undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
One Breath
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

One Breath

7 octobre 2013 | Format : MP3

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:34
30
2
3:38
30
3
3:17
30
4
2:54
30
5
4:01
30
6
2:42
30
7
4:43
30
8
3:06
30
9
5:27
30
10
3:41
30
11
2:09
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Stan FREDO TOP 500 COMMENTATEURS le 22 février 2014
Format: Album vinyle
Les fans de Florence + The Machine (arrivés avant) et de London Grammar (venus après) qui découvriront Anna Calvi avec ce 2è LP, et particulièrement avec les 3 premiers titres de la Face A, pourront immédiatement ajouter cette artiste à leurs favoris.

Toutefois, avec son orchestration savante mais pas envahissante (cordes etc. s'ajoutent aux instruments rock voire les supplantent), avec le chemin que le 30 cm propose vers une musique de moins en moins rock'n'roll - un peu comme si la mouche "These New Puritans" l'avait piquée -, Anna Calvi tente autre chose que la concurrence avec Florence Welch et Hannah Reid. Et, contrairement à une loi relativement établie concernant les deuxièmes albums "ambitieux" faisant suite aux "debut LPs" réussis, ne s'étale pas de tout son petit long, le nez dans la moquette du studio d'enregistrement.

Globalement 'Doom & Gloom" comme diraient les Rolling Stones, 'One Breath' donne un joli nom à un genre bien décrié : le gothique. Même dans les passages les plus expérimentaux - qui ne s'aventurent jamais plus loin que sur le terrain de la musique "cinématique" à la Ennio Morricone -, l'accent reste placé sur les mélodies. Y compris au cours de l'embardée "Grunge/Yeah Yeah Yeahs des débuts" de 'Love Of My Life'.

'One Breath' reste pop et d'une écoute prenante. S'il n'est pas parfait, ce disque constitue une des grandes satisfactions de 2013 et n'entre certainement pas dans la catégorie des 2è (qui restent parfois seconds...) albums ratés !
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Il existe dans le monde musical un vieil adage qui raconte qu'il est plus difficile de réussir son second album que son premier (si tenté que ce dernier soit au moins acceptable!). je vous énumerai pas la liste d'artistes disparus de cette façon mais elle est longue!
Bonne nouvelle! La jolie ANNA CALVI n'en fera pas partie! Certes "One breath" est un chouia en retrait de son premier opus cependant il reste tout à fait honnête.
Dans son ensemble on pourrait qualifier l'album de planant, même si dans son univers théâtral on peut parfois toucher les "extrèmes"! Quelques titres viennent prendre gentillement à contre-pied l'auditeur. La plus "ovniesque" se nomme "Love of my life" aux guitares saturées et au son crasseux. "Tristan" reste dans le même profil, quant à "Piece by piece" elle s'immisce sur un trip-hop pourtant pas familier.
De l'autre côté on y retrouve une musique plus douce où la voix touchante et profonde d'A.C. sait se mettre aux services des mélodies (la superbe "Sing to me", "Carry me over","Cry", "One breath", etc...) avec quelques fois une présence de cordes un peu trop accentuée tout de même.
Quoi qu'il en soit j'attends le troisième sereinement!
7/10*
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je n’adhère pas. Tout simplement. Tout en reconnaissant volontiers les grandes qualités techniques de cet opus. Pourquoi ce breath ne me touche pas vraiment ? Je vais évidemment faire éclore des sourires condescendants sur les lèvres des happy-few, mais je reçois cela comme un produit « transcourant » insaisissable (et se garder alors de jouer la brindille au fil de l’eau) issu d’une vaste culture musicale, certes, bénéficiant d'un savoir-faire certain, mais desquels résulte un manque de caractère propre. Si la personnalité d’Anna Calvi n’était pas aussi forte, on pourrait presque parler d’attrape-tout. C’est mon clavier ou vos dents ? J’entends d’ici les grincements. Disons, pour finir, comme j’ai commencé, que ce n’est pas pour moi, et qu’Anna Calvi peut dormir tranquille car elle n’a pas perdu un client, puisque j’ai acheté et écouté avec soin son disque qui me laisse… allez : PRESQUE de marbre.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
“One Breath” a tout d’un second album courageux de la part de notre chère prodige de 2011, Anna Calvi : marquant une rupture singulièrement abrupte avec l’esprit « rock » façon PJ du premier album (même enrichi par l’immense culture musicale d’Anna), nous la retrouvons aujourd’hui en jeune femme aussi émotionnellement déchirée qu’artistiquement instable. Marqués par des souffrances inédites, les morceaux de « One Breath » oscillent entre gémissements douloureux et grondements effrayants, nous refusant le confort de la clarté et se refusant le luxe de la lisibilité immédiate... et, à nouveau, on trouvera ça très beau. Malheureusement, on déplorera aussi qu’une chanteuse aussi techniquement accomplie et une guitariste aussi magistrale qu’Anna décide de ne mettre en valeur sur son second album ni sa voix ni sa guitare : de manière quasi masochiste, la voilà qui dilue son génie soit dans des dissonances assez vaines, soit dans des atmosphères ésotériques qui épuisent un peu notre patience et notre attention. Résultat : un album à demi réussi seulement, nous dévoilant une jeune femme tourmentée aussi bien par les maux de son âge (on parle d’une rupture amoureuse dévastatrice) que par une préoccupation semble-t-il exagérée quant à sa capacité à se renouveler. On attend néanmoins avec espoir l’interprétation de ce disque un peu monstrueux qu’Anna en donnera sur scène, et un troisième album qui, avec un peu de chance, sera enfin le classique incontournable que le talent d’Anna nous permet d’espérer.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique