Acheter neuf

Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 7,33

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 9,99
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Paradise lost [Bonus, Edition limitée, Import]

Paradise Lost CD
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
Prix : EUR 21,37 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Un titre plus récent est disponible pour cet article:
Paradise Lost Paradise Lost 4.1 étoiles sur 5 (10)
EUR 11,72
En stock.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 9,99.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Paradise Lost

Discographie

Image de l'album de Paradise Lost

Photos

Image de Paradise Lost

Biographie

Comme leurs collègues de My Dying Bride, Paradise Lost voit le jour à Halifax, en Angleterre, vers 1988. Formé par le chanteur Nick Holmes, les guitaristes Aaron Aedy et Greg Mackintosh, du bassiste Steve Edmonson et du guitariste Matthew Archer, Paradise Lost s'inspire tout d'abord de groupes de death métal classiques comme Celtic Frost, Morbid Angel ou ... Plus de détails sur la Page Artiste Paradise Lost

Visitez la Page Artiste Paradise Lost
56 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Paradise lost + Host + One Second
Prix pour les trois: EUR 38,46

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Host EUR 10,10
  • One Second EUR 6,99

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (1 mars 2005)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Bonus, Edition limitée, Import
  • Label: Supersonic Gun
  • ASIN : B0007D0AYG
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 291.956 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Don't Belong
2. Close Your Eyes
3. Grey
4. Redshift
5. Forever After
6. Sun Fading
7. Laws Of Cause
8. All You Leave Behind
9. Accept The Pain
10. Shine
11. Spirit
12. Over The Madness
13. Don't Belong (String Dub Mix) (Bonus)
14. Over The Madness (String Dub Mix) (Bonus)
15. Forever After (Bonus)

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Wouaow ! 26 avril 2005
Par Arnaud
Format:CD
"Le retour des maitres du metal gothique", stipule la pochette ! Fans de Marilyn MANSON et autres EVANESCENCE, remballez vos tenues de carnaval noires et enlevez les croix en plastique que vous avez autour du cou ! On parle en effet ici exclusivement de musique, et c'est bien dans ce domaine que PARADISE LOST fait toute la différence avec les produits suscités.
Ce disque est splendide. Point.
Les premières écoutes révèlent un disque incroyablement sobre: le son est en effet très brut, sans effet particulier, et la voix de Nick HOLMES est d'un naturel confondant. Même les mélodies semblent avoir été écrites dans le seul but de faire passer à l'auditeur un agréable moment d'écoute, sans plus. Seule une certaine mélancolie teintée d'une beauté brumeuse semble ressurgir de ce disque qu'on attendait ainsi un peu plus aventureux, mais qui donne malgré tout l'envie d'en découvrir d'avantage.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un très bon cru 10 mars 2005
Par bruspell
Format:CD
Après un superbe Symbol of Life qui consacrait le retour des twin guitars, voici un album qu'on nous annonçait comme "très heavy"... Bon, il ne faut rien exagérer, ce n'est pas "shades of God", mais il s'agirait plutôt de la somme la plus complète de ce que Paradise Lost a pu faire jusque là. On retrouve les ambiances gothiques de "One Second", des plans à la "Icon" ou "Draconian Times", des arrangements pop à la "Host", etc. Alors, certes, Paradise Lost n'avance plus (et ce depuis "Believe in Nothing", à mon avis), mais c'est un plaisir de les entendre en si grande forme, avec la gnaque d'antan et, surtout, ces superbes mélodies qui vous envoûtent et vous emportent. Paradise Lost a cessé les expérimentations, a retrouvé une puissance qui, finalement, manquait aux derniers albums... Allez, je me le remets...!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Le grand retour 6 février 2011
Par guyom
Format:CD
Le grand retour de Paradise Lost,en 2005,aprés 4 albums (de 1997 à 2002) ou ils semblaient avoir perdu leur style originel,ici on a à faire à un véritable retour aux sources,dans le style Draconian Times...cet album est son digne vrai successeur.
Que ce soit sur le titre "Close your eyes","Grey","Forever after" ou encore "Accept the pain",vous ne serez pas déçu,on est bien dans un retour au métal gothique comme Paradise Lost sait bien le faire.
Un album que tout fan doit posséder
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les survivants du métal 7 juillet 2005
Format:CD
...Aux milieux des années 90, j'ai découvert et écouté le Hard-Rock & Metal avec Guns n' Roses, Metallica, Sepultura, White Zombie et ......... Paradise Lost.
...En 2005, je n'écoute que Paradise Lost, un des derniers survivants de la grande époque.
Ce groupe innove qui à prendre des risques ("Host"). Mais au moins ils se remettent en question, et nous proposent des albums différents et soignés à chaque fois, ce qui n'est pas le cas des groupes d'aujourd'hui qui font des "best of".
Il y a tout ce que j'aime dans Paradise Lost : Métal-Electro-Pop. Cet album est superbe, même si j'ai une préférence pour "Believe in nothing" et "Symbol of life".
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'habit ne fait pas le moine 16 août 2009
Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
... Et ceci est d'autant plus vrai qu'une fois passé l'accroche de son très bel Artwork, "Paradise Lost" (le groupe et le nom de l'album) n'est pas de ces oeuvres que l'on n'a envie de poser sur sa platine aussi fréquemment qu'on l'aurait souhaité. Ce qui est d'autant plus rageant, c'est que le groupe de Nick Holmes avait vraiment produit un superbe album avec "Symbol of life". Ici, la formation se contante d'aligner Mid tempos sur mid tempos avec, il est vrai, ce sens quasi inné du refrain et/ou de la mélodie qui accroche. C'est en définitive ce qui sauve ce disque du néant. Tout ici est essenciellement fait du même bois (Metal); Du coup ! d'un titre à l'autre, on se prend vite à trouver cet album "ronronnant".
Quelques différences sont toute fois à noter sur ce "paradise Lost", à commencer par l'arrivée d'un nouveau batteur. L'ex Blaze, même s'il s'acquitte parfaitement de sa tache, ne parvient pas un seul instant à faire oublier la créativité rythmique de son prédécesseur.
L'autre point marquant, ce sont des guitares un poil plus présentent que sur "Symbol of life", en Chorus notamment. Rien de révolutionnaire donc, vous l'aurez compris.

Paradise Lost déroule ainsi en 12 morceaux son Metal, plus "Gothic" que jamais, sans aucunes prises de risques. On pourrait même avancer que, cette fois ci, le groupe "stagne", pour ne pas dire "fait marche arrière". Dommage ! Tant on sait de quelle audace le groupe était auparavant capable. 12/20
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?