Acheter d'occasion
EUR 4,72
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par plaisir_de_lire
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expédition rapide sous enveloppe à bulles partout dans le monde par un professionnel de la vente sur internet. des milliers de titres à votre disposition dans tous les domaines 75/07
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Paul Gerrard, Tome 1 : L'homme au long nez, Deuil en rouge, Badaboum, Le contrat de l'ange gardien, La fine bouteille, l'épave de la Bérénice Broché – 8 juillet 1997


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 95,00 EUR 4,72

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Broché: 917 pages
  • Editeur : Editions du Masque (8 juillet 1997)
  • Collection : Integrales du masque
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702427391
  • ISBN-13: 978-2702427392
  • Dimensions du produit: 18,6 x 12,6 x 3,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 565.779 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS le 18 juin 2009
Format: Broché
Paul Gerrard, alias Paul Berna, alias Bernard Deleuze, alias Joel Audrenn, alias Jean Marie Sabran. Ouf ! Ce dernier patronyme, étant le vrai nom de cet écrivain français (1908 - 1994) qui changeait de pseudo suivant le style littéraire qu'il abordait. Littérature pour enfant (vous vous souvenez de la série « Rouge et Or » ?), angoisse, science fiction, policier. Il fut pendant des années le seul à rivaliser avec Boileau-Narcejac.

Parlons aujourd'hui de Paul Gerrard, qui fit sensation avec son roman DEUIL EN ROUGE (1958). On y suit l'histoire de Steve Darras, employé d'un riche industriel, chargé d'élucider la mort accidentelle de sa femme et sa fille. L'intérêt de ce livre ne réside pas franchement dans son épilogue, mais dans le parcours du héros, la manière dont il va faire sienne cette mission. Intérêt aussi grâce aux portraits de personnages, et notamment les personnages féminins. De belles secrétaires plantureuses victimes de patrons libidineux, qui s'avèrent être des femmes indépendantes, redoutables et fortes. Et quelle enquête ! Quel sens du récit !

Dans L'HOMME AU LONG NEZ (1947), Gerrard nous raconte une tentative d'escroquerie d'un type minable, affublé d'un flair terrible pour renifler les bons coups, ou les embrouilles. L'action se déroule à Paris, dans le XIVème arrondissement, dont l'auteur retranscrit parfaitement l'atmosphère de l'après guerre, les trafics. Le style est alerte, coloré, à la manière d'un Pierre Siniac
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?