aucun ennui, à moins d'être totalement hermétique au jazz (les pauvres) !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Etienne Rouard le 15 décembre 2013
Format: CD
Miles a écouté Sly Stone et Jaaaaammmeeesss Brooowwwnn! Miles se cache dans les salles de concert de George "Funkadelic" Clinton?

Miles veut du groove, du funk, du sexe. Miles veut toucher les kids des bas quartiers. Miles veut sa bande-son Blaxploitation pour frimer en bagnole. Miles veut des pattes d'éph, des semelles compensées, des moumoutes afro, des rouflaquettes, des lunettes énormes autant qu'inutiles. Miles veut des jeunes dans son groupe. Miles rôde la nuit (On the corner), Miles veut attirer les jeunes filles (New York Girl), Miles pense à une chose et en fait une autre. Miles appelle au vote, Miles en vieux vicelard (Black satin). Un et un, Helen Butte et Mr Freedom(Malcom) X hantent sa nuit noire.

Alors, il malaxe le son pour en faire une fête des rythmes, au groove imparable. Un truc sale et hypnotique. Ou la mélodie devient accessoire, prétexte à l'orgie collective. Il faut tendre l'oreille pour entendre les subtils changements qui s'opèrent subrepticement.

Là des percussions de malade ; là un tabla et un sitar obsédants ; là des claquements de mains.

Fais tourner...

Le coffret "Complete On the Corner Sessions" en 6 cd est une tuerie. LE coffret de Miles. A l'écoute, on se demande pourquoi il n'a pas sorti au moins une bonne moitié en disque(s) officiel(s) à l'époque. Certains titres sont même meilleurs que bien des titres officiels (sur On the Corner, Get up with it aussi).

Et puis Miles veut aussi appliquer les théories de Stockhausen. Allez comprendre!

Bref: ça sent la sueur, la coke. Tout à fait dans l'esprit "There's a riot goin'on" de Sly.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?