undrgrnd Cliquez ici ValentinB Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles39
3,8 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 février 2006
Il s'agit d'une traduction, puisque le public n'est pas censé maîtriser l'ancien français, et c'est la plus réussie de toutes, je trouve. Elle parvient en effet à maintenir le cap de manière très convaincante entre une langue entièrement modernisée mais qui n'offre plus le moindre dépaysement à la lecture, et une langue truffée d'archaïsmes, voire de formules pseudo-médiévisantes parfaitement contreproductives, deux écueils hélas rencontrés par deux autres traductions modernes pour la jeunesse que mon sens de la charité m'interdit de désigner plus précisément.
Cette édition contient des notes, un lexique, un dossier final, le tout pour un prix très inférieur à celui de ses concurrentes.
11 commentaire44 sur 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2004
Le roman de Chrétien de Troyes est un magnifique classique, mais la version en français moderne qu'en donne cette édition Folio est de mauvaise qualité. Le traducteur, au lieu de rendre honnêtement l'ancien français en français contemporain, émaille sa version de mots vieillis, voire de termes dont le sens est incompréhensible au lecteur d'aujourd'hui: un "valet", une "pucelle", ne sont ni un domestique ni une vierge, mais un jeune homme noble et une jeune fille. Le texte original est plusieurs fois trahi (la Lance qui saigne, dans l'original, oppose le blanc brillant et le rouge, contraste que le traducteur néglige et efface) et l'on relève de nombreux faux sens et contresens. Le choix des continuations est intéressant, mais sans rigueur et sans aucune référence vérifiable. La préface enfin expose des conceptions littéraires confuses et sans intérêt. Mieux vaut, si l'on souhaite lire ce roman dans une version correcte, avoir recours à l'édition des Lettres Gothiques.
0Commentaire33 sur 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2012
Ni le paragraphe de description d'Amazon, ni les commentaires ne semblent correspondre à l'édition dont on voit la jolie couverture en haut de cette page. Vue la couverture (marquée BILINGUE) il doit bien s'agir d'une édition BILINGUE du roman de Chrétien de Troyes, donc ancien français d'un côté et une traduction en face. Il semblerait qu'Amazon ait gardé des commentaires ayant à voir avec une précédente édition, et je veux bien croire qu'il s'agisse MAINTENANT du roman entier, avec sans doute un glossaire, des notes, un introduction, bref, tout ce qu'on voudrait. Du moins je l'espère !!!
11 commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2010
Lorsque je perdis l'exemplaire que j'avais, édition 1974, j'eus peur de ne pouvoir retrouver cette traduction.Heureusement, folio l'a bien ré-éditée.
Cette traduction modernise juste ce qu'il faut le français de Chrétien de Troyes pour que son texte soit compréhensible sans devenir du Sartre. Il garde un maximum de vocabulaire médiéval, pour le plus grand plaisir des lecteurs avertis. Le résultat est une prose magnifique, enchanteresse et qui fait presque à elle seule tout l'intérêt du texte. En lisant cette version, j'avais l'impression de lire du Shakespeare (dans le texte): Un charme désuet qui à la fois nous place immédiatement dans le contexte, et à la fois nous force à redécouvrir la langue, en remettant en cause certains glissement de sens modernes.

En ce qui concerne le roan en lui-même, c'est évidemment un merveilleux classique à découvrir et à lire. Je ne puis que recommander de le lire dans cette version.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce commentaire fait référence à l'édition folio classique de 1974 rééditée en 2004. (Traduction Jean-pierre Foucher)

Cette édition nous présente seulement une traduction de l'ouvrage inachevé de Chrétien de Troyes écrit vraisemblablement vers 1180. Le texte original étant en ancien français il serait sans doute très difficile pour le lecteur moderne de comprendre la langue de Chrétien de Troyes. Néanmoins cela aurait été une très bonne idée de mettre les deux versions côte à côte d'autant plus que l'original est écrit en vers. La traduction n'est pas sensationnelle car elle mélange le style narratif et insère quelquefois des octosyllabes dans la narration ce qui parait étrange pour le lecteur. Peut-être une traduction en français moderne et en vers existe-t-elle dans une autre édition ?
De plus, il n'y a aucune note pour expliquer au lecteur moderne le sens de certains mots qui au Moyen-âge avait un sens différent sans doute, par exemple le mot "pucelle". C'est dommage car ce genre de livre s'adresse surtout à de jeunes lecteurs de niveau collège/lycée pour qui le texte peut paraître confus quelquefois.

