Ormuz et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ormuz a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ormuz Broché – 22 août 2013


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
EUR 13,00 EUR 6,99

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 16,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Ormuz + Faillir être flingué + Canada - prix Fémina étranger 2013
Prix pour les trois: EUR 58,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Unissant le golfe Persique à la mer d'Arabie, le détroit d'Ormuz voit transiter une part importante du pétrole et du gaz irrigant l'économie mondiale. Wax, un personnage aux contours indécis, a formé le projet de le traverser à la nage... --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Unissant le golfe Persique à la mer d'Arabie, le détroit d'Ormuz voit transiter une part importante du pétrole et du gaz irrigant l'économie mondiale. Wax, un personnage aux contours indécis, a formé le projet de le traverser à la nage...


Détails sur le produit

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : P.O.L (22 août 2013)
  • Collection : Fiction
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2818014115
  • ISBN-13: 978-2818014110
  • Dimensions du produit: 20,5 x 1,8 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 178.278 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par berto20 le 26 août 2013
Format: Broché
Jean Rolin nous a habitués à exceller dans un genre qui lui est propre, celui du vrai-faux roman de voyage (il déteste, à juste titre, être catalogué "écrivain-voyageur"), du périple-prétexte au reportage éclairé, de l'intrigue internationale détournée par la voix de personnages un peu absurdes. "L'Explosion de la durite" était à cet égard un bijou d'humour. "Le Ravissement de Britney Spears" était délicieusement absurde et jouissait d'un personnage de raté d'anthologie. "Ormuz" hésite. Le fil qui le fait tenir, cet étrange personnage de Wax, dont il est finalement peu question et dont l'échec est annoncé dès le début, est bien ténu. En fait, il n'y a pas de vraie intrigue à ce roman, et cela manque un peu. La prose de Rolin, faite comme toujours de longues phrases, a plus de mal à capter notre attention, comme engluée elle aussi dans la moiteur du Golfe en été: le cours de géopolitique est plus pesant qu'à l'habitude. Bien sûr, il y a toujours des saillies désopilantes, des remarques fort bien vues (surtout pour ceux qui connaîtraient un peu les pays du Golfe). Mais on a l'impression que comme son narrateur qui s'est fait planter par Wax, Rolin s'est fait planter par son projet d'évoquer ce détroit d'Ormuz qui le hante depuis qu'il l'a passé, plus jeune, sur un navire de commerce. Fallait-il un autre angle? un autre prétexte? quelque chose me semble n'avoir pas fonctionné. Autrement dit: un bon roman de la rentrée, mais pas du Jean Rolin à son meilleur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yves Léonard TOP 100 COMMENTATEURS le 26 août 2013
Format: Broché Achat vérifié
Drôle de livre, encensé par la critique "officielle", il a généré chez moi un ennui profond. Visiblement, et sa carrière en témoigne, Jean Rolin sait écrire mais pourquoi ici est-il autant chiche de son talent? Pourquoi si peu de poésie quand on prétend avoir choisi le titre "Ormuz" parce qu'il ferait rêver? Pourquoi cette toute petite pincée d'humour quand il y avait matière à bien plus? Et ce personnage, Wax, dont il n'y a rien à dire tant il est inexistant? Vaguement mythomane, alcoolique et ornithologue c'est un peu court pour un portrait, davantage encore pour une empathie.
N'est-ce pas là le fond de l'affaire? Il ne s'agirait pas de raconter une histoire ou de se consacrer à un personnage, mais de se saisir d'un prétexte pour décrire une réalité peu engageante et même quelque peu "bloquante", d'où toute cette retenue. Il s'agirait d'un projet davantage journalistique (l'autre casquette de Rolin) plutôt que romanesque.
Je veux bien, mais tout de même était-il nécessaire de nous infliger le nom de la moindre frégate, du moindre patrouilleur, des destroyers, des porte-avions, les noms des différents types de missiles? Et il y en a dans le détroit d'Ormuz des navires de guerre et des armes en tous genres! Cela semble fasciner Jean Rolin mais on peut ne pas partager cette fascination et trouver cela fastidieux. Idem pour le métro de Dubaï dont nous allons connaître les noms de toutes les stations: Deira city centre, Khalid bin al-Waleed, al-Kenama, Burj Khalifa/Dubaï Mall, Ibn Bettata, Jebel Ali/Jafza...Quel est l'intérêt de toutes ces énumérations?
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par PH le 9 octobre 2013
Format: Broché
On découvre une zone géographique sous un angle insolite, celui du piéton et usager des transports en commun. On découvre des foires à l'armemement, des hôtels, parfois luxueux parfois miteux, des équipages de bateau. On se rend compte que cette zone, outre les tensions géopolitiques dont parlent les journaux, est pratiquée quotidiennement par des gens, sur des pétroliers, des bateaux de commerce ou de guerre, etc. Des gens qui se connaissent, se toisent. Une bonne plongée dans cette région.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par loboblanco TOP 500 COMMENTATEURS le 29 mai 2014
Format: Broché
Après "Zones" ou "L'explosion de la durite", Jean Rolin nous promène dans le détroit le plus surveillé (convoité) du monde.
La promenade est à nouveau documentée, légère et savoureuse. Seul reproche pour ce récit, une carte schématisée de l'environnement, absolument nécessaire si on n'a pas un atlas à proximité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?