• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
PSYCHANALYSE CONTES DE FE... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

PSYCHANALYSE CONTES DE FEES Broché – 25 avril 2003


Voir les 15 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00
EUR 24,00 EUR 18,72
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,48
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,50

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

PSYCHANALYSE CONTES DE FEES + Morphologie du conte + La Femme dans les contes de fées
Prix pour les trois: EUR 40,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Qu'est-ce qu'un conte ? Bruno Bettelheim, psychiatre d'enfants, y voit un rite de passage entre l'univers de l'enfance et le monde des parents. L'intérêt que les enfants portent à ces récits, les affects qu'ils éprouvent à leur lecture, prouvent que ces histoires sont pour eux affaire sérieuse. Le conte aide les enfants à donner du sens à leur vie : il formule à sa façon ce qui, du monde des adultes, leur échappe et les intriguent. La simplicité des situations et des personnages (bon/méchant, enfant/parent, héros/ennemi...) offre à l'imaginaire infantile des repères faciles pour reproduire, à quelques simplifications près, des pensées ou des sentiments qui ont été réprimés dans la vie réelle.

Bettelheim retrouve dans le matériel des contes de fées les grands thèmes analytiques : "Les trois petits cochons" mettent en scène l'opposition entre le principe de plaisir et le principe de réalité ; Blanche-Neige se rattache aux conflits oedipiens ; La Gardienne d'oies, rapporté à l'interdit de l'inceste, indique la voie vers l'autonomie, etc.

Des analyses qui vous feront relire autrement les contes de votre enfance ! --Emilio Balturi --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l'auteur

Bruno Bettelheim est né à Vienne en 1903. Psychanalyste américain d'origine autrichienne, il s'est consacré au traitement des psychoses infantiles. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Broché: 398 pages
  • Editeur : ROBERT LAFFONT (25 avril 2003)
  • Collection : Réponses
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221100212
  • ISBN-13: 978-2221100219
  • Dimensions du produit: 24 x 2,6 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (37 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.687 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zou2 sur 6 juillet 2009
Format: Poche
Une approche intéressante des contes de fée qui a pour mérite de les promouvoir et de leur redonner leurs lettres de noblesses. La lecture des contes écrits d'origine, plus proches des versions orales originelles, est conseillées aux enfants en ce qu'ils peuvent les aider à résoudre des conflits inconscients.
Toutefois, cette approche semble un peu réductrice et assez répétitive.
C'est une interprétation mais elle n'est certainement pas à prendre comme LA SEULE interprétation possible.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
32 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sylvain Liege TOP 1000 COMMENTATEURS sur 2 mai 2002
Format: Poche
Ce livre est plus qu'un classique! Il decortique tout ce qui fait qu'un conte de fee en est un. Il vous permet de prendre du recul et de comprendre alors ce qui se passe ou plutot "peut" se passer dans l'esprit de votre enfant quand vous lui racontez une histoire.
Que vous soyiez en accord ou non avec l'analyse de Bettelheim n'est pas le plus important. Ce qui compte c'est qu'il vous guide sur le chemin de la reflexion et vous permet ainsi de vous poser des questions sur ce que vous avez toujours connu et qui vous semble aussi banal qu'une baguette sur votre table.
Ce livre m'a aussi definitivement convaincu que je devais faire l'effort de raconter mes histoires du soir et non les lire. C'est plus efficace pour l'enfant et tellement plus agreable pour vous meme.
Ce livre est a lire absolument avant que votre enfant ai l'age de 3 ou 4 ans. S'il est trop tard, lisez le pour vous meme!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par denkisan sur 25 février 2004
Format: Poche
Que se passe t-il dans la tete de votre enfant lorsque vous lui racontez un conte de fees? Quels mecanismes, conscients ou inconscients, aboutissent pour lui a une meilleure comprehension de sa personne, de ses emotions, et du monde qui l'entoure? C'est ce que Bettelheim explique de maniere tres claire a l'aide de la psychanalyse. Souvent le propos est pertinent et eveille l'interet, mais on peut toutefois regretter que parfois l'auteur s'emporte dans des suppositions aleatoires et peu credibles: un enfant de trois ans, meme inconsciemment, est-il reellement capable de comprendre qu'une goutte de sang versee par une princesse est une metaphore de la menstruation? Il n'en reste pas moins que tout adulte a des choses a apprendre de cet ouvrage, qui constitue une lecture agreable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par mc sur 4 septembre 2011
Format: Poche
Pourquoi les enfants aiment-ils tant les contes, pourquoi réclament-ils toujours les mêmes selon les périodes ? Tout est expliqué dans cet ouvrage passionnant. Les contes qui aident, qui soignent, qui apprennent à grandir, qui comblent les imperfections des parents... Un livre qui devrait avoir sa place dans toutes les bibliothèques.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patricia Pauchet sur 23 janvier 2008
Format: Broché
Contrairement à ce que l'on affirme trop souvent, les contes de fées ne traumatisent pas les jeunes lecteurs. Ils répondent de façon précise et irréfutable à leurs angoisses, en les informant des épreuves à venir et des efforts à accomplir.
Tel est en effet le postulat de ce livre majeur où Bruno Bettelheim nous éclaire sur la fonction thérapeuthique de ces contes pour l'enfant et l'adolescent jusqu'à la puberté.
Grâce à cet ouvrage, illustré d'exemples tirés d'un patrimoine sans âge, des "Mille et une nuits" aux frères Grimm, de "Cendrillon" à "Blanche-Neige" et à la "Belle au bois dormant", nous n'avons plus, nous parents, le même regard sur ces contes de fées qui offrent à nos enfants une chance de se comprendre mieux au sein du monde complexe qu'ils vont devoir affronter.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jeremie Neher sur 21 septembre 2012
Format: Poche
Et puisqu'à la suite des brulots sans intérêts (plagiés eux !) on allègue des accusations; on peut aussi prendre le droit de les discuter. Voici un extrait d'un analyse un peu plus sérieuse sur le sujet qui semble passionner (hors-propos): "En fait, toute la question est de savoir si l'ouvrage de Bettelheim constitue une contribution originale et suffisamment différente de celle d'Heuscher (1963). La réponse de Heuscher lui-même à cette question est, pour le moins, surprenante. Sa réponse est « oui ». Rapportant les propos d'Heuscher, lors d'une entrevue effectuée en 1997, Jacobsen (2000) note : « Je pense que Bettelheim est un gars très brillant. S'il s'était aperçu qu'il s'agissait d'une citation tirée d'un livre, il l'aurait probablement indiqué. Cela n'aurait pas diminué le moindrement la valeur de son ouvrage. Je soupçonne plutôt qu'il prit quantité de notes de toutes sortes, y compris sur des livres, et qu'il s'en servit pour rédiger son manuscrit sans se rendre compte que ceci était une citation d'un livre lu, et non quelque chose qu'il avait lui-même écrit. Il m'a toujours semblé qu'en faire tout un plat, surtout après la mort du pauvre homme, c'était chercher la célébrité au prix de la mesquinerie » (p. 407). Dans le Los Angeles Times, du 7 février 1991, Heuscher avait, déjà, fait montre d'une grande tolérance, en affirmant : « Nous sommes tous plagiaires. Et je n'échappe pas à la règle. Bien des fois, j'ignore d'où me vient une idée, de ma tête ou d'ailleurs... Si j'ai influencé Bruno Bettelheim, j'en suis simplement heureux ».Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?