undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Quantité :1
Pacific 231 a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par BluefinchMedia
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Créée vendeur Amazon satisfaction garantie. Expédié à partir du Royaume-Uni dans les 48 heures.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 6,62
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Pacific 231
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Pacific 231


Prix : EUR 6,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, 22 septembre 2010
"Veuillez réessayer"
EUR 6,49
EUR 0,94 EUR 0,78
En stock.
Vendu par MasterDVD_2 et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
34 neufs à partir de EUR 0,94 12 d'occasion à partir de EUR 0,78

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Raphaël

Discographie

Image de l'album de Raphaël

Photos

Image de Raphaël

Biographie

Raphaël Haroche plus connu sous son seul prénom d'artiste, est né le 7novembre 1975 à Douarnenez, de parents avocats : son père est égalementun romancier et éditeur (Josh Harel) d'origine russe et marocaine et samère argentine. Les origines et la mixité culturelle parentale profiteà l'enfant tôt bercé ... Plus de détails sur la Page Artiste Raphaël

Visitez la Page Artiste Raphaël
16 albums, 5 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Pacific 231 + Super Welter - Edition Limitée (Boitier Rouge) + Je Sais Que La Terre Est Plate
Prix pour les trois: EUR 23,75

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (22 septembre 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B003ZALB1Y
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.940 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
TitreArtiste Durée Prix
  1. Terminal 2BRaphaël 2:16EUR 1,29  Acheter le titre 
  2. Bar de l'hôtelRaphaël 3:19EUR 1,29  Acheter le titre 
  3. LocomotiveRaphaël 3:57EUR 1,29  Acheter le titre 
  4. La petite misèreRaphaël 2:58EUR 1,29  Acheter le titre 
  5. Manteau jauneRaphaël 2:47EUR 1,29  Acheter le titre 
  6. Je hais les dimanchesRaphaël 3:07EUR 1,29  Acheter le titre 
  7. Ce doit être l'amourRaphaël 3:11EUR 1,29  Acheter le titre 
  8. Le patrioteRaphaël 3:21EUR 1,29  Acheter le titre 
  9. VersaillesRaphaël 3:30EUR 1,29  Acheter le titre 
10. Dharma bluesRaphaël 3:36EUR 1,29  Acheter le titre 
11. Je détruis toutRaphaël 2:45EUR 1,29  Acheter le titre 
12. Prochaine stationRaphaël 3:37EUR 1,29  Acheter le titre 
13. Odyssée de l'espèceRaphaël 2:51EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Nouvel album- Sortie le 27/09/2010 Après plus de 2 millions d'albums vendus dont 300 000 du dernier, le 5ème album studio de Raphael . Après deux tournées successives qui l'avaient mené à Bercy et dans tous les Zénith de France, Raphael s'est produit début 2010 dans un registre plus intimiste. Seul, entre guitare et piano, Raphael a présenté son spectacle « Funambule » à travers toute la France. C'est sur scène que les morceaux de son nouvel album « Pacific 231 » ont d'abord existé. Ce cinquième album studio comporte 14 titres et a été enregistré cet hiver à Paris.

Critique

Si Raphaël a des influences identifiables, de Bowie à Bashung, le chanteur a lui-même réussi en cinq albums, à imposer un style reconnaissable dès la première note de guitare sèche. Pacific 231, c’est en musique, le premier des trois mouvements symphoniques écrits par Arthur Honegger. Ce thème lui a été inspiré par la locomotive à vapeur du même nom, lancée en 1922. Rien d’étonnant à ce que le Pacific 231 de Raphaël contienne la « bashungienne » « Locomotive » signé Dick Annegarn, ni qu’il y ait un wagon en arrière-plan de la pochette. Vous avez dit album-concept ?

Toujours est-il que ce visuel esthétique, entre Kubrick et Gondry, suscite un sentiment étrange. Raphaël, entouré de vigiles anxiogènes, dépeint une France à la dérive. Le chanteur à l’allure romantique opte pour une ironie abrupte. « Patriote » sur un air folk enjoué, parle de « français désolants », « de bon peuple et son président ». Raphaël se permet de tacler l’auteur de « Hexagone », il écrit ainsi « Mon pote Renaud tu nous manques tant putain / Réveille toi car la France / C’est devenu salement déprimant / Depuis qu’t’es parti en vacances ». Ambiance. « Je hais les dimanches » n’est pas une reprise du titre d’Aznavour. Ce mid-tempo égratigne encore davantage les compatriotes de Raphaël, les « Romeo et Juliette en survet’ le long des quais ».

À l’échelle internationale, le constat n’est guère plus réjouissant. « Odyssée de l’espèce », le dernier titre de l’album, accompagné d’une belle guitare acoustique entrevoit un monde en déliquescence. Il se termine par une sonnerie d’alarme. Siffler la fin de partie ? Raphaël évoque « une espèce en  voie d’extinction » à la « Prochaine station » (de train). « Dharma Blues » confronte mendiants du Gange et nantis de tous bords, sur une magnifique mélodie jouée au sitar.

A chaque projet musical, Raphaël explore de nouveaux sentiers, avec cette écriture poétique, sombre, parfois hermétique. « Bar de l’hôtel », le deuxième single accrocheur rappelle la rêverie de « Caravane ». « Terminal 2b » que l’artiste a expérimenté sur sa dernière tournée acoustique détonne par son flux tendu, un texte parlé. Parmi les autres titres phares, l’insolite « Manteau jaune », qui fait songer à du Christophe et l’électrique « Ce doit être l’amour ». Pacific 231 n’est pas de ces albums que l’on apprivoise en une seule écoute. De quoi en faire son disque de chevet.



