EUR 18,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 3,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Oublier Modiano Broché – 1 mai 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 12,00 EUR 12,00

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Extrait

Cabourg, le Grand Hôtel, les villas Napoléon III du bord de mer, celle des Lacretelle en face du casino où mon père m'emmenait rendre visite à la femme de l'écrivain. La bande de ces horribles petits chiens anglais qui tiraient sur les lanières de mes sandales. Les interminables tours de digue après le dîner. La sucette Pierrot gourmand à la cerise qu'il fallait faire durer à tout prix. Les caramels à la fleur de sel de chez Dupond, avenue de la Mer, toujours plus chers et plus collants chaque année. Notre villa sur la digue, Le Double 6, que bonne maman, un peu snob, surnommait la cabine de bain, et où Proust avait pris le thé. L'odeur des géraniums sous la véranda. Le Double 3, l'annexe où je me réfugiais dans la chambre de Colette, la bonne, pour dévorer sa collection de romans-photos. Le Sporting, club de tennis où mes frères passaient leurs après-midi à siroter des coca avachis sur des banquettes à carreaux. La mode des shetland ras du cou et des pantalons à petites côtes en velours aux couleurs acidulées. Les surprises-parties dans les caves des villas. Les slows qui n'en finissaient pas. Les jeunes hommes un peu blancs-becs et conventionnels avec des foulards indiens, comme des crêtes nouées autour de leurs cous de jeunes coqs. Carole King, Léonard Cohen et Money des Pink Floyd. Jérôme, Antoine et Hervé avec leurs mèches de cheveux qui retombaient en rideaux sur leur front. Les cocktails aux noms exotiques de chez Guillou : Rêve de pucelle, Coucher de soleil, Baiser de feu. Le 420 de mon père qu'il fallait pousser dans le sable à marée basse. La pêche aux coques. Les jours de pluie où l'on jouait à la crapette sur une table de bridge bancale au feutre usé. Le parquet qui grinçait, lorsque nous tentions d'échapper à la sieste obligatoire. Le vieux bidet en émail où je couchais mes poupées. Le sable dans les draps. Le papier peint à pois gris qui chaque année partait un peu plus en lambeaux, le souffle de ma soeur endormie sur mon épaule, le bruit régulier des vagues sur la plage comme des battements de coeur rassurants.

Biographie de l'auteur

Marie Lebey est écrivain. Elle a publié trois livres aux éditions Balland : Dix-sept ans, porte 57 (1986), Ballon de toi (1987) et Un ange en exil (1990).


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,00
Vendez Oublier Modiano contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 145 pages
  • Editeur : Editions Léo Scheer (1 mai 2011)
  • Collection : EDITIONS LEO SC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2756103179
  • ISBN-13: 978-2756103174
  • Dimensions du produit: 18,8 x 12,4 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 1.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 436.645 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

1.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paluel Marmont TOP 500 COMMENTATEURS sur 31 décembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
On admettra que le titre de l'ouvrage est des plus périlleux... Car s'il n'est pas question d'"oublier Modiano", il ne paraît pas impensable d'oublier - et rapidement - Marie Lebey, après avoir eu l'imprudence, attiré sans doute par le titre, de parcourir le volume partagé entre le nombrilisme assumé de l'auteure et la captation abusive de Modiano (notamment à propos de son frère Rudy). PM d'ailleurs n'a pas aimé, et l'a fait savoir... Tout cela ne serait pas trop grave si la dame en question n'était dramatiquement dépourvue de style.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?