Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,69

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Perfect Strangers


Prix : EUR 7,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
32 neufs à partir de EUR 1,80 8 d'occasion à partir de EUR 2,89
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Deep Purple

Discographie

Image de l'album de Deep Purple

Photos

Image de Deep Purple

Biographie

C'est en 1968 à Hertford que l'histoire commence. L'Angleterre en a alors terminé avec le British Blues Boom et s'essaie au psychédélisme ; Clapton sanctifie le rôle du guitar-hero en fondant Cream et Jimmy Page ne va pas tarder à l'imiter avec Led Zeppelin.

Ritchie Blackmore est déjà un guitariste de studio ... Plus de détails sur la Page Artiste Deep Purple

Visitez la Page Artiste Deep Purple
458 albums, 32 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Perfect Strangers + The House Of Blue Light + The Battle Rages On
Prix pour les trois: EUR 24,99

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (16 juillet 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Polydor
  • ASIN : B00000JBFW
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 9.167 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Knocking At Your Back Door (Album Version) 7:05EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Under The Gun 4:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Nobody's Home 4:00EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Mean Streak 4:22EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter  5. Perfect Strangers (Album Version) 5:28EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. A Gypsy's Kiss 5:12EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Wasted Sunsets 3:56EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Hungry Daze 4:58EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter  9. Not Responsible 4:47EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter10. Son Of Alerik10:02Album uniquement

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD Remastered

Critique

Huit ans après leur séparation, l’impensable se produit : Jon Lord, Ritchie Blackmore, Ian Paice, Ian Gillan et Roger Glover reforment Deep Purple.

Qu’attendre d’une réunion de gloires déjà vieillies, aux carrières respectives peu convaincantes, excepté pour Blackmore (au sein de Rainbow) ? Telle est la question que peuvent légitimement se poser les aficionados du Deep Purple de la grande époque.

La pochette sobre ornée d’un logo très années 80 achève de plonger le futur auditeur dans le doute. C’est pourtant un album très honnête qui va être vite adopté par les metalleux du monde entier.

Deep Purple revient pour donner la leçon à la cohorte de ses suiveurs emmenée par Def Leppard et autres Iron Maiden. Le son est actualisé juste ce qu’il faut, la maîtrise est toujours là et surtout les cinq ont une joie de jouer assez communicative ; sans entraîner les fans vers les sommets du passé Deep Purple se montre capable d’injecter une bonne dose de plaisir, ce sont bel et bien là des retrouvailles chaleureuses de vieux potes perdus de vue.

« Knocking at Your Back Door », le premier titre, est une ouverture comme les aime Deep Purple : la recherche du KO immédiat avec la guitare et les claviers qui se répondent et la batterie qui tape fort, Ian Paice étant toujours aussi à l’aise dans ses entrelacs de cymbales et ses roulements de fûts. « Perfect Strangers » est également une chanson de bonne facture et « Mean Streak » renvoie aux meilleures inspirations du passé.

Bel album pour un retour inattendu et intéressante ouverture d’une seconde partie de carrière qui ne sera pas plus calme que la première.

 



