Acheter d'occasion
EUR 2,59
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 0,51 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Orange mécanique (Anglais) Poche – 17 juin 1994


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 17 juin 1994
"Veuillez réessayer"
EUR 2,52

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Le décor inquiétant de cette fable anti-utopique, nous le connaissons bien : c'est celui de la banlieue concentrationnaire qui va recouvrir peu à peu la surface habitable de la planète. Une immense zone urbaine d'ennui, de désolation et de peur.

Sur ce monde déshumanisé et ses habitants asservis, Alex, le voyou au charme pervers féru de musique classique et de langues anciennes, entend régner par la violence et la terreur. A la tête de sa horde adolescente, il matraque, viole, brûle, torture, et s'acharne à détruire une société programmée pour le bonheur et le progrès.

Archange du Mal à l'état pur, il hante à jamais les pages cruelles de cet inoubliable thriller métaphysique.



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,51
Vendez Orange mécanique contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,51, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 221 pages
  • Editeur : Pocket (17 juin 1994)
  • Collection : Litterature
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 226606231X
  • ISBN-13: 978-2266062312
  • Dimensions du produit: 17,7 x 10,8 x 1,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 173.722 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
10
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 13 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par James le 10 septembre 2008
Ce roman est aussi court que percutant. Plus limpide que le film, il montre comment une société fait d'un jeune voyou, Alex, un être quasi animal. Par un joli retournement, l'auteur suggère qu'Alex est en réalité davantage une victime qu'un coupable... On n'est pas loin du sujet de philo avec la notion de choix, véritbale fil d'ariane du roman.

L'emploi de tout un vocabulaire inventé par Burgess est déroutant au début. Mais on s'y fait très vite au bout de quelques pages et cela participe à l'atmosphère si singulière de ce livre absolument unique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sév. le 9 juin 2010
Le livre le plus précieux de ma bibliothèque. Lu et relu.
Excellent roman d'anticipation, philosophique et divertissant, et la géniale invention de Burgess, le "nadsat",jargon que l'on adopte assez vite.(pas de panique, un petit lexique à la fin pour aider aux premières pages)
Alors lisez cet oudzassny raskass, ouvrez grand vos glazes et peut-être sloucherez-vous le grand Ludwig van !!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jacques de Schryver TOP 1000 COMMENTATEURS le 2 juin 2011
Le plus beau livre d'Anthony Burgess, c'est sa biographie. Mais son chef d'œuvre, c'est Orange mécanique. L'inventivité du langage, la qualité d'une dystopie typiquement anglaise, l'originalité des personnages, tout cela concourt à faire un livre aussi intéressant que le film et c'est peu dire. Là où Stanley Kubrick nous régale d'images d'un esthétisme cruel et pervers, le livre regorge de trouvailles langagières magnifiques et fascinantes tout à la fois. Il faut savoir, phénomène inattendu, qu'Anthony Burgess a obsédé certains critiques au point que ceux-ci l'ont poursuivi toute leur vie d'une vindicte proche de l'hystérie, ce qui à soi seul justifierait un livre ! La critique jacasse, le génie passe.

Cinq étoiles !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Jeremy le 16 février 2006
Ce livre est une véritable réflexion sur le bien et le mal. Imaginer que ce livre est une apologie de la violence ou un roman d'anticipation serait quelque peu superficiel. Le vrai sujet est bien notre société, la place de l'homme dans celle-ci et le libre-arbitre.
Le roman peut se résumer à une question : "Entre agir bien par conditionnement de la société, et choisir délibérément le mal, que doit-on faire ?". Alex, comme l'auteur Anthony Burgess, semble placer la liberté au-dessus de tout.
Critique virulente d'une société totalitaire et exercice de style pour l'auteur - son travail sur le langage Nadsat est remarquable - ce livre est à mettre entre toutes les mains. Le sens du livre doit néanmoins être bien compris. Les anglophones aguerris peuvent tenter la lecture en anglais, malgré la difficulté supplémentaire liée au Nadsat. A voir aussi l'excellente adaptation de Stanley Kubrick, avec un très grand jeu de Malcolm Mac Dowell dans le rôle principal. A noter néanmoins la suppression du dernier chapitre du livre, dont Kubrick n'avait pas entendu parler (censure aux USA) avant que l'auteur le lui en parle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Romain le 9 décembre 2011
Certainement un des meilleurs livres qui m'ait été donné de lire. Et surement le livre qui m'a le plus marqué.
Pourquoi?
Simplement car à la fin du bouquin, et chaque jour qui suit cette fin de lecture, on se demande comment on peut être tombé amoureux de ce fou (génial) qu'est Alex.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par veronique le 27 septembre 2011
ce livre mon fils le recherchait partout, il était en rupture de stock chez éditeur , même lors de l'expo Stanley kubrik à la cinémathéque il n'y était pas à prix abordable. Quand au vendeur, excellent service, livre en très bon état, bien emballé rien à dire reçu très rapidement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Daniel Fattore TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 janvier 2005
Brillant ouvrage, même si on est un peu désarçonné par ses premières pages: la créativité linguistique de l'auteur, faite de russismes et de récurrences, saute littéralement à la figure du lecteur. Celui qui dominera cette première surprise sera cependant sidéré par ce récit d'une rare violence, tant physique que psychologique, et amené à réfléchir sur notre société - et notamment sur les dérapages de certains traitements psychologiques et univers carcéraux. Une oeuvre majeure, à lire en s'écoutant un enregistrement de musique de Beethoven.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?