Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : collectorsheaven
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à €9.79

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Patricia Petibon : Melancolia - airs et chansons espagnols


Prix conseillé : EUR 13,54
Prix : EUR 13,14 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,40 (3%)
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
25 neufs à partir de EUR 10,77 4 d'occasion à partir de EUR 10,49

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Patricia Petibon

Discographie

Image de l'album de Patricia Petibon

Photos

Image de Patricia Petibon

Biographie

Née le 27 février 1970 à Montargis dans une famille d'enseignants, Patricia Petibon s'intéresse tout d'abord aux beaux arts et passe un baccalauréat section arts plastiques, avant d'opter pour des études de musicologie, à l'époque où elle découvre la voix. Etudiant alors le chant au Conservatoire de Paris ... Plus de détails sur la Page Artiste Patricia Petibon

Visitez la Page Artiste Patricia Petibon
12 albums, 9 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Patricia Petibon : Melancolia - airs et chansons espagnols + Patricia Petibon - Nouveau Monde + Poulenc: Stabat Mater; Gloria; Litanies À la Vierge Noire
Prix pour les trois: EUR 39,13

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: Patricia Petibon
  • Orchestre: Orquesta Nacional de Espana
  • Chef d'orchestre: Josep Pons
  • CD (24 octobre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B0050GPG12
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.597 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Enrique Granados (1867-1916)
2. Joaquin Turina (1882-1949)
3. Xavier Montsalvatge (1912-2002)
4. Joaquin Nin Y Castellanos (1879-1949)
5. Manuel De Falla (1876-1946)
6. Rafael Calleja Gómez (1870-1938) / Tomás Barrera Saavedra (1870-1938)
7. Francisco Ernani Braga (1898-1948)
8. José Serrano Simeón (1873-1941)
9. Heitor Villa - Lobos (1887-1959)
10. Federico Moreno - Torroba (1891-1982)
11. Geronimo Gimenéz (1864-1923)
12. Nicolas Bacri (*1961)

Descriptions du produit

Description du produit

La pétillante Patricia Petibon revisite le répertoire de chansons luso-ibériques Patricia Petibon nous fait voyager de l'Espagne (Granados, De Falla) au Brésil (Villa-Lobos), en s'entourant de musiciens de flamenco afin de pimenter ses interprétations de chansons traditionnelles (zarzuelas, mélodies afrobrésiliennes). Autre touche de modernité : l'enregistrement en première mondiale de « Melodias de la Melancolia », un cycle de mélodies composées sur des poèmes espagnols par le Français Nicolas Bacri et dédiées à Patricia. La voix de Patricia Petibon se fait chaude et sensuelle sur ces mélodies envoûtantes. A propos de Rosso, son précédent opus, Le Times avait écrit : « Sa voix est absolument extraordinaire. Cet album m'a rendu totalement esclave d'elle. »

Critique

Tous étaient effrayés que la soprano colorature embrasse, il y a quelques mois, le périlleux rôle du Lulu d’Alban Berg, partition de tous les dangers, et contraste saisissant avec le caractère piquant que la jeune femme avait précédemment su apporter, de thèmes de musique baroque en œuvres de Poulenc ou Mozart, à ses différentes prestations. Tous étaient effrayés, excepté la principale intéressée, car, vite débarrassée des oripeaux (en l’occurrence un porte-jarretelles et une affriolante culotte immaculée) de Lulu, Patricia Petibon, dans le délicieux naturel qui semble la caractériser (on sort de scène, on rentre chez soi, et on se couche devant la télévision !) s’est empressée de passer à autre chose.

Ainsi, après un album (Rosso) consacré à une sélection d’arias du baroque italien, nous la retrouvons, en compagnie de L’Orquesta Nacional de España placé sous la direction de Josep Pons (qui vient de nous offrir une remarquable vision de L’Amour sorcier), mais également de musiciens de flamenco, dans une thématique d’outre-Pyrénées, grâce à un opus, en permanence oscillant entre zarzuelas populaires et musique savante, et rassemblant entre autres des œuvres de Granados, Villa-Lobos (…qui était brésilien), ou Manuel de Falla, ainsi qu’un air traditionnel…lui directement issu du patrimoine afro-brésilien.

La chanteuse ne déçoit pas dans son souhait de réduire à néant les catégories, incluant dans cette sélection des mélodies populaires (« Adiós Granada », « El Vito »), ainsi qu’une première mondiale, grâce à l’enregistrement de Melodías de la Melancolía, florilège de quatre airs que le compositeur contemporain français Nicolas Bacri, s’appuyant sur une versification ibérique, lui a dédiée. Il est bien évidemment beaucoup question de mélancolie ici, mais également de passion, de déchirement, et d’excès conséquents de l’amour, ce qui semble convenir idéalement à la jeune femme.

La rousse de nouveau enregistre un grand disque : c’est par cette évaluation toute en délicatesse que certaine presse outre-Atlantique salue la sortie de Melancolía. Plus timide, nous estimerons simplement que, d’une voix sans doute unique sur la scène actuelle, et par une démarche artistique mue par une insatiable curiosité et inventivité, Patricia Petibon s’impose comme la nécessaire vocaliste de l’époque : lorsque l’anticonformisme épouse le talent, cela confine au plaisir nécessaire.

Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 27 octobre 2011
Format: CD Achat vérifié
Merci à Patricia Petibon de nous faire découvrir ces chants espagnols assez peu connus (de moi en tout cas) et qui sont frémissants de vie et d'émotions, à fleur de coeur, de peau et d'âme. On est dans une ambiance de mélancolie profonde, si humaine,si bien rendue par la voix de P. Petitbon qui prend ici le risque (et le plaisir, cela se sent) de sortir des sentiers battus et de nous faire voyager avec elle dans cet univers musical particulier à l'Espagne, qui vous prend et vous donne des frissons. Il se glisse aussi quelques pièces non espagnoles mais dans le caractère de l'ensemble choisi par l'artiste. Ainsi il est une pièce de Villa-Lobos, célébrissime, dans laquelle on confond parfois voix et violoncelle tant les deux "instruments" sont proches ici. Et puis il y a aussi un chant africain traditionnel absolument envoûtant accompagné de percussions. C'est remarquable et magnifique musicalement et vocalement. Bravo!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par vetomusicien sur 20 novembre 2011
Format: CD
Merci de nous faire partager un intense moment de bonheur, et je ne mâche pas mes mots. Chaque morceau est ciselé à la perfection par votre voix qui prend des teintes si chaleureuses dans les basses.J'ai beaucoup apprécié l'interprétation de la suite de Villa-Lobos et quelle superbe tenue de note tout à fait à la fin .Beaucoup de charme dans l'interprétation. Magnifique enregistrement qui restitue tous les sons de l'orchestre à ravir.Bravo d'avoir osé ce répertoire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Danira sur 18 septembre 2012
Format: CD Achat vérifié
Je ne puis que confirmer tous les louanges contenus dans la plupart des commentaires. Avec quel talent et quel caractère Patricia Petibon s'est-elle glissée dans l'esprit hispanique! Quel cran aussi d'interpréter la tant connue cantilène de la 5ème Bachiana Brasileira dont plusieurs versions font référence.
Un compositeur contemporain s'est glissé parmi toutes ces oeuvres: Nicolas Bacri pour une première mondiale au disque avec "Melodias de la melancolia". Je trouve cette oeuvre d'une quinzaine de minutes en 4 parties magnifique.
J'ajouterai un bravo à l'Orquesta Nacional de España ainsi qu'au chef Josep Pons qui ne sont pas étrangers au caractère de ces interprétations.
Si vous voulez approfondir votre découverte de l'âme espagnole, écoutez "El amor brujo=L'amour sorcier" couplé avec "El retablo de Maese Pedro=Le rétable de Maître Pierre" et les "Canciones españoles antiguas" de Federico Garcia Lorca couplé avec "El corregidor y la molinera" tous deux dirigés par le même Josep Pons et chantes par la poignante Ginesa Ortega au style gitan.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par l'avant dernier sur 30 novembre 2011
Format: CD Achat vérifié
Je ne trouverai jamais assez de mots pour faire l'éloge de ce récital de Patricia Petibon , tellment il tient du miracle - Son meilleur récital et du début a la fin on se demande comment justement a t'elle pu faire ce tel miracle - Incontestablement son chef d'oeuvre au disque qu'elle ne pourra à mon avis jamais plus égaler à l'avenir (quoique ...je la vois très bien en petite fée avec une baguette magique...a en faire d'autres )- Un disque qui dans notre collection rejoint les prioritaires comme étant les plus précieux -
Elle adore l'Espagne .............. nous aussi -
Elle adore Victoria de Los Angelès.........nous aussi -
Quand j'en suis arrivé à écouter l'air fétiche de Victoria De Los Angelès " Adios Granada"( air que V-L Angelès) chantait souvent a la fin de ces récitals pour conclure ..je me suis dit - " Oh!! non ?!!, elle a osé ..... IMPOSSIBLE DE LE CHANTER APRES V-d Los ANGELES,...IMPOSSIBLE - Alors là -- après l'avoir écouté on reste pantois - SI ..SI ..SI ELE A REUSSI L'IMPOSSIBLE ....... égaler V- de Los Angelès - Tout le récital nous plonge aux portes du paradis - Patricia Petibon est allée chercher sa voix parmi les anges - Et ce récital vous le confirmera j'en suis sur - Une dernière petite chose ; mon amour de l'Espagne m'a pris vers les trois ans lorsque sur la radio de mon père j'ai entendu pour la première fois "Sombreros et mantilles" par Rina Ketty , depuis j'ai toujours rêver qu'une chanteuse Espagnole ou Française le fasse entrer au répertoire classique .... quoi!!!?? ben !..
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par robert sur 30 janvier 2012
Format: CD Achat vérifié
J'aime la voix de Patricia Petibon en général, mais je pense que là elle s'est un peu fourvoyée.
Elle n'était pas faite pour une telle interprétation, malgré son attachement à l'Espagne. Son chant manque de " chair " pour cette musique, et "l'âme espagnole" est bien loin. Cependant ça demeure joli sans plus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par C. lecas sur 4 décembre 2011
Format: CD
Patricia Petitbon a une très belle voix , elle fait découvrir un répertoire que je connais peu dans ce disque et c'est bien , c'est très bien ..j'ai pris et je prends beaucoup de plaisir à l'écouter..Merci à Frédéric Lodéon de m'avoir permis de connaitre ce disque..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?