François Alvarez - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sonbac sur 22 juin 2009
Format: CD
Et voilà, Deep Purple, LE Deep Purple est de retour avec Ian Gillan, Jon Lord, Roger Glover, Ian Paice et bien sûr Ritchie Blackmore. Et cet album, c'est quelque chose ! Les deux gros titres sont Knocking At Your Back Door et l'éponyme Perfect Strangers. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut s'arrêter sur eux, tous les titres ont quelque chose de spécial. Et c'est ce qui fait toute la beauté de l'album. Le son est un peu plus lourd mais la magie du groupe est présente. Perfect Strangers est un album incontournable. Tu aimes Deep Purple, tu aimes Perfect Strangers.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Killer Cole sur 23 novembre 2007
Format: CD
1984, revoilà les dinosaures du hard. On aurait pu craindre ce retour inopiné. Et bien non !!! C'est heavy, punchy, avec une sonorité plus metal. Ritchie Blackmore assène toujours des riffs splendides. Ian Gillian a un peu vieillit, mais la voix est toujours là. Un bien bon album de hard, comme on en fait plus. Retour très réussi !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 1 novembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Un authentique évènement. C'est ainsi que fut perçu, en 1984, le retour d'un des géants du hard rock des années 70 dans sa formation la plus décisive. Mais est-ce encore bien le même groupe ?
Et la réponse est un franc et fort "non". Parce que s'il reste indéniablement des éléments de ce qui fit de Deep Purple un géant de la décennie précédente, c'est revu et corrigé à l'aulne du son et du style de ces années 80 où l'album parait. Ce qui n'est pas tout à fait illogique quand on considère les divers projets menés par les membres avant la réunion, de Gillan en groupe/solo au Rainbow de Blackmore en passant par Whitesnake ou Gary Moore (les deux derniers pour un Paice déjazzé). C'est donc le line-up de l'ancien Deep Purple pour un nouveau Deep Purple, résurgence indirecte de la légende qui, de 1969 à 1973, participa à définir les bases du hard rock et du heavy metal.
Ceci dit, Perfect Strangers est un monstre d'efficacité avec, en ouverture, le clin d'aeil le plus appuyé au glorieux passé de la formation, Knocking at Your Back Door, avant d'entrer dans le vif du sujet qu'est la redéfinition du son via des compositions joliment troussées où, plus carré et direct qu'il ne le fut dans son premier "run", le Deep Purple Mark II. Under the Gun, Nobody's Home, Mean Streak, Gypsy's Kiss, Hungry Daze tous construits plus ou moins sur le même modèle d'un hard rock parfait pour la voyager, autoroute où riffs et soli (également partagés entre Blackmore et Lord), font pulser la machine.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurent Jacquot TOP 1000 COMMENTATEURS sur 8 août 2012
Format: CD Achat vérifié
"Perfect strangers" est un bon album mais comporte quelques titres en dessous à mon sens.
En effet, on ne peut rester qu'admiratif devant l'imparable titre d'ouverture "Knocking at your back door", puissant et mélodique et - bonne surprise - Ritchie Blackmore semble complètement impliqué de par ses interventions incisives.
Le second titre "Under the gun" déboule pourtant sans ralentissement et confirme l'excellente forme de l'homme en noir, mais me laisse un plus froid.
"Nobody's home" démarre avec une brève intro du regretté Jon Lord qui me rappelle au passage celle de "Tarot woman", mais le reste hélas n'a rien à voir, car ce titre est vraiment passe partout avec un refrain que j'ai dû mal à apprécier.
"Meanstreak" relève le niveau sans toutefois atteindre celui du début du disque.
On redémarre avec le morceau titre, qui est un classique de l'album et de Deep Purple tout court. Son intro à l'orgue est dans toutes les mémoires, et ne parlons pas du riff lourd qui suit, pour aboutir à un refrain de toute beauté. Grande réussite.
"A gypsy's kiss" débute sur la basse de Roger Glover, et bien que le riff principal fasse un poil daté, ce morceau est un de mes favori de l'album. Qui plus est, réhaussé d'un solo magique et inoubliable de Ritchie Blackmore.
"Wasted sunset" est une ballade, assez réussie mais pas essentielle.
"Hungry daze" termine (le pressage original ne comportant que huit titres), et me laisse une impression moyenne comme les autres quelques titres en deçà.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par riri sur 16 septembre 2010
Format: CD
Fan de Deep Purple depuis toujours (j'ai toujours eu un faible pour eux), je n'avais jamais exploré leur période eighties et pour cause : pour moi, DP avait splitté en 1976, point marre... Ce n'est qu'après avoir écouté les nouveaux albums que je me suis repenché dans leur discographie et... surprise! 2 albums avec la Mark II, le DP de la grande époque. Un peu (beaucoup) d'appréhension quand même en voyant l'année de celui-ci (le second me semble moins bon): 1984. Pas spécialement un grand cru en matière de musique, du moins quand on pense que globalement les eighties ont été un grand vide musical (ça n'engage que moi!), en tout cas comparé aux autres décennies. Bref! Dès la première écoute, j'ai senti que quelque chose se passait! Pas du FM, ouf... Les morceaux sont variés et riches effectivement, les sonorités orientalisantes de "Perfect Strangers" rappellent un peu "Kashmir" de Led Zep, sans que le morceau, superbe, ne perde son originalité. Pour ma part, j'ai un coup de coeur, peut-être un peu surprenant, pour le dernier morceau "Son of Alerik", qui apparemment à l'époque ne figurait que sur la face B du 45T! 10 minutes d'un instrumental magnifique, dominé bien sûr par l'incomparable jeu tout en nostalgie lancinante de ce sacré Blackmore - Lord est un peu plus en retrait cette fois. Décidément, je suis accro au son unique que sa guitare produit... L'instrumental "A 200" était monstrueux lui aussi, en cette année 1974 Blackmore et Lord joutaient sec...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?