• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Par-delà nature et... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Par-delà nature et culture Broché – 15 septembre 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 15 septembre 2005
"Veuillez réessayer"
EUR 35,50
EUR 35,50 EUR 30,69

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Par-delà nature et culture + L'écologie des autres : L'anthropologie et la question de la nature + La composition des mondes
Prix pour les trois: EUR 67,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Peut-on penser le monde sans distinguer la culture de la nature ? Philippe Descola, professeur au Collège de France, propose ici une approche nouvelle des manières de répartir continuités et discontinuités entre l'homme et son environnement.

Présentation de l'éditeur

Seul l'Occident moderne s'est attaché à classer les êtres selon qu'ils relèvent clos lois de la matière ou des aléas des conventions. L'anthropologie n'a pas encore pris la mesure de ce constat : dans la définition même de son objet - la diversité culturelle sur fond d'universalité naturelle -. elle perpétue une opposition dont les peuples qu'elle étudie ont fait l'économie. Peut-on penser le monde sans distinguer la culture de la nature ? Philippe Descola propose ici une approche nouvelle des manières de répartir continuités et discontinuités entre l'homme et son environnement. Son enquête met en évidence quatre façons d'identifier les " existants " et de les regrouper à partir de traits communs qui se répondent d'un continent à l'autre : le totémisme, qui souligne la continuité matérielle et morale entre humains et non-humains ; l'analogisme, qui postule entre les éléments du monde un réseau de discontinuités structuré par des relations de correspondances ; l'animisme, qui prête aux non-humains l'intériorité des humains, mais les en différencie par le corps ; le naturalisme qui nous rattache au contraire aux non-humains par les continuités matérielles et nous en sépare par l'aptitude culturelle. La cosmologie moderne est devenue une formule parmi d'autres. Car chaque mode d'identification autorise des configurations singulières qui redistribuent les existants dans des collectifs aux frontières bien différentes de celles que les sciences humaines nous ont rendues familières. C'est à une recomposition radicale de ces sciences et à un réaménagement de leur domaine que ce livre invite, afin d'y inclure bien plus que l'homme, tous ces " corps associés " trop longtemps relégués dans une fonction d'entourage.


Détails sur le produit

  • Broché: 640 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Gallimard (15 septembre 2005)
  • Collection : Bibliothèque des Sciences humaines
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070772632
  • ISBN-13: 978-2070772636
  • Dimensions du produit: 22,5 x 3,9 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.486 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Serge Goffard le 11 janvier 2013
Achat vérifié
Le livre argumente une prise de position dans le champ de l'ethnologie. Claude Lévi-Strauss a introduit un modèle d'interprétation avec, entre autres concepts, l'opposition entre nature et culture (à quoi ne se réduit pas son apport…). L'auteur propose de considérer ce modèle comme lié à un point de vue européen du 20e siècle et de tenter de prendre un autre point de vue, celui des groupes humains étudiés par les ethnologues. Dans ces groupes, le couple nature/culture n'est pas un modèle interprétatif. En revanche, ces groupes considèrent que le "nature" est une partie constituante de leurs univers mentaux. Ils ne se séparent pas de la nature. L'auteur documente ce point de vue par de nombreux exemples et n'a pas de difficulté à montrer que l'opposition nature/culture est une construction savante, étrangère aux cultures étudiées. Il propose d'intégrer ces autres modélisations à la réflexion ethnologique (et même aux autres sciences humaines, ce qui mérite débat) pour configurer autrement "notre" façon de penser les rapports entre les hommes et entre les hommes et leurs entourages. Cela dit, le point de vue "savant" n'est pas un point de vue comme les autres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
31 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par Delorme le 15 mai 2010
Achat vérifié
Voilà une étude de très haute tenue, mêlant anthropologie, ethnologie et philosophie. L'idée de base est très intéressante : notre vision occidentale du monde ("naturalisme") n'est que l'une parmi d'autres existantes dans le monde, notamment dans le monde chamanique. L'auteur en analyse trois : animisme, totémisme et analogisme. Cette réflexion est d'ailleurs très bien illustrée actuellement par l'exposition du musée du quai Branly "la fabrique des images".

On regrettera seulement que l'auteur s'adresse plus à des spécialistes qu'à des lecteurs ordinaires, même cultivés. On sent le poids très lourd de l'héritage de Lévy-Strauss et des structuralistes. Sur 600 pages, cela donne lieu trop souvent à des discussions byzantines sur des pointes d'épingle alors que les thèmes et les idées sont passionnantes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Margarita Grigoryan le 24 mai 2010
Un livre qui renouvelle en profondeur la problématique de l'ethnologie. Il a beau se réclamer de Lévi-Strauss, il s'en éloigne considérablement. Une approche nouvelle qui s'appuie sur une érudition considérable. A lire lentement, un crayon à la main.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?