undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 avril 2014
Fans d'Ozu ou explorateurs du cinéma ne connaissant pas encore cet immense cinéaste japonais (comme moi d'ailleurs), sautez sur ce coffret immédiatement ! ... ou jamais. Réunissant les deux anciens coffrets de Carlotta qui étaient chacun vendus à des prix exorbitant, ce coffret apporte un rapport qualité/prix indéniable et ne sera sans doute plus disponible (ou alors revendus très cher par des revendeurs peu scrupuleux) d'ici quelques mois. Alors sautez le pas !

Ce joli coffret en carton comporte 10 digibooks pour un total de 14 films (voir la description d'Amazon) dont trois sortis en vidéos récemment, 4 courts métrages en bonus (Kagamijishi, Un garçon honnête, Amis de combat, J'ai été diplômé mais... ) et une pléiade de documentaires sur Ozu, ses films, son univers, ses acteurs, ect... dont un gros documentaire de deux heures (J'ai vécu, mais...) mis à part dans un seul DVD.
Venant tout juste de recevoir ce coffret, je ne peux me prononcer sur la qualité de tout ce qui est ici proposé mais après tout, il s'agit d'Ozu et l'on ne prends pas grand risque, surtout compte tenu du prix, de se lancer dans l'achat de coffret.
Attention tout de même car tout les films sont en noir et blanc et une bonne partie sont muets (surtout les films d'avant-guerre). Rien à voir donc avec le coffret sortis par Arte Vidéo (cela dit, ça vous évite d'avoir les mêmes films en double).

Ruez vous dessus !
44 commentaires|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On reconnait la qualité "artistique" d'une œuvre (un roman, un film, un tableau, un concert...) lorsqu'on y perçoit la présence indissociable d'une sensibilité communicative et d'une virtuosité technique; Art = sensibilité + savoir-faire, jamais l'un sans l'autre, c'est simple; disons, si vous préférez, la technique mise au service de la sensibilité.
Avec Ozu aussi, les choses sont simples, les êtres sont simples et les situations également. Le cadre, la géométrie de l'image filmée sont d'une grande rigueur (comme un tableau de Vermeer, l'interprétation d'un concerto de Mozart par Christan Zaccharias, un sonnet de Baudelaire, une statue de Rodin, une chorégraphie de Mats Ek...) Tout est construit méticuleusement, rien n'est laissé au hasard, même pas les destinées, surtout pas les destinées.
les films d'Ozu sont à la fois très exotiques ("Quoi ? un film japonais des années Trente, en noir et blanc, et muet , c'est pas en 3D avec son Dolby ? tu rigoles ou tu aimes te faire chier ?") et immédiatement intemporels. Des classiques. Un très fort pouvoir d'évocation, d'émotion et de réflexion (ce sont des films où l'on voit souvent des personnages réfléchir et où on les comprend lorsqu'ils hésitent à parler). Des films qui émeuvent, j'insiste, parce que l'expression d'une sensibilité humaine, humaniste comme on dit, passe par une mise en forme esthétique sans négligence. Des images de toute beauté produisent des affects. Ne me parlez pas de "réalité" s'il vous plaît.
Bien sûr, il y a des gimmicks, des trucs et des tics : la caméra posée à ras du tatami, les plans fixes qui se vident de leurs personnages, la profondeur de champ en plans multiples, les encadrements de portes et de fenêtres, et encore : les mêmes acteurs de films en films, la famille sous tous les angles, le vieillissement... Mais le plaisir de la répétition en est d'autant plus intense....
Merci Carlotta ! Même sans "le fils unique", voici un très beau coffret, qui contient de précieux documents en supplément. Dans ce cas, comme pour d'autres films anciens numérisés, notre chère Carlotta a fait du très beau travail. Cela dit, excuse-moi Carlotta, mais maintenant je m'adresse à ceux qui ne connaîtraient pas encore les films d'Ozu (?!) : un autre coffret édité par Arte et qui contient 5 "derniers" films (avec son et en couleur) serait sans doute à conseiller en première approche, avant d'aborder ces trésors plus anciens. Pour en donner envie.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2014
On ne peut que féliciter cet excellent éditeur Carlotta de nous sortir des pépites pareilles. Pour les cinéphiles c'est un cadeau grandiose. Ce n'est pas seulement des DVD, c'est aussi un beau produit, un joli coffret qui met en valeur le réalisateur. A l'intérieur, des films que je ne connais pas mais j'adore découvrir de nouvelles choses. Alors ici on est ravi
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2014
Je ne vais pas revenir sur ce cinéaste majeur du 20éme siècle et ses films, d'autres commentaires le font très bien. Simplement pour dire que j'ai reçu l'article bien avant sa sortie et que je suis très satisfait. Le coffret en lui même est sobre, on voit bien là la marque de fabrique de Carlotta. Merci à tous.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 29 janvier 2016
Bien sûr que non !
Le coffret est arrivé rapidement, et il est joli et bien présenté. Il y a de nombreux films muets que je ne connaissais pas, mais leur numérisation "brut de scan" coûte une étoile à mon commentaire.
Je ne suis pas sensible au côté déglingué de l'ancien : ce n'est pas parce que c'est du muet en noir et blanc que le fait de laisser rayures, taches, images manquantes et j'en passe le rend plus "véridique", "réaliste" ou "artistique". Ozu n'aurait probablement pas apprécié de voir ses œuvres dans cet état.
Je prendrais une comparaison. Nous ne connaissons de Caruso, le célèbre ténor italien, que des enregistrements mécaniques en piteux état. Si la voix du chanteur ressemblait dans la réalité à ce qui nous en est parvenu, je suppose qu'il aurait fini couvert de tomates.
Alors, respectons un minimum la qualité à ces images et sons du siècle passé, ne serait-ce que pour la grandeur de leurs auteurs et interprètes, même si cette opinion n'engage évidemment que moi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2014
Magnifique! Ozu est mon metteur-en-scène préfèrée. Le plus grand de tout le monde et le coffret en est excellent. Merci!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2014
Un très bon coffret à un prix raisonnable, je le recommande vivement à tous les amateurs du cinéaste.

Le seul bémol tiendrait pour moi à la qualité du coffret en lui même qui est assez fragile. J'ai reçu mon colis partiellement endommagé, le carton s'étant abîmé sur une tranche.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)