Appli Amazon


Plus d'options
Paul Desmond & The Modern Jazz Quartet
 
Agrandissez cette image
 

Paul Desmond & The Modern Jazz Quartet

28 avril 2008 | Format : MP3

EUR 7,63 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:22
30
2
7:52
30
3
5:04
30
4
4:57
30
5
5:02
30
6
8:19
30
7
5:11
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 9 novembre 1993
  • Date de sortie: 28 avril 2008
  • Label: Red Baron
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 39:47
  • Genres:
  • ASIN: B006MYCDEY
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philiplo TOP 500 COMMENTATEURS le 23 juillet 2015
Format: CD
Nuit de Noël 1971, une foule nombreuse se presse pour assister au concert donné au Town Hall à New York par le Modern Jazz Quartet. Une rencontre unique est au programme de la seconde partie, le MJQ invite Paul Desmond à se joindre à eux. Invité d'honneur Paul a le choix des morceaux. Il connait très bien certains d'entre eux, en particulier Connie Kay, batteur avec qui il joue fréquemment . La légèreté du MJQ se marie fort bien à la sonorité feutrée de Paul Desmond. Un swing nonchalant, éthéré. Un traditionnel mexicain la "Paloma Azul" leur permet de broder finement sur le thème John répondant à Milt. Apres un thème de la comédie musicale « Jesus Christ Superstar » qui triomphait à l'époque à Broadway, les trois derniers morceaux sont un vrai régal à commencer par "here's a rainy day". Un «East of the sun» trépidant. Un final qui reprend le blues bien connu de Milt Jackson et ça balance. Au rappel le public obtient «Take Five», mais pas nous, car il ne figure pas sur l'album !
On a l'impression d'un quintet permanent et pourtant il n'en est rien, une rencontre d'une soirée, un moment unique comme le jazz en offre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique