Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

One of These Nights [Remastere [Import]

Eagles CD
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix : EUR 16,74 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 22 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Eagles

Discographie

Image de l'album de Eagles

Photos

Image de Eagles

Biographie

La Californie est un nouvel Eldorado au début des années 70, un puissant aimant pour tous ceux qui brandissent les étendards de la contre-culture. Musicalement, le bouillonnement est d'une telle intensité que des musiciens se précipitent de tous les Etats-Unis pour y participer. C'est le cas des quatre membres fondateurs de Eagles, puisque aucun ... Plus de détails sur la Page Artiste Eagles

Visitez la Page Artiste Eagles
36 albums, 4 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

One of These Nights [Remastere + On The Border + Desperado
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • On The Border EUR 8,55
  • Desperado EUR 10,13

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (23 mars 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00005CCKF
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.531 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

Dans l’histoire de beaucoup de groupes, il y a une sorte de point d’équilibre où l’impact créatif est à son maximum. Pour Eagles c’est l’année 1975, celle de la sortie de One of These Nights qui symbolise cette plénitude.

Avec On The Border, leur précédent opus, le groupe à changé de producteur et accueilli un guitariste/chanteur supplémentaire en la personne de Don Felder. Cette arrivée enrichie encore la palette d'Eagles, donne plus de profondeur aux échanges de guitare. Le duo Henley/Frey est arrivé au point culminant de sa complicité et les titres qu’ils signent en commun sur One Of These Nights se passent de commentaires : « One of These Nights », « Hollywood Waltz », « Lyin’Eyes », « Take It to the Limit », « Visions », « After the Thrill Is Gone ».

 Eagles publie cette même année un Greatest Hits appelé à battre tous les records de vente, mais One of These Nights est déjà un véritable best-of, une compilation de tubes, une succession de morceaux d’anthologie. Chaque membre du groupe apporte sa sensibilité, élargi et affine les possibilités instrumentales, le son capturé par Bill Szymczyk est moins brut, moins près des racines que celui de Glyn Johns ; c’est la véritable naissance d’un son « californien » confortable et harmonieux.

Grandes compositions, grandes interprétations, grand son, grand album, énorme album que One of These Nights, qui marque aussi la fin du Eagles « country rock », prêt à laisser la place au Eagles « pop rock », prêt également à nous offrir un chef d’œuvre supplémentaire avec l'album suivant.