Paula Haddad - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

Par ben-o le 1 décembre 2011
Format: CD
Original, poétique, naïf, magique...
Voilà les mots qui me viennent d'emblée pour qualifier "Pacific 231". De l'ouverture incandescante de "Terminal 2B" jusqu'au bilan illuminé et désabusé de "l'Odyssée de l'espèce", rien n'est anodin ici.
Au milieu du voyage, la fameuse chanson "le patriote" fait figure de provoc' et d'épouvantail pour qui s'arrêterait à ça. Cependant, l'hommage en forme d'Hexagone est bien digne de Renaud. On pense également à Gainsbourg, à Bashung ! Cet album a d'ailleurs été pour moi pas moins que le successeur de "Bleu Pétrole", et ce n'est pas un mince compliment. Force est de reconnaître que Raphaël est bien parvenu à se hisser à ce niveau sans perdre de son charme et de sa personnalité.
Cela fait maintenant plus d'un an que cet opus est sorti et je reviens régulièrement à l'écoute de tant de chansons qui me hantent encore et me touchent, ce qui est fort rare. Pour ceux qui seraient passés à côté, embarquez dans le "Pacific 231" les yeux fermés mais les oreilles bien ouvertes, vous n'en reviendrez pas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUCHATEAU DEPHIINE le 7 juin 2013
Format: CD Achat vérifié
son registre est bien à lui
il passe de chansons nostalgiqus à du rock, comme il sait si bien le faire
musique incompaeable, et toujours sa dernière chanson si spécifique...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kévin le 3 octobre 2010
Format: CD
Il y a trois ans Raphaël sortait "je sais que la terre est plate",le suivant depuis le début, je l'attendais avec impatience, j'avoue que je restais un peu sur ma faim, non pas que ce fut un mauvais album, il était très bien, mais en dessous des trois premiers. Alors a la sortie de Pacific 231, je m'attendais a mieux, et je ne fus pas déçu, il est excellent, superbe, on devient très vite accro. Ce dernier opus nous dévoile des sonorités différentes, plus électriques (la locomotive) , mais aussi de très beaux moments au piano (le manteau jaune). L'album en édition limité comporte trois chansons bonus, qui sont au même niveau que les treize premières, avec notamment une chanson qu'il a écrite à l'origine pour Zaz (la fée). Que dire de plus, si ce n'est que c'est l'un des meilleurs albums de l'année.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Depuis son premier album, ce jeune et talentueux artiste parvient à nous emmener dans son univers à chaque fois renouvelé.
Pari réussi encore cette fois, original et émouvant, sombre et magnétique.
Je reste fan !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Emeric le 11 février 2011
Format: CD
pas fan du tout mais là je dois bien avouer que j'ai été bluffé ... assez sombre noir franchement chapeau bel album des melodies entêtantes des textes qui tiennent la route grosse surprise
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par fulcrumccna le 25 septembre 2014
Format: CD
Rapide et sérieux. Je recommande. Très bon article. Je suis personnellement parfaitement satisfait de ce article. Je pourrais en dire plus de bien mais il faudrait me payer pour cela ! :-)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pulp TOP 500 COMMENTATEURS le 4 octobre 2010
Format: CD
En effet, la plupart des titres de `Pacific 231' semblent influencés par l'interprète de `Madame rêve', notamment le single `Bar de l'hôtel' qui, par ailleurs, est du niveau de `Caravane'.
Un peu à part, `le patriote' est une chanson engagée à la RENAUD (comme il le cite lui-même) assez inattendue (mais réussie) de la part de RAPHAËL, plutôt habitué aux romances.
Les musiques (que je qualifierai de pop-folk, dominées par les guitares et parfois le piano) et les arrangements de ce disque sont superbes; quant aux paroles, RAPHAËL respecte la tradition de la chanson française avec des textes poétiques et plutôt recherchés, même s'ils n'atteignent pas l'excellence des CABREL, SOUCHON et des deux modèles cités plus haut.
Ceci dit, je pense que `Pacific 231' devrait générer une belle collection de singles et fera quand même date dans l'histoire de la french pop.

NB : Si vous avez l'occasion de lire ou d'entendre une interview de RAPHAËL, vous constaterez (comme moi peut-être) qu'il est particulièrement intéressant et lucide sur son 'travail'; ce qui n'est pas le cas de tous les artistes loin de là !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fab Free le 8 octobre 2010
Format: CD
On va finir par se faire tuer tous les deux...
Bon je vais faire rapide. Si toutes les chansons de cet excellent album étaient du niveau de « Odyssée de l'espèce » (a-t-on jamais entendu plus bel hommage à Bashung et à Manset ?), ou même de « Terminal 2B » (qu'elle est belle celle-là aussi), « Manteau jaune » et « Prochaine station », il serait décrété album de l'année sans problème. « Odyssée de l'espèce » a été, je le rappelle, élue chanson de l'année par la FFF (Fédération Française de Fab). Je ne suis donc pas le seul à en penser le plus grand bien.
S'il n'y avait, à côté de ces quatre bijoux, que des chansons comme « Le bar de la plage » ou « Versailles », ce genre de ritournelles tombées du ciel que lui seul sait trousser, il vaudrait largement ses cinq étoiles.
Mais il y a aussi quelques titres moins heureux, voire un peu... racolos, lâchons le mot. Au premier rang desquels ce fameux « Patriote » que toutes les radios vont déverser pendant des mois et qui est appelé à devenir l'étendard protestataire des boutonneux et de ceux qui pleurent de ne plus en être, comme le fut en son temps « Hexagone » du meilleur client de Pernod Ricard.
Evidemment les grincheux pavloviens ne jugeront le 5ème opus de Raphaël qu'à travers ce titre. Tant pis pour eux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?