EUR 8,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Orgueil et préjug&... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Orgueil et préjugés Broché – 29 novembre 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,90
EUR 8,90 EUR 4,44

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Orgueil et préjugés + Le Coeur et la Raison: (Sense and Sensibility) + Raison et sentiments
Prix pour les trois: EUR 24,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Orgueil et préjugés (1813) est le roman le plus populaire de Jane Austen. Traduction nouvelle de Pierre Goubert, professeur émérite à l'Université de Rouen.

Présentation de l'éditeur

Orgueil et préjugés (1813) est le roman le plus populaire de Jane Austen. L'histoire en est simple : Elizabeth Bennet, qui se croit dédaignée par Darcy, jeune homme riche et hautain, s'amourache d'un bel officier, Wickham. Au roman sentimental et de coup de foudre, Jane Austen substitue celui qui décrit l'évolution d'une psychologie plus complexe, où se mêlent la raison, le sentiment de gratitude, la méfiance à l'égard des " premières impressions ". L'abondance des menus événements, qui passionnent autant que de grandes aventures, fait l'un des charmes du roman britannique. Elle se combine avec la finesse d'une analyse entièrement intégrée à la description du comportement, et avec un humour discret, mais toujours présent.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Orgueil et préjugés contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : Folio (29 novembre 2007)
  • Collection : Folio classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070338665
  • ISBN-13: 978-2070338665
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 87.015 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

34 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par MRP sur 4 juillet 2008
Format: Broché
Pour les amateurs de Jane Austen, cette traduction récente de Pierre Goubert est élégante et bien plus fidèle que celle de l'édition d'Orgueil et préjugés publiée chez 10/18. On trouvait en effet des approximations dans cette traduction datant de 1932, et des passages avaient été omis (!).
Concernant le plaisir de lire Jane Austen, outre l'histoire entre les personnages, il y a aussi la découverte d'un autre contexte historique, d'autres codes sociaux... Pour approfondir cet aspect, j'ai bien aimé lire Jane Austen, The World of Her Novels par Deirdre Le Faye (un niveau d'anglais accessible), et The Annotated Pride and Prejudice, annoté par David M. Shapard (recommandés par le New York Time dans un supplément du Monde).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mathieu Bouville sur 4 décembre 2007
Format: Broché
Elizabeth Bennett n'a pas de chance. Dès qu'il y a un homme désagréable dans le coin il ne peut s'empêcher de la demander en mariage. M. Collins d'abord, médiocre et servile, propose le mariage à tout ce qui bouge. Après tout le mariage est socialement obligatoire mais peu importe qui on épouse. M. Darcy en revanche choisit qui il désire épouser et s'y tient. Cependant les flèches de Cupidon se heurtent à la cuirasse d'amour propre d'Elizabeth, M. Darcy est certes riche et titré mais Elizabeth ne supporte pas son air hautain.

Jane Bennett est éprise de M. Bingley alors que sa sœur Elizabeth méprise M. Darcy. Mais il y a méprise. Et dans cette méprise réside la force du livre (et sa supériorité par rapport à d'autres œuvres de Jane Austen). Jane et Bingley ne contrôlent pas leurs amours et leur mariage n'aura lieu que si leur entourage le décide. La question de la nature de la relation entre Lydia et Wickham est une affaire éminemment sociale. Elizabeth et Darcy en revanche ont du caractère (jusqu'à l'orgueil) et nul tiers ne sera autorisé à interférer. Tout se passe dans la perception qu'ils ont l'un de l'autre : seuls leur orgueil et leurs préjugés peuvent se dresser entre eux.

Jane Austen n'est pas romantique. Les romantiques remettent en cause une société très policée et rigide. C'est dans cette société qu'évoluent les héroïnes de Jane Austen et elles ne veulent aucunement la chambouler, juste se ménager un petit espace de liberté et de libre choix quand elles se sentent étouffer.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christelle TOP 500 COMMENTATEURS sur 21 décembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le livre, car les 150 premières pages m'ont ennuyée. Je l'ai d'ailleurs laissé de côté quelque temps jusqu'au moment où j'ai ressenti le besoin d'aller jusqu'au bout tant les éloges sur Jane Austen pleuvaient.
Mes premières réticences étaient liées au développement très détaillé des convenances qu'il est préférable de respecter dans l'aristocratie britannique. J'avais du mal à adhérer à cette façon de penser. L'intrigue n'avançait pas de surcroît et j'avais le sentiment de piétiner.

Mais passées les 150 premières pages, nous découvrons un autre univers, un enchevêtrement de plusieurs histoires parallèles qui nous tiennent véritablement en haleine et sont un vrai trésor des différentes possibilités de mariage offertes à l'être humain dans ce milieu pour faire son choix. Le personnage d'Elisabeth m'a beaucoup plu: femme de caractère, préférant l'amour à l'intérêt, pudique dans ses sentiments, sans compromis malgré les risques que cela engendre dans un tel milieu, franche et authentique. Ses qualités, bien que freinant sa réussite sociale au début du roman, vont être payées en retour dans la conclusion de cet ouvrage.

Le style de Jane Austen, même si c'est une traduction, est précis, travaillé, littéraire. J'apprécie beaucoup sa faculté à entrer dans la conscience de ses personnages en offrant un portrait psychologique très fouillé, profond, mettant en scène les contradictions de chacun.
Lire la suite ›
23 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pulp TOP 500 COMMENTATEURS sur 5 janvier 2011
Format: Broché
Les relations sociales, le mariage et les tourments amoureux du point de vue féminin, sont les sujets de ce livre rédigé à partir de 1796 et édité pour la première fois en 1813.
Dans les sentiments d'Elizabeth BENNET (l'héroïne), on assiste à un chassé croisé entre deux prétendants : George WICKHAM et Fitzwilliam DARCY. Ainsi Jane AUSTEN nous mets en garde contre les premières impressions; `Premières impressions' étant d'ailleurs le titre initial du roman.
L'auteure britannique a une écriture dense où chaque phrase a un sens, une prose riche, élégante et précise, non dénuée d'humour. C'est un vrai plaisir de la lire. Ne soyez pas rebuté par le thème de ce livre, il s'agit ici d'une véritable aventure psychologique où rebondissements et suspense (jusqu'à la fin) sont au rendez-vous.
J'ajouterai que la conception et les codes du mariage exposés dans `Orgueil et préjugés' existent encore aujourd'hui, notamment en France dans certains milieux tradi-cathos.
Enfin, l'édition de Pierre GOUBERT me paraît complète : outre la traduction (fidèle) du texte original, on y trouve une préface de 32 pages, des notes qui nous éclairent sur certaines subtilités propres à l'époque, une chronologie de la vie et de l'oeuvre de Jane AUSTEN, une notice sur les différentes éditions, les adaptations et les traductions, ainsi qu'une bibliographie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?