EUR 9,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Perdido street station a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Perdido street station Poche – 1 septembre 2006


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,10
EUR 9,10 EUR 4,48

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 9,10 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Perdido street station + Perdido street station + Les Scarifiés
Prix pour les trois: EUR 28,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Lors de ses recherches pour l'homme-oiseau, Isaac Dan der Grimnebulin a libéré des monstres volants, les Gorgones, sur Nouvelle-Crobuzon. Le gouvernement est vite dépassé par les événements et en appelle à la Fileuse, une araignée géante vivant sur plusieurs plans de réalité, pour l'aider à endiguer le péril. Les Gorgones se mettent à pondre, et menacent bientôt toute la ville, dont les habitants sont la proie de terribles cauchemars. La milice est impuissante. Seuls Isaac et ses amis peuvent encore sauver Nouvelle-Crobuzon, au risque d'y laisser moult plumes et une oreille chacun, prix de leur pacte avec la Fileuse...

Biographie de l'auteur

Né à Londres en 1972, diplômé de Cambridge (anthropologie), et de l'Université de Londres (économie), China Miéville cumule les prix avec ses romans, nouvelles et novelas. Son premier roman, King Rat fut nominé pour le Prix Bram Stoker et le Prix de l'International Horror Guild. Son dernier roman, The Iron Council, enthousiasme déjà la presse et les lecteurs et apparaît sur les nominés du prix Nebula. China Miéville est le nouveau prodige des littératures de l'imaginaire, mêlant SF, fantasy urbaine, horreur et roman social !


Détails sur le produit

  • Poche: 533 pages
  • Editeur : POCKET (1 septembre 2006)
  • Collection : Science-fiction / fantasy
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266165410
  • ISBN-13: 978-2266165419
  • Dimensions du produit: 18 x 2,3 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 135.224 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Guinea Pig VOIX VINE le 23 janvier 2011
Format: Poche
China Miéville étant reconnu pour la ferveur de son imagination, je craignais un peu de me retrouver dans un monde absurde, sans tenant ni aboutissant, devant ainsi subir une lecture brumeuse, comme dans un rêve semi-éveillé.
Mais l'auteur est touché par le grâce du détail-qui-fait-tout et arrive à nous dépeindre un monde très différent, avec des êtres parfois très étranges, tout en nous faisant partager une sensation de réel et de concret extraordinaire.
Sa force (et sa faiblesse sans doute pour certains lecteurs) est sa puissance dans les descriptions. Celles-ci sont très nombreuses, très détaillées, mais aussi superbes, évocatrices et si inspirées qu'elles m'ont beaucoup plu la plupart du temps, alors que d'ordinaire j'ai bien du mal à me concentrer sur la description du cadre (décor, paysages, choses inertes). J'ai seulement trouvé un léger déséquilibre sur la fin, quand ces descriptions coupaient l'action qui s'accélérait drastiquement. Mais voilà bien un défaut véniel au regard du reste...

Les personnages de ce livre atteignent la perfection, étrangers aux stéréotypes habituels. Leurs défauts et qualités sont crédibles, tout comme leurs sentiments, leurs actions, leurs décisions. Le couple, pourtant très mal assorti, du personnage principal (Isaac, un savant à la Léonard de Vinci, sans le glamour !) et de sa compagne (Lin, la femme-artiste-scarabée, sans doute mon personnage préféré) est pourtant un modèle d'amour partagé.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
La suite et fin du roman Perdido Street Station 1 que l'édition française a scindé en deux -ce qui est par ailleurs très dommage car le roman prend tout son sens dans ce second volume. Le rythme descriptif est moins haletant et moins erratique, le monde de Nouvelle Crobuzon est décrit de façon beaucoup plus ciblée, chapitre par chapitre laissant au lecteur le temps de visualiser et d'imaginer la fabuleuse complexité des populations en cohabitation dans la ville. Chaque chapitre agit comme une loupe sur un quartier et un ou plusieurs personnages hauts en couleurs, offrant de quoi nourrir l'imagination des plus avides.
Le lecteur entre vraiment dans l'intrigue et saisit enfin le fil conducteur que l'on « devinait » dans la première partie dans l'enchevêtrement des destins croisés et on ne le lâche plus d'un chapitre à l'autre. Tout s'accélère et il est parfois difficile de s'arracher à la lecture lorsqu'on est littéralement emporté par le feu de l'action.
Le récit prend très rapidement une dimension tragique et emprunte certains aspects à l'épopée moderne. Les personnages que l'on découvre sont aussi divers qu'hétéroclites et le mélange sur les dernières scènes notamment est détonnant et digne d'une fresque steampunk.
Les réflexions apportées sur l'énergie, la pensée intelligente et mécanique est tout à fait captivante et sa « matérialisation » très bien menée.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par T. Adeline le 28 janvier 2012
Format: Poche
Ne vous laissez pas surprendre par le côté "fouillis" apparent du scénario. Même si, à un moment donné de l'histoire, celle-ci parait partir dans tous les sens, les nouveaux éléments s'accumulant sans en montrer aisément le sens a priori, au final, l'intrigue est bien ficelée et totalement géniale.
Énormément d''imagination, beaucoup d'aventures, de la noirceur et de l'espoir, du combat, des personnages intelligents, force et beauté, Perdido Street Station est un des meilleurs romans fantasy que j'ai lu depuis un bon moment.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Kaoam VOIX VINE le 2 novembre 2012
Format: Poche
L'univers de China Miéville est absolument unique, et pour ceux qui ont aimé le tome 1, à priori le tome 2 se lit de la même façon. On se retrouve à la Nouvelle Crobuzon où les gorgones font de plus en plus de victimes.. Izaac se sent responsable de ces morts, et va essayer de monter une équipe pour capturer les gorgones. Les personnages, caractères, descriptions sont crédibles et l'univers de China Miéville est unique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?