François Alvarez - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs de la décennie 20 janvier 2010
Par JEAN-CLAUDE TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
L'année 1975 voit The Eagles sortir leur quatrième disque One Of These Nights et la fin de la collaboration entre le guitariste (et banjo) de country très présent dans le son Eagles jusqu'alors, Bernie Leadon et le reste du groupe (peu en phase avec la nouvelle orientation du groupe, il sera remplacé par Joe Walsh). Avant de partir il laissera deux prestations énormes sur deux titres de l'album, les I Wish You Peace (le titre de fin qui sonne comme un adieu) et Journey Of The Sorcerer notamment, dont il fait un des sommets de One Of THese Nights. Eagles, qui veut enfin connaître la consécration mondiale, a grandi, mûri. C'est son année. Finies les petites salles, place aux concerts plus importants Et le succès commercial sera au rendez-vous. Le mythique One Of These Nights, la chanson titre fera N°1, l'album sera disque d'or (il est aujourd'hui certifié quatre fois disque de platine aux States). Le reste de l'album propose des titres merveilleux comme Visions, rock et efficace au son unique, Take It To The Limit, Too Many Hands (et encore du Leadon impérial au banjo), l'émouvant After The Grill Is Gone (sur l'amour perdu), une ballade en duo chantée par Henley et Frey, Lyin' Eyes, longue et superbe ballade californienne. Tout aussi californien est Hollywood Waltz. Album aux styles contrastés, cheminant entre le pop, le rock, le folk et la country music, One Of These Nights est un album profond, cohérent qui culmine dans la discographie des Aigles, un des meilleurs de cette décennie. A avoir impérativement.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un album essentiel 21 novembre 2002
Format:CD
one of these night, le morceau donne le ton, un album plus sophistiqué, avec toujours les harmonies vocales parfaites qui caractérisent le son eagles. C'est l'arrivée de Joe walsh, qui remplace Bernie Leadon. Des morceaux qui vont devenir essentiels dans la discographie du groupe, comme "lyin eyes" ballade country rock de référence ou le fameux "take it to the limit"... Pas forcément le meilleur album, pour les puristes qui regretterons l'abandon du son des début, mais du grand Eagles quand même...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST 4 décembre 2010
Par VIRY 02
Format:CD
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST NOVEMBRE 1979 N° 136 Page 62
4° Album 1975 33T Réf : ASYLUM WEA AS 53014
Le succès de « One the border » fit évidemment réfléchir les Eagles. Finalement, à quoi bon se décider pour telle ou telle musique ? Faire un peu de tout avec perfection était peut être ce qu'ils avaient de mieux à faire. Ils allaient donc se complaire dans la musique intermédiaire avec ce « One of these nights ». Une belle politique permettait en plus de gommer un peu les différences entre le trio des rockers Henley-Frey-Felder et le duo des campagnards Leadon-Meisner. Avec Bill Szymczyk aux manettes, ils concoctèrent ce petit monument de musique-air du temps, qui touchait à tout avec une sorte de magie invincible. Le mélange était quand même plus subtil que sur « One the border », qui juxtaposait un peu trop crûment les genres. Ici, chaque titre est à la frontière de plusieurs styles, incatalogables. « One of these nights » est sans doute le premier pas décisif de cette musique que l'on nommera globalement « américaine », toujours swinguant, jamais provocante, toujours séduisante, jamais mielleuse, dont la suavité aseptisée dégoûtera les uns et fascinera les autres . En procédant ainsi, Eagles devient tout simplement LE groupe américain, typique, indiscutable, indiscuté, adoré spontanément par tous les Américains du Post-Watergate. Le succès de « One of thes nights » est foudroyant : disque de platine en quinze jours; Trois tubes en sont extraits, dont le subtilement funky « One of these nights », le joliment country « Lyin'eyes » et l'immortel « Take it to the limit ».
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le brouillon d'Hotel California ? 13 mai 2014
Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 10 COMMENTATEURS
Format:CD|Achat vérifié
La pochette en relief de cette version paper-sleeve est de toute beauté: ZZ Top aurait pû s'en inspirer pour les siennes.

Malgré sa ligne de basse un peu too much et ses vocaux émasculés à la Bee Gees, j'aime bien "One Of These Night", jolie mélodie et j'adore la voix de Don Henley, c'est rare un batteur qui chante bien (ah ben si, y'a Phil Collins... ah ben, non!).

"Too Many Hands" a de superbes arrangements de guitares sèches mais je ne supporte pas la voix de Randy Meisner (y'a pourtant des bassistes qui chantent bien ?).

Heureusement pour "Hollywood Waltz" on retrouve la voix chaude et légèrement granuleuse de Don Henley, avec de superbes passages de steel guitar. Comme il y a trois temps (j'ai compté moi-même), c'est bien une valse.

"Journey Of The Sorcerer" est un genre de concerto pour banjo et orchestre en un seul mouvement. c'est original et pas mal fichu, même si certains passages de cordes (gulp!) font un peu Rondo Venezziano.

"Lyin' Eyes" est une jolie ballade mélancolique assez rapide, avec de superbes harmonies. Le travail de Bernie Leadon à la guitare et à la mandoline est discret, mais très réussi.

Hélas on retrouve Randy Meisner au chant pour "Take It To The Limit" justement un peu limite au niveau des arrangements un poil indigestes.

"Visions" est le premier morceau un peu rock de l'album (et le seul). Morceau assez moyen, la voix de Don Felder est plus supportable que celle du batteur. Belles parties de guitares néanmoins.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?