Au niveau du contenu, on retrouve la plume de Chrétien de Troyes qui ne s'embarrasse pas de détails inutiles et nous plonge directement dans les aventures de Perceval le Gallois et de Monseigneur Gauvain qui mènent leurs quêtes dans le royaume du légendaire Roy Arthur. Lire Chrétien de Troyes est aussi une occasion de se familiariser avec la chevalerie et l'amour courtois qui ont marqué cette époque du Moyen-âge.

Comme "Perceval ou le roman du Graal" reste une oeuvre inachevée, d'autres ont continué l'histoire et notamment Gerbert de Montreuil. La deuxième partie de cette édition présente des extraits des "Continuations de Perceval" pour ceux qui seraient avide de savoir comment l'histoire se termine. Mais il s'agit seulement d'extraits en prose (alors que l'original est en vers une fois de plus). Bonne lecture.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2011
Voici une excellente traduction du Perceval de Chrétien de Troyes : fidèle, précise mais efficace et simple donc accessible aux enfants. Le roman recentré sur le héros éponyme facilite la compréhension, tout en préservant, par des passages rapides consacrés à Gauvain, la dualité du récit. Les notes et l'iconographie en couleur achèvent de le situer dans son contexte et de le rendre attirant pour un jeune public (11-13 ans).
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2011
Il s'agit ici d'une réécriture simplifiée, sans les aventures de Gauvain ; un résumé propose quelques explications sur les continuations. L'ensemble est très fidèle au texte de Chrétien de Troyes. On a à faire à une bonne édition scolaire qui pourra faire l'objet d'une lecture personnelle. Le dossier documentaire au centre, en couleur, présente fort peu d'intérêt.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je remercie le précédent commentateur de m'avoir apporté un bon éclairage sur la déception que j'ai ressentie à la lecture de "Perceval", dans cette collection. "Perceval", d'après ce que j'ai compris de Chrétien de Troyes, décrit l'aventure mystique de la légende arthurienne.

La préface de Armand Hoog est d'une grande indigence historique et d'une rare sottise :

"Je me suis borné à rire lorsque j'ai lu dans l'Eve de Péguy cette proposition surprenante : que les légions avaient, à l'avance marché pour le Christ. Péguy n'est pas bourgeois d'ordinaire, mais quand il pense à la culture latine, il devient typiquement petit bourgeois : trop content d'avoir appris le latin." Quelle épaisse bêtise ! Le reste de la préface est du même tonneau où l'eau croupie ne sert de boisson qu'aux mouches.

Le texte commence mal. Il est lourd, la mystique partant dans le fossé. Perceval, à la manière de Hoog, est un tankiste soviétique écrasant la révolte populaire de Budapest en 1956.

Ce qui survit du texte évite à l'ensemble le naufrage pourtant dûment recherché.
0Commentaire7 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2009
Un peu déçu que ça ne soit pas le texte complet.
Certaines parties du texte, annexes à l'intrigue générale, semblent avoir été omises. (aventures du chevalier Gauvain par exemple).
0Commentaire15 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2013
La véritable histoire de Perceval et de sa quête du Grâal écrite à la bonne époque (pas une reprise d'un autre auteur). Non achevé à cause de la mort de l'auteur original, ce roman est passé dans l'imaginaire collectif et traverse les âges.
Cette édition comprends des repères chronologiques,une biographie de l'auteur et des questions pour les collégiens.
Une belle édition scolaire somme toute.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,50 €
6,00 €