EUR 86,70
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Opera Classics Library Pu... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Opera Classics Library Puccini Companion: The Glorious Dozen (Anglais) Relié – 5 septembre 2000


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 86,70
EUR 58,42 EUR 62,59


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Première phrase
Giacomo Puccini (1858-1924) was the last superstar of the great Italian opera tradition, a genre whose soul was a magnificent blend of intense lyricism, melodiousness, and excellence of the vocal arts. Lire la première page
En découvrir plus
Concordance
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Commentaires en ligne

Il n'y a pas encore de commentaires clients sur Amazon.fr
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 1 commentaire
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
Avoid this Book 21 avril 2012
Par Morton Treptow - Publié sur Amazon.com
Format: Relié
The author may have some impressive credentials, but the book itself contains at least one huge, inexplicable error.

Fisher points out, correctly, that Puccini's Tosca is based on a Sardou play. But this knowledge doesn't prevent him from claiming that "all the characters in Tosca were true personages in history." He goes on to give detailed biographical information about Tosca, Cavaradossi, Scarpia, and Angelotti as if they had actually existed, neglecting to mention that all of his material comes from Sardou's play, and that these are *fictional* characters.

It's an amazing gaffe. Anyone who relies on this book as an introduction to Tosca will end up sadly misinformed.
Ce commentaire a-t-il été utile ? Dites-le-nous

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?