Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

One foot in the Grave [CD, Import]

Beck CD
4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix : EUR 12,82 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
 Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux ou aux produits vendus par des vendeurs tiers sur la plate-forme Marketplace. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version MP3 de cet album sur Cloud Player. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,99.


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Beck

Discographie

Image de l'album de Beck

Photos

Image de Beck

Biographie

Bek David Campbell dit Beck Hansen, dit Beck, voit le jour le 8 juillet 1970, à Los Angeles (Californie).

Son père, David Campbell, d'origine canadienne, est chef d'orchestre, et arrangeur pour cordes. Quant à sa mère, Bibbe Hansen, Norvégienne, elle est aux très riches heures de la Factory d'Andy Warhol (au milieu des années ... Plus de détails sur la Page Artiste Beck

Visitez la Page Artiste Beck
44 albums, 7 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

One foot in the Grave + Mutations + Modern Guilt
Prix pour les trois: EUR 40,31

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Mutations EUR 12,00
  • Modern Guilt EUR 15,49

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (22 octobre 2002)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: K Records
  • ASIN : B000003RN0
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 230.593 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. He's A Mighty Good Leader
2. Sleeping Bag
3. I Get Lonesome
4. Burnt Orange Peel
5. Cyanide Breath Mint
6. See Water
7. Ziplock Bag
8. Hollow Leg
9. Forcefield
10. Fourteen Rivers Fourteen Floods
11. Asshole
12. I've Seen The Land Beyond
13. Outcome
14. Girl Dreams
15. Painted Eyelids
16. Atmospheric Conditions

Descriptions du produit

BECK One Foot In The Grave (1998 US K Records 16-track CD album picture sleeve KLP28)

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.2 étoiles sur 5
4.2 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 perle brute pour toutes les humeurs. 13 juin 2009
Par JanFeig
Format:CD|Achat authentifié par Amazon
Le disque le plus homogène de Beck, à l'heure blême où il n'avait pas grand-chose à perdre à jouer ces petites perles blues et punk. Son contrat chez Geffen ne le liait pas exclusivement à cette boîte, fait rare qu'il mettait à profit pour éditer ailleurs.
Dans « one foot in the grave », on est soufflé par la maturité de ses compositins et de sa maîtrise d'un rock n'roll / blues minimaliste enregistré avec du matériel de kitchenette. Le premier morceau, blues classique juste à la guitare, donne le ton. La suite lorgne sérieusement vers le punk, les balades ironiques, le teenage rock et le surf garage... mais sans effets, sans arrangements. Mélodies marquantes, énergie nonchalante, efficacité des compositions, ironie et hurlements.

Comme les actuels Jack White ou Cat Power (mais à l'époque où Jon Spencer proposait de redonner un second souffle au blues) ce gamin avait parfaitement intégré la musique de ses aînés et en recrachait sa version. En 1994 donc, il crachait cette quinzaine de chanson râpeuses qui sentent encore la lose et le désanchantement, la potacherie, l'alcool. L'autre Amérique. Celle de Skip James, de Neil Young, de John Lee Hooker.
Sinon, c'est aussi un des disques que j'écoute le plus régulièrement, portant toutes mes humeurs...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Géniaux débuts 15 avril 2012
Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
Premier album franchement bluffant: Beck couvre tout le spectre de la musique folk américaine, en passant par le blues, le tout adapté aux années 1990. Il rejoint ainsi le Nirvana qui reprenait Leadbelly et nous offre la suite. Très indie d'approche et totalement bricolo d'esprit (ou l'inverse), le disque étonne par la qualité des compos, surtout au vu de la jeunesse de l'auteur. Que des morceaux courts, allant toujours à l'essentiel, cette réédition nous propose le double de morceaux (soit 32) et il n'y a vraiment pas grand chose à jeter. En fait, c'est l'un des meilleurs albums de Beck, libre et sans concession, alerte et mature, où tout fait mouche. Très très bon.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Reedition heureuse ! 9 janvier 2010
Par J. Tilly
Format:CD
Beck s'est pointé en 1994 et a cassé la baraque sur MTV avec le single loser et sa dégaîne de slacker folk à une époque où le grunge était encore à son apogée. Trop conscient du risque de voir ce succès devenir éphémère et retomber dans l'anonymat le plus total, Beck s'empresse de sortir de manière compulsive des albums jusqu'à sortir trois disques en 6 mois : le célèbre "Mellow Gold" en mars dans lequel on retrouve le tube Loser, le recueil de démos foutraque enregistrées entre '88 et '94 "Stereopathetic Soulmanure" en avril et l'un de ses albums les plus mésestimés "One Foot In the Grave" en août. Et si vous avez été comme moi un inconditionnel de cet album devenu aujourd'hui un des disques mythiques de l'indie-rock américain, vous vous réjouirez d'apprendre qu'une réédition copieuse de cette aeuvre de blues décharnée est aujourd'hui disponible avec pas moins de 16 titres inédits ou versions alternatives, dénichées dans le stock du blondinet après 2 ans de recherche. Enregistré en 1993 pour le label K Records en compagnie du patron de la maison Calvin Johnson et de la fine fleur du Dub Narcotic Studio, "One Foot In The Grave" est un disque sans âge d'un type de 23 ans qui chante d'une voix de vieux bluesman décrépi et joue avec une guitare désaccordée. Cette réédition nous permet de prolonger le plaisir par des morceaux tout aussi attachants que les titres présents dans la version initiale tout en ne dénaturant pas l'esprit de l'album. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un pied dans la tombe 14 octobre 2009
Par Alexis Bidault TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Avant de devenir une star interplanétaire dont la fadeur des disques récents n'a d'équivalent que celle des coquillettes sans sel, Beck était un jeune américain passionné de musique et de bricolage, dont l'ambition à court terme se limitait à enregistrer quelques disques avec ses copains. A une époque où ce n'était pas encore devenu le comble de la branchitude, il chantait la plupart de ses compositions accompagné seulement d'une guitare sèche cabossée et rouillée que rejoignaient parfois une batterie brinquebalante et une basse à une corde.

Ayant été enregistré sur le label K Records de Calvin Johnson, pas mal de chansons laissent une place de choix à la voix basse et caverneuse dudit Johnson que l'on avait découverte sur les disques de Beat Happening.

A cette époque, Beck enregistre tout ce qui lui passe par la tête, comme le mettent en lumière les 16 (!) chansons supplémentaires que l'on trouve sur l'édition Deluxe sortie récemment. Ce qui représente donc au total 32 morceaux.

A chacun de faire le tri, et de piocher à son gré parmi quelques blues éraillés qui donnent l'impression que leur chanteur a 1000 ans, et effectivement, déjà un pied dans la tombe, quelques saignées hardcore rigolardes et un peu niaises (les moments les plus faibles du disque), quelques majestueuses ballades humbles et inspirées, la liste est longue et ne saurait être décrite avec précision sans l'aide de très nombreux adjectifs et comparaisons hasardeuses.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa7387bf4)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?