Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 5,23

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Otaku Blue - tome 1 - Tokyo Underground (1/2) [Relié]

Richard Marazano , Malo Kerfriden

Prix : EUR 13,99 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 29 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

14 juin 2012 Otaku Blue (Livre 1)
Tokyo Underground est le premier épisode d'Otaku Blue, un diptyque signé Marazano et Kerfriden qui raconte l'étrange aventure d'Asami, étudiante en sociologie... Dans ce 1er tome d'Otaku Blue, on fait connaissance avec Asami et son travail de recherche : les otaku. Elle doit faire parler ces collectionneurs monomaniaques de leur passion ; elle les « décortique » et passe du temps avec eux. Bientôt, elle rencontre, par Internet, un otaku très particulier qui la passionne. Il réunit tous les traits qu'elle a pu observer de façon isolée chez les autres sujets. Une sorte d'otaku ultime. Et cet otaku très spécial va entraîner notre héroïne dans une histoire terriblement noire et éprouvante... Otaku Blue est un grand polar contemporain mêlant serial killer japonais et culture pop ; dénouement attendu dans le prochain épisode de cette BD étonnante.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Otaku Blue - tome 1 - Tokyo Underground (1/2) + Otaku Blue - tome 2 - Obsessions (2/2) + Ghost Money - tome 4 - La Prisonnière tashkite (4)
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Asami, étudiante en sociologie, a pour sujet de recherches les otaku, ces Japonais, fans et collectionneurs monomaniaques. Elle les fait parler de leur passion, les « décortique », passe du temps avec eux. Bientôt, Asami rencontre, par Internet, un otaku très particulier qui va la passionner. Il réunit tous les traits qu’elle a pu observer de façon isolée chez les autres sujets. Une sorte d’otaku ultime. Et cet otaku très spécial va entraîner notre héroïne dans une histoire terriblement noire et éprouvante, au cœur du Tokyo contemporain.

Biographie de l'auteur

Né en 1971 à Fontenay-aux-roses en région parisienne, Richard Marazano est un adolescent passionné d'arts, de politique et de sciences, profondément marqué par la personnalité de Robert Oppenheimer et par le mythe de Prométhée. Également passionné par le cinéma (Billy Wilder, Lubitsch, Manckievicz, Arthur Penn etc ... la liste est longue) et la littérature russe, Marazano se décide finalement pour des études de physique et d'astrophysique à la faculté d'Orsay, ayant d'abord hésité entre des études de cinéma et de bande dessinée. En définitive, il débute dans le domaine de la bande dessinée, après avoir intégré le très prestigieux atelier des beaux arts d'Angoulême, puis il fréquente l'atelier Sanzot pendant quelques années. Il finit par s'expatrier en Belgique pour profiter de la cinémathèque de Bruxelles et de ses trois films muets quotidiens. Son premier album Humain trop humain, dessiné par Éric Dérian, paraît en 1995 aux éditions Le cycliste. L'année suivante, il publie, aux éditions Soleil, le premier tome de la série Zéro Absolu avec Christophe Bec. Les deux tomes suivants sortent en 1998 et 1999 ainsi qu'une intégrale en 2000. Parallèlement, il publie, toujours chez Soleil, la série en deux tomes Sidney et Howell avec Moraes au dessin. Marazano rejoint ensuite les maisons d'éditions Les Humanoïdes Associés, ainsi que Carabas, pour y publier, entre autres : la série Dusk (2 tomes parus entre 2000 et 2002), dessinée par Christian De Metter ; et Le Bataillon des lâches, one-shot où il s'illustre en tant qu'artiste complet, aussi à l'aise au scénario qu'au dessin ou aux couleurs. En 2003, il crée la série Cuervos, qui se concentre sur la lutte contre les cartels en Colombie. Dessinée par Michel Durand, 4 tomes sont parus entre 2003 et 2006, ainsi qu'une intégrale en 2009, chez Glénat. Cuervos rencontre un important succès critique et remporte des prix prestigieux comme celui de la meilleure bande dessinée adaptable au cinéma lors du festival Cinéma et Littérature de Monaco en 2006. Il rencontre le succès public avec la série de science fiction Le Complexe du chimpanzé, dessinée par Jean-Michel Ponzio, (éditions Dargaud). Cette série a reçu le Grand Prix BD 2008 du Musée de l'Air et de l'Espace et Richard Marazano reçoit également le prix du Meilleur Scénario. Dès lors, Marazano multiplie les projets : Minik avec Hippolyte (éditions Dupuis, 2008), Aguirre (dessin Gabriel Delmas, 2008) et la série Guerrero (dessin Le Gendre, 2008-2009) aux éditions Cabaras, les séries Chaabi (2007-2009) et Genetiks (2007-2010) aux éditions Futuropolis, et enfin la série de deux tomes Eco Warriors (2009-2010) aux éditions 12bis. Chez Dargaud, sont récemment parus Cutie B (2008), Le Rêve du papillon (2010), S.A.M (2011), Le Protocole du Pélican, en collaboration avec son complice Jean-Michel Ponzio, (2011), l'Expédition (2012), Otaku (2012),le Monde de Milo (2013), Alcyon (2014), séries pour lesquelles il réalise les scénarios. Marazano est passionné par les récits de voyage depuis l'Antiquité jusqu'au milieu du 19e siècle mais également par les cultures incas, aztèques, maya, précolombiennes en général ainsi que par les arts précolombiens et océaniens, notamment ceux de Papouasie-Nouvelle guinée. La diversité de ses intérêts se retrouve dans ses oeuvres.

Malo Kerfriden est né le 17 novembre 1972 à Redon. Petit fils de l'écrivain breton Pierre-Jackez Hélias, auteur du Cheval d'orgueil, et fils d'un membre du fanzine de bande dessinée breton Frilouz, il se passionne très tôt pour le dessin et la bande dessinée. Alors qu'il poursuit ses études de Lettres et d'Arts plastiques dans un lycée de Rennes, il rencontre Stéphane Duval, le futur auteur des Lutins et de Janet Jones, qui le présente à Pascal Bertho, fondateur du fanzine Rennais Atchoum. C'est là, en 1988, qu'il fait la connaissance de David Chauvel, Jérôme Lereculey, Fred Simon, Joub... Après trois ans en faculté d'Histoire de l'Art à Rennes, il intègre en 1994 l'atelier Bande Dessinée de l'Ecole des Beaux-Arts d'Angoulême où il passe trois années fertiles. Il complète d'ailleurs sa formation en fréquentant l'atelier d'auteurs déjà confirmés comme Denis Bajram ou Richard Marazano. Parallèlement, Malo joue aussi de la basse dans le groupe angoumoisin The lost Minds qui signe un album et deux singles sur le label anglais "Detour records". Suivent ensuite un titre sur une compilation japonaise et un autre sur une compilation suédoise. Le groupe tourne en Europe et même au Japon. Puis, en 1997, de retour à Rennes, il fonde l'atelier Twin Peaks avec deux anciens élèves d'Angoulême : Lionel Chouin et Marc-Antoine Boidin. Parmi ses références en bande dessinée, on trouve aussi bien Rochette qu'Otomo, Sakaguchi ou Dave Gibbons. David Chauvel, lui propose de reprendre Quarterback, après plusieurs essais infructueux avec d'autres auteurs, ce qui lui permet de faire ses premières armes dans la bande dessinée dans les meilleures conditions. La série est complète en quatre tomes aux éditions Delcourt. S'ensuit en 2006 KGB avec Valérie Mangin qui inaugure le tout nouveau label quadrant solaire fondé avec son mari Denis Bajram, puis Traffic avec Alexis Robin chez Bamboo et La rage avec Pierre Boisserie chez 12BIS. En 2010, il retrouve Richard Marazano pour une série aux Editions Dargaud, ayant pour cadre le Japon et sa culture Pop, Otaku Blue.

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?