undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles6
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:36,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Hannah Arendt est une de ces rares philosophes - avec Leo Strauss, autre émigré juif allemand aux Etats-unis, mais avec qui elle ne s'entendait pas - qui a recherché les origines des totalitarismes modernes dans les dérives des Lumières.
La fin d'un monde régi par un ordre céleste a ouvert la voie à un monde entièrement concevable par la raison. Mais la raison ne peut être sa propre fin. Là commence l'histoire du totalitarisme.
Le style de Hannah Arendt est clair et agréable et en fait une lecture indispensable pour comprendre la perte de sens du monde actuel.
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2009
Cet ouvrage de pensée politique s'efforce d'assigner un statut de nouveauté radicale au totalitarisme par rapport aux formes recensées de despotisme et de tyrannie. On y parle sans cesse d'« éléments » - l'antisémitisme, la corruption de l'Etat-Nation, la pensée raciale avant le racisme, l'impérialisme (celui du dollar et l'impérialisme colonial européen), une société sans classes, l'alliance provisoire entre la populace et l'élite, etc.
La meilleure illustration, à la fois de la différence et du lien entre l'antisémitisme prétotalitaire et l'antisémitisme totalitaire est sans doute l'histoire grotesque des Protocoles des Sages de Sion (comptes-rendus d'une vingtaine de réunions secrètes qui se seraient tenues au XIXe siècle, exposant un plan secret de domination du monde) ; on note dans la Préface d'Hannah Arendt que « L'emploi que firent les nazis de ce faux comme d'un document de base pour une conquête totale ne fait certainement pas partie de l'histoire de l'antisémitisme, mais seule cette histoire peut expliquer pourquoi cet invraisemblable conte fut assez plausible pour servir en premier lieu de propagande antijuive ».
Tous ces éléments,explique Paul Ricoeur « ne sont pas des causes en eux-mêmes, ils deviennent des origines pour des évènements si et quand ils cristallisent dans des formes fixes et définies. Alors - et alors seulement - on est à même de retracer leur histoire. ` L'évènement illumine son propre passé mais ne peut jamais en être déduit'. La masse atomisée et amorphe est proprement fabriquée par l'organisation. Pour elle, le concept totalitaire se traduit par l'invention d'une fiction (rencontre entre la cohérence de la fiction et la rigueur d'une organisation), servie qu'elle est par la propagande et la terreur, la fiction d'une soumission intégrale aux lois de la Nature, dans le nazisme, ou à celles de l'Histoire, dans le stalinisme.
C'est bien là l'originalité sans précédent, que l'organisation totalitaire fasse que les membres de la société agissent `conformément aux règles d'un monde fictif' : principe du chef, fiction de la conspiration planétaire, dédoublement entre sympathisants qui croient aux idéaux et militants qui obéissent à l'organisation, multiplication des institutions et agences parallèles,...La prolifération de l'analyse ne fait qu'épaissir l'énigme.Il faut une bonne fois, faire face à l'hypothèse monstrueuse : le saut du `tout est permis' au `tout est possible'».
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2015
Je n'ai lu que le totalitarisme.
Je pense que les écrits de Hannah sont incontournables afin de comprendre l'ère moderne..
Son exigence face a la responsabilité qu'on les hommes a assumer afin de n'etre pas avili est d'une importance capitale
Michel
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2015
Ce livre est vraiment essentiel pour comprendre le monde moderne et ce qui s'est passé au siècle dernier. Hannah Arendt aussi bouscule avec ses concepts de banalité du mal et son analyse d'Eichmann.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2014
Elle dérange bien des discours trop commodes, va au delà du tranquille manichéisme du bien et du mal... à lire absolument, pour ne pas penser trop vite, trop court.. Et les réactions à ses écrits, qui ont révélé tant de mauvaise foi, et aussi tant d'imbécillités, signent, s'il était utile, l'intérêt de ce que dit Anna Arendt. On peut ne pas adhérer à toutes ses idées, mais il est important d'entendre aussi ce qu'elle nous dit, au delà du trop facilement convenu.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2014
j'ai beaucoup apprécié. Je vous remercie de tant de clarté d'esprit, d'honnêteté, de courage. Et mes meilleurs vœux pour 2014
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)