Acheter d'occasion
EUR 58,00
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Vues sur Loire
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon à très bon état (un nom discret en page de titre), in-8 cartonné, collection Super
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Paul Nagaï. Les Cloches de Nagasaki : Le journal d'une victime de la bombe atomique à Nagasaki. Adapté en français, par K. et M. Yoshida, M. Suzuki et J. Masson,... Illustrations de Jacques Pecnard Relié – 1962


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié, 1962
"Veuillez réessayer"
EUR 41,06

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Résumé Témoignage de l'auteur sur le message moral et spirituel de son père, Takashi Nagai (1908-1951), médecin irradié lors de l'attaque atomique de Nagasaki en août 1945, auteur des«Cloches de Nagasaki»et mort d'une leucémie. ***Le Sourire des cloches de Nagasaki est le premier livre qu'écrivit Makoto Nagai, en 1959, huit ans après la mort de son père, alors qu'il était encore un jeune homme. Après le lancement de la bombe atomique qui a tué 72 000 habitants de Nagasaki le 9 août 1945, le Docteur Nagai retrouve sa femme carbonisée dans sa cuisine. Commence alors pour lui une vie surprenante, toujours plus donnée au service des autres, tandis que la leucémie le ronge inexorablement. À ses côtés, ses deux enfants : sa fille Kayano (quatre ans) et son fils Makoto (dix ans). Un des livres de Takashi Nagai, Les Cloches de Nagasaki, devient aussi un film au succès mondial, dans les années cinquante. Son fils Makoto a choisi pour son premier livre un titre qui fait écho au best-seller de son père : Le Sourire des cloches de Nagasaki. De 1945 à 1951, Makoto partage intimement la vie de son père malade. Il lutte de toutes ses forces, avec lui, contre la maladie. Cet élan généreux, rempli d'amour filial, lui permet de franchir le passage de l'adolescence avec une simplicité et une fraîcheur étonnantes. Avec un coeur réceptif, il communie aux découvertes spirituelles de son père. Il s'en imprègne et nous les fait revivre à travers d'émouvantes et surprenantes anecdotes.***


Détails sur le produit

  • Relié: 256 pages
  • Editeur : Éditions G.P. Impr. S.G.I.C. (1962)
  • Langue : Français
  • ASIN: B001D3GG1A
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 149.456 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Cet ouvrage essentiel devrait être réédité, car il fait partie des témoignages historiques, portés par ceux qui ont vécu la catastrophe mondiale des deux premières bombes atomiques, lancées sur des populations. Espérons qu'il n'y aura pas une autre fois. Pour cela,il est essentiel de garder en mémoire l'histoire de ce génocide, de ce crime contre l'humanité, et des conséquences encore sensibles aujourd'hui sur la santé et la vie de nombreux japonais. Si nous oublions, rien ne dit que pareille décision de semer une telle mort ne sera pas reprise un jour par des "ir-responsables" politiques ou militaires. J'ai écrit : "ir-responsables" pour bien signifier que les responsables politiques ou militaires peuvent prendre des décisions irresponsables. En 1945, le Japon avait offert sa reddition aux américains. Les scientifiques atomistes et les militaires ont demandé au Président Harry Truman de faire la sourde oreille, car ils voulaient essayer la bombe atomique en vrai dans le cadre de la guerre. Celle-ci n'a donc pas écourté la guerre, et encore moins épargné des vies humaines, comme on a voulu nous le faire croire. Elle a au contraire fait plus de cent mille morts supplémentaires à chacune des deux explosions, tant à Hiroshima qu'à Nagasaki.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par R. Touvet le 17 janvier 2014
Achat vérifié
J'ai retrouvé ce livre que j'avais lu dans les années 60 sans jamais l'oublier. A cette époque nous luttions contre la prolifération des armes atomiques aux côtés de Jean Rostand au sein du MCAA . (Mouvement contre les armements atomiques).
Je relis ce poignant témoignage et je me demande aujourd'hui comment le Japon a pu ensuite installer des centrales nucléaires alors qu'il est situé sur une zone sismique des plus dangereuses